For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Iivo Niskanen.

Iivo Niskanen

Iivo Niskanen
Image illustrative de l’article Iivo Niskanen

Iivo Niskanen aux Championnats du monde 2019.
Contexte général
Sport Ski de fond
Période active 2008-
Biographie
Nationalité sportive
Drapeau de la Finlande
Finlande
Nationalité Finlande
Naissance (30 ans)
Lieu de naissance Oulu
Taille 1,87 m (6 2)
Poids de forme 80 kg (176 lb)
Club Vuokatti Ski Team Kainuu
Puijon Hiihtoseura
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 3 1 1
Championnats du monde 1 0 2
Coupe du monde (globes) 1 1 1
Coupe du monde (épreuves ind.) 6 5 2
Coupe du monde (étapes) 2 2 2

Iivo Henrik Niskanen, né le à Oulu, est un fondeur finlandais. Il a remporté avec Sami Jauhojärvi la médaille d'or du sprint par équipes aux Jeux olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi, en Russie. Il devient champion du monde du quinze kilomètres classique en 2017 à Lahti, devant son public. Un an plus tard, à Pyeongchang, il devient champion olympique en individuel sur le cinquante kilomètres en style classique. Il gagne cinq courses de distance dans la technique classique, sa spécialité.

Sa sœur Kerttu est également une fondeuse de niveau international médaillée olympique en 2014.

Biographie

Ayant entamé sa carrière au haut niveau en 2008, Iivo Niskanen gagne une médaille de bronze en relais aux Championnats du monde junior en 2011, puis fait ses débuts individuels en Coupe du monde quelques semaines plus tard à Lahti. Aux Championnats du monde junior 2012, il arrive quatrième du dix kilomètres classique à Erzurum. En 2013, il est convié pour son premier Tour de ski, mais ne le termine pas.

C'est lors de la saison 2013-2014 qu'il se révèle au niveau mondial. Il y remporte d'abord le titre mondial des moins de 23 ans sur le 15 kilomètres classique puis décroche son premier top 10 en Coupe du monde sur le même format de course à Toblach (huitième) et ainsi ses premiers points pour le classement général. Il est sélectionné pour les Jeux olympiques de Sotchi, il commence par une 25e place au skiathlon, puis termine quatrième au 15 kilomètres classique avant d'obtenir la sixième place avec le relais finlandais. Lors de sa quatrième épreuve, le sprint par équipes disputé en style classique, il remporte la médaille d'or avec l'expérimenté Sami Jauhojärvi et pour finir, il termine en dixième position du 50 kilomètres libre. Deux semaines après la clôture de ces Jeux, il prend part au prestigieux 50 kilomètres d'Oslo, lors duquel en prenant la quatrième place, il améliore son meilleur résultat en Coupe du monde.

Il remporte sa première victoire en Coupe du monde à l'occasion du quinze kilomètres classique de Kuusamo lors de l'ouverture de la saison 2014-2015[1]. Il remporte cette même épreuve deux ans plus tard. Aux Championnats du monde 2017, il est médaillé de bronze sur le sprint par équipes mais surtout gagne l'or sur le quinze kilomètres classique en battant Martin Johnsrud Sundby.

Lors des Jeux olympiques de Pyeongchang, Niskanen remporte l'épreuve du 50 km avec départ en ligne en ski de fond, devant Alexander Bolshunov, le seul à moins d'une minute lors de cette épreuve disputée en style classique[2]. Il s'impose dans le final grâce à un changement de ski qui lui permet de distancer Bolshunov près de l'arrivée, pour gagner 58 ans après le dernier titre d'un Finlandais dans la discipline[3]. De retour sur la Coupe du monde, il célèbre son titre olympique à Lahti en Finlande avec une troisième place sur le quinze kilomètres classique.

