Ingrid van Engelshoven - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Ingrid van Engelshoven.

Ingrid van Engelshoven

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ingrid van Engelshoven

Ingrid van Engelshoven en avril 2017.
Fonctions
Ministre néerlandaise de l'Éducation,
de la Culture et de la Science
En fonction depuis le
(3 ans, 7 mois et 19 jours)
Premier ministre Mark Rutte
Gouvernement Rutte III
Prédécesseur Jet Bussemaker
Représentante des Pays-Bas

(7 mois et 3 jours)
Élection 15 mars 2017
Législature 37e
Groupe politique D66
Biographie
Nom de naissance Ingrid Katharina van Engelshoven
Date de naissance (54 ans)
Lieu de naissance Delfzijl (Pays-Bas)
Nationalité Néerlandaise
Parti politique D66 (depuis 1986)
Diplômée de Université Radboud de Nimègue
Université de Leyde
Résidence La Haye

Ingrid van Engelshoven, née le à Delfzijl, est une femme politique néerlandaise. Membre des Démocrates 66 (D66), elle est ministre de l'Éducation, de la Culture et de la Science depuis le .

Biographie

Échevin à La Haye

Diplômée de l'université Radboud de Nimègue en sciences sociales et de l'université de Leyde en droit, Van Engelshoven est présidente du parti Démocrates 66 du 12 mai 2007 au 9 mars 2013, une fonction d'importance moindre que celle de chef politique du parti, occupée par Alexander Pechtold, qui mène la liste aux élections législatives de 2010 et 2012. Élue au conseil municipal de La Haye lors des élections du 19 mars 2014, elle devient échevin le 26 juin suivant, chargée notamment de la jeunesse et de l'éducation.

Entrée au gouvernement

Le 16 février 2017, elle démissionne de son poste pour faire campagne pour les élections législatives qui se tiennent le mois suivant, lors desquelles elle est élue représentante. Le 26 octobre, lorsque le cabinet Rutte III entre en fonction après une longue période de formation, elle devient ministre de l'Éducation, de la Culture et de la Science. Van Engelshoven est la première personne à occuper la fonction pour le compte de son parti[1].

En juillet 2020, elle initie une réforme visant à supprimer la mention des sexes masculin et féminin des cartes d'identité néerlandaises, estimant que ce genre d'inscription est « inutile »[2].

Articles connexes

Références

  1. (nl) Page sur le site du Parlement des Pays-Bas.
  2. Laure Mandeville, « Aux Pays-Bas, le gouvernement à l'assaut du masculin et du féminin », Le Figaro,‎ 8-9 août 2020, p. 2-3 (lire en ligne).
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Ingrid van Engelshoven
Listen to this article