Jacky Novi - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Jacky Novi.

Jacky Novi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jacky Novi
Biographie
Nom Jacques Novi
Nationalité
Français
Naissance (74 ans)
Lieu Bellegarde (France)
Taille 1,74 m (5 9)
Période pro. 19631980
Poste Défenseur central / Milieu de terrain
Parcours junior
Années Club
1957-1963
Nîmes Olympique
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1963-1967
Nîmes Olympique
149 0(3)
1967-1973
Olympique de Marseille
240 (15)
1973-1974
Nîmes Olympique
040 0(4)
1974-1977
Paris Saint-Germain
122 0(2)
1977-1980
RC Strasbourg
102 0(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
France juniors
1966
France militaire
1966-1969
France espoirs
1969-1972
France
020 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1995-1997
Rodez AF
22v 17n 30d
1997-1998
ES Fréjus
4v 15n 17d
1999-2000
ES Fréjus
8v 11n 21d
2000-2002
Olympique d'Alès
27v 21n 29d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Jacques Novi, dit Jacky Novi, est un footballeur puis entraîneur français, né le 18 juillet 1946 à Bellegarde dans le Gard. Il évolue au poste de défenseur central ou de milieu de terrain du début des années 1960 au début des années 1980.

Formé au Nîmes Olympique, il évolue ensuite à l'Olympique de Marseille avec qui il remporte le championnat de France en 1971 et 1972 et la Coupe de France en 1969 et 1972 puis, retourne au Nîmes Olympique pour une saison. Il rejoint alors le Paris Saint-Germain avant de finir sa carrière professionnelle au RC Strasbourg avec qui il gagne de nouveau le championnat en 1979.

Il compte vingt sélections en équipe de France de 1969 à 1972.

Devenu entraîneur, il dirige le Rodez AF, l'ES Fréjus et l'Olympique d'Alès.

Biographie

En club

Formé au Nîmes Olympique[1] et à l'Olympique de Marseille[2], il signe son premier contrat professionnel le jour de ses 18 ans[3]. Il a déjà évolué avec l'équipe première de son club (31 août 1963 à Reims), le Nîmes olympique la saison précédente. Il passe à l'OM en 1967 à la suite de la relégation de Nîmes en D2. Pas titulaire en début de saison 1967-68 à l'OM, il s'impose ensuite au poste de milieu défensif.

Il joue 544 matchs en Division 1 : 165 avec Nîmes, 195 avec Marseille, 102 avec le PSG et 82 avec Strasbourg.

Entraîneur

Après sa carrière de joueur, Jacky Novi devient entraîneur. Il prend en charge le centre de formation du Nîmes Olympique de 1989 à 1992 puis devient entraîneur de Rodez AF en National (D3) de 1995 à 1997. Entraîneur de Fréjus en 1997-98, il en devient le directeur sportif la saison suivante avant de reprendre sa place sur la banc.

Palmarès

Jacky Novi dispute 544 rencontres pour 23 buts inscrits en championnat de France[4]. Avec l'Olympique de Marseille, il remporte le championnat en 1971 et 1972 et termine vice-champion en 1970. Il remporte également avec le club phocéen la Coupe de France en 1969 et 1972. Avec l'OM, il remporte également le challenge des champions en 1971 et, est finaliste en 1969 et 1972[5].

Sous les couleurs du RC Strasbourg, il remporte un nouveau titre de champion en 1979.

International juniors, puis militaire, première sélection militaire le contre l'armée anglaise, et espoirs (première sélection espoirs le contre l'Irlande), il compte vingt sélections en équipe de France entre 1969 et 1972.

Statistiques

Le tableau ci-dessous retrace la carrière de Jacky Novi durant son parcours de joueur professionnel.

Statistiques de Jacky Novi [6]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Coupe Charles Drago Barrages d'accession
France
Total
Division M B M B M B C M B M B M B M B M B
1963-1964
Nîmes Olympique
Division 1 23 1 1 0 - - - - - 1 0 - - - - 25 1
1964-1965
Nîmes Olympique
Division 1 34 0 2 0 - - - - - 1 0 4 0 - - 41 0
1965-1966
Nîmes Olympique
Division 1 34 1 3 0 - - - - - - - 4 0 - - 41 1
1966-1967
Nîmes Olympique
Division 1 37 1 1 0 - - - - - - - 4 0 - - 42 1
Sous-total 128 3 7 0 - - - - - 2 0 12 0 - - 149 3
1967-1968
Olympique de Marseille
Division 1 29 1 1 0 - - - - - - - - - - - 30 1
1968-1969
Olympique de Marseille
Division 1 33 2 9 2 - - C3 2 0 - - - - 1 0 45 4
1969-1970
Olympique de Marseille
Division 1 34 1 1 0 1 0 C2 4 0 - - - - 6 0 46 1
1970-1971
Olympique de Marseille
Division 1 38 1 8 0 - - C3 2 0 - - - - 7 0 55 1
1971-1972
Olympique de Marseille
Division 1 37 7 8 0 1 0 C1 4 0 - - - - 5 0 55 7
1972-1973
Olympique de Marseille
Division 1 24 1 3 0 1 0 - - - - - - - 1 0 29 1
Sous-total 195 13 30 2 3 0 - 12 0 - - - - 20 0 260 15
1973-1974
Nîmes Olympique
Division 1 37 4 3 0 - - - - - - - - - - - 40 4
Sous-total 37 4 3 0 - - - - - - - - - - - 40 4
1974-1975
Paris Saint-Germain
Division 1 36 2 9 0 - - - - - - - - - - - 45 2
1975-1976
Paris Saint-Germain
Division 1 28 0 7 0 - - - - - - - - - - - 35 0
1976-1977
Paris Saint-Germain
Division 1 38 0 4 0 - - - - - - - - - - - 42 0
Sous-total 102 2 20 0 - - - - - - - - - - - 122 2
1977-1978
RC Strasbourg
Division 1 20 0 - - - - - - - - - - - - - 20 0
1978-1979
RC Strasbourg
Division 1 30 0 7 1 - - C3 4 0 - - - - - - 41 1
1979-1980
RC Strasbourg
Division 1 32 1 3 0 - - C1 6 0 - - - - - - 41 1
Sous-total 82 1 10 1 - - - 10 0 - - - - - - 102 2
Total sur la carrière 544 23 70 3 3 0 - 22 0 2 0 12 0 20 0 673 26

Annexes

Notes et références

  1. Max Soulier, Le football gardois, Nîmes, Bené, 1969, p.130
  2. Jacques Thibert, Les coqs du football, Paris, Calmann-Lévy, 1972, p.36
  3. Jacques Thibert, op. cit., p.38
  4. « Jacky Novi - Fiche de stats du joueur de football », sur pari-et-gagne.com (consulté le 3 janvier 2015)
  5. (en) Erik Garin, « France Super Cup Finals - Details », sur rsssf.com, (consulté le 6 janvier 2015)
  6. « Fiche de Jacky Novi », sur footballdatabase.eu

Bibliographie

  • Jacques Thibert, Les coqs du football, Paris, Calmann-Lévy, 1972, « Jacky Novi », p. 35-46
  • Paul Coulomb et Vincent Teissier, La faim des crocodiles, Villevieille, Dissonance, 1996
  • Max Soulier, Le football gardois, Nîmes, Bené, 1969, p. 129-130

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Jacky Novi
Listen to this article