Aux Championnats du monde 2019, il est médaillé de bronze sur le quinze kilomètres classique, remporté par Martin Johnsrud Sundby[4].. Dans cette même discipline, il a collectionné deux autres podiums cet hiver en Coupe du monde en gagnant celui d'Otepää et terminant deuxième à Cogne.

Au début de la saison 2019-2020, il prend place sur son premier podium en course par étapes en se classant troisième du Nordic Opening à Ruka[5], compétition dont il remporte l'étape disputée sur quinze kilomètres classique[6]. Niskanen confirme sa forme actuelle lorsqu'il termine deuxième du quinze kilomètres libre de Nové Město, derrière Alexander Bolshunov, montant ainsi sur son premier podium dans l'élite dans la technique en skating. Il signe une nouvelle victoire sur le quinze kilomètres classique, battant cette fois-ci Bolshunov avec une marge de dix secondes[7]. Cet hiver, il enregistre son meilleur classement général en Coupe du monde avec le sixième rang et prend la troisième place au classement des épreuves de distance.

En 2020-2021, ses meilleurs résultats individuels sont cinquième du Ruka Triple et sixième du cinquante kilomètres classique aux Championnats du monde à Oberstdorf, tandis qu'il signe son premier podium dans un relais (4 × 10 km) à Lahti.

Aux JO 2022, il obtient l'or en 15 kilomètres classique, l'argent en relais sprint classique et le bronze lors du skiathlon. Il ne défend pas son titre du 50 km départ en ligne qui se dispute cette fois en style libre[8].

Palmarès

Jeux olympiques

Résultats aux Jeux olympiques[9]
Épreuve / Édition Sprint 15 km Skiathlon
2 × 15 km
50 km Relais
libre classique libre classique Sprint 4 × 10 km
JO 2014
Sotchi
Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 4e 26e 10e Médaille d'or, Jeux olympiques 6e
JO 2018
Pyeongchang
Épreuve inexistante à cette date 14e Épreuve inexistante à cette date 19e Médaille d'or, Jeux olympiques 4e
JO 2022
Pékin
Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Médaille d'or, Jeux olympiques Médaille de bronze, Jeux olympiques Médaille d'argent, Jeux olympiques 6e

Légende :

  • Médaille d'or, Jeux olympiques : première place, médaille d'or
  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve
  • — : Non disputée par Iivo Niskanen

Championnats du monde

Épreuve / Édition Sprint 15 km Skiathlon
2 × 15 km
50 km
Relais
libre classique libre classique sprint 4 x 10 km
Mondiaux 2015
Falun
Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 26e 8e
Mondiaux 2017
Lahti
Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Médaille d'or, monde Or Médaille de bronze, monde Bronze 5e
Mondiaux 2019
Seefeld
Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Médaille de bronze, monde Bronze 4e 7e 4e
Mondiaux 2021
Oberstdorf
Épreuve inexistante à cette date 18e Épreuve inexistante à cette date 13e 6e 6e

Légende :

  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve
  • — : Non disputée par Iivo Niskanen

Coupe du monde

  • Meilleur classement général : 3e place en 2022.
  • 1 petit globe de cristal : Vainqueur du classement distance en 2022.
  • 13 podiums individuels : 6 victoires, 5 deuxièmes places et 2 troisièmes places.
  • 2 podiums en épreuve par équipes : 1 deuxième place et 1 troisième place.
  • 1 podium en épreuve par équipes mixte : 1 deuxième place.

Liste des victoires

Détail des victoires
Épreuve / Édition Sprint 15 km 30 km
libre
50 km
libre
Tour de ski ou
Finales ou
Nordic Opening
libre classique libre classique libre classique
2014-2015
Kuusamo
2016-2017
Ruka
2018-2019
Otepää
2019-2020
Lahti
2021-2022
Ruka
Lahti

Courses par étapes

  • Nordic Opening :
  • Tour de ski :
    • 3e en 2021-2022.
    • 3 podiums d'étape, dont 1 victoire.
  • Ski Tour 2020 :
    • 8e et 1 podium d'étape.

