Isice II de Vienne - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Isice II de Vienne.

Isice II de Vienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Isice II
Fonction
Évêque de Vienne
Biographie
Naissance
Date et lieu inconnusVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
VienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Étape de canonisation
Fête

Isice ou Hésychius (Isicius), mort selon son épitaphe vers 565, probablement à Vienne, est un évêque métropolitain de Vienne du milieu du VIe siècle. Il est nommé Isice/Hésychius II afin de le distinguer de l'évêque Isice Ier, père et prédécesseur d'Avit. Il est considéré comme saint par l'Église catholique (célébré le ).

Biographie

Isice[1] ou Hésychius[2],[3] (que l'on retrouve sous les formes Hesychius/Hésychius, Esychius[4], Isicius[5]/Isichius, Ysicii[5], Isique/Yzique[6], Etsycius[7] dans les différents textes) est un évêque métropolitain de Vienne mentionné dans le catalogue de l'évêque Adon de Vienne (799‑875)[1],[2].

Isice, selon son épitaphe[6], semble avoir été questeur (quaestor regum) avant de monter sur le siège métropolitain de Vienne, tout comme son prédécesseur Pantagathe[2],[5],[3].

Isice figure sur la liste des participants aux conciles de Gaules d'Orléans (signature Esychius[4]), en 549, puis celui de Paris (signature Etsycius[7]), vers 552/553[1],[2],[3]. Chevalier indique qu'il aurait également participé au 2e concile de Clermont, dit d'Auvergne, en 549[1].

Selon son épitaphe, il serait mort vers 565[6],[5],[8]. Son corps serait inhumé dans l'église des Apôtres désormais dédiée à Saint-Pierre, aux côtés de saint Avit[6].

Isice est mentionné vers 579 comme l'ordonnateur de Felmase Ier, évêque de Maurienne, et à l'origine du concile de Châlon, par la tradition[6],[9],[10], mais donné comme un faux dans le Regeste dauphinois[11].

Culte

Saint Isice figurait au Martyrologium Hieronymianum à la date du [1],[3]. Il est désormais célébré, dans le diocèse de Grenoble-Vienne, le avec saint Martin et tous les saints évêques de Vienne[12].

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. a b c d et e Ulysse Chevalier, Notice chronologico-historique sur les archevêques de Vienne : d'après des documents paléographiques inédits, Vienne, , 18 p. (lire en ligne), p. 8.
  2. a b c et d Louis Duchesne, Fastes épiscopaux de l'ancienne Gaule. Provinces du Sud-Est (tome premier), vol. 3, Paris, Thorin et fils, , 356 p. (lire en ligne), p. 148.
  3. a b c et d « Saint Hesychius », sur nominis.cef.fr.
  4. a et b Ulysse Chevalier, Regeste dauphinois, ou Répertoire chronologique et analytique des documents imprimés et manuscrits relatifs à l'histoire du Dauphiné, des origines chrétiennes à l'année 1349 (Tome 1, Fascicules 1-3), Impr. valentinoise, (lire en ligne), p. 65, Acte no 382, 28 octobre (549).
  5. a b c et d Louis Duchesne, Fastes épiscopaux de l'ancienne Gaule. Provinces du Sud-Est (tome premier), vol. 3, Paris, Thorin et fils, , 356 p. (lire en ligne), pp. 191-192.
  6. a b c d et e Claude Charvet, Histoire de la sainte église de Vienne, 1761, Chez C. Cizeron (lire en ligne), p. 103-105, 632 épitaphe, 807, table des matières.
  7. a et b Ulysse Chevalier, Regeste dauphinois, ou Répertoire chronologique et analytique des documents imprimés et manuscrits relatifs à l'histoire du Dauphiné, des origines chrétiennes à l'année 1349 (Tome 1, Fascicules 1-3), Impr. valentinoise, (lire en ligne), p. 66, Acte no 391, (552).
  8. Ulysse Chevalier, Regeste dauphinois, ou Répertoire chronologique et analytique des documents imprimés et manuscrits relatifs à l'histoire du Dauphiné, des origines chrétiennes à l'année 1349 (Tome 1, Fascicules 1-3), Impr. valentinoise, (lire en ligne), pp. 67-68, Acte no 409, épitaphe du 12 novembre (v. 565.
  9. Joseph-Antoine Besson, Mémoires pour l'histoire ecclésiastique des diocèses de Genève, Tarentaise, Aoste et Maurienne et du décanat de Savoye, S. Hénault, 1759 (copie de l'exemplaire bibliotheque cant. et univ. lausanne), 506 p. (lire en ligne), p. 283.
  10. Chanoine Ambroise Angley (18xx-18xx, historien et prêtre), Histoire du diocèse de Maurienne, Saint-Jean-de-Maurienne, impr. de J.-B. Héritier, , 500 p. (lire en ligne), p. 16.
  11. Ulysse Chevalier, Regeste dauphinois, ou Répertoire chronologique et analytique des documents imprimés et manuscrits relatifs à l'histoire du Dauphiné, des origines chrétiennes à l'année 1349 (Tome 1, Fascicules 1-3), Impr. valentinoise, (lire en ligne), pp. 71-7268, Acte no 430 (v. 579).
  12. « Histoire — Section « Les grandes figures du diocèse de Grenoble et Vienne » », sur le site du Diocèse de Grenoble-Vienne - www.diocese-grenoble-vienne.fr (consulté en juin 2020).
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Isice II de Vienne
Listen to this article