Il gagne les étapes suivantes dans les différentes tours :

Date Lieu Pays Course Discipline
30 novembre 2019 Ruka
Drapeau de la Finlande
Finlande
Nordic Opening 15 km C
29 décembre 2021 Lenzerheide
Drapeau de la Suisse
Suisse
Tour de Ski 15 km C

Légende :
C = classique
L = libre
H = départ avec handicap
MS = départ en masse

Classements en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Différents classements en Coupe du monde
Saison / Épreuve Général Distance Sprint Tour de ski
depuis 2007
Finales
Ski Tour Canada (2016)
depuis 2008
Nordic Opening
depuis 2011
Place Points Place Points Place Points
2013-2014 50e 130 31e 122 90e 8
2014-2015 40e 171 25e 163 78e 8 Abandon
2015-2016 66e 85 43e 63 73e 14 Abandon 27e
2016-2017 14e 567 4e 475 42e 80 Abandon Abandon 10e
2017-2018 15e 456 13e 290 24e 86 Abandon Abandon 6e
2018-2019 20e 379 13e 475 92e 80 - - 7e
2019-2020 6e 1221 3e 640 31e 61 10e FIS Ski tour : 8e 3e
2020-2021 23e 296 19e 201 84e 5 - Épreuve inexistante à cette date 5e

Championnats du monde junior et moins de 23 ans[modifier | modifier le code]

En trois participations aux Championnats du monde juniors, Iivo Niskanen dispute huit épreuves, remportant une médaille, le bronze avec le relais lors de l'édition de 2011 à Otepää[10].

Lors des Championnats du monde des moins de 23 ans de 2014 à Val di Fiemme, qui se déroulent dans le cadre des Championnats du monde junior, il obtient la médaille d'or au quinze kilomètres classique.

Épreuve / Édition Sprint 10 km 15 km
(libre)
Poursuite / Skiathlon
2 × 10 km
Relais
libre classique libre classique
Mondiaux 2010
Hinterzarten
Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 7e Épreuve inexistante à cette date 20e 6e
Mondiaux 2011
Otepää
Épreuve inexistante à cette date 7e Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 15e Médaille de bronze, monde
Mondiaux 2012
Erzurum
19e Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 4e Épreuve inexistante à cette date
Légende :
Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve.

Coupe de Scandinavie[modifier | modifier le code]

  • 2 victoires.

Championnats de Finlande[modifier | modifier le code]

  • Champion du cinquante kilomètres classique en 2016.
  • champion du cinquante kilomètres classique en 2018.
  • Champion du quinze kilomètres libre, du quinze kilomètres classique et du cinquante kilomètres libre.
  • Champion du quinze kilomètres libre, du quinze kilomètres classique et du cinquante kilomètres libre en 2021.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mirko Hominal, « Le show Iivo Niskanen », sur ski-nordique.net, .
  2. Iivo Niskanen enlève le 50km olympique, Alexander Bolshunov en argent - L'Équipe, 24 février 2018.
  3. (en) Niskanen digs deep to win 50km mass start, sur olympic.org
  4. « Mondiaux de ski de fond: Sundby remporte le 15 km classique », sur lepoint.fr, .
  5. Mirko Hominal, « Ruka - Un Klaebo plein de panache », sur ski-nordique.net, .
  6. Mirko Hominal, « Ruka - Un très grand Iivo Niskanen », sur ski-nordique.net, .
  7. (en) [1], sur fis-ski.com
  8. Arthur Merle, « JO Pékin 2022 - Iivo Niskanen ne défendra pas son titre sur 50km libre », sur eurosport.fr, .
  9. (en) Profil olympique d’Iivo Niskanen sur sports-reference.com
  10. (en) « Iivo Niskanen : FIS Junior World Ski Championships », sur fis-ski.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Iivo Niskanen
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.