For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Jacques Pélissier.

Jacques Pélissier

Jacques Pélissier
Portrait de Jacques Pélissier.jpg
Fonctions
Conseiller d'État
à partir du
Préfet du Rhône
Rhône-Alpes
-
Georges Moulins (d)
Pierre Doueil (d)
Préfet d'Ille-et-Vilaine
Bretagne
-
Préfet de l'Hérault
Languedoc-Roussillon
-
Robert Pissère (d)
Pierre Dupuch (d)
Préfet de l'Aude
-
Maurice Léon Lambert (d)
Sous-préfet de Saumur
-
Secrétaire général de la préfecture d'Indre-et-Loire (d)
-
Chef d'état-major (d)
François Tanguy-Prigent
-
Secrétaire général de la préfecture des Ardennes
-
Secrétaire général de la préfecture des Landes (d)
-
Chef d'état-major (d)
Préfet des Landes (d)
-
Président de la SNCF
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
VillejuifVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinctions
Archives conservées par
Archives nationales (19930584/53)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata

Jacques Pélissier, né le à Versailles et mort le à Villejuif, est un haut fonctionnaire français. Préfet, il a présidé la SNCF de 1975 à 1981.

Biographie

Enfant d'instituteurs, il est diplômé comme ingénieur agronome. Il est brièvement à la Libération, à l'automne 1944 chef de cabinet de François Tanguy-Prigent, nouveau ministre de l'Agriculture, avant d'intégrer l'administration préfectorale cette même année comme chef de cabinet du préfet des Landes. Il est ensuite nommé préfet de l'Hérault et du Languedoc-Roussillon (1964), puis d'Ille-et-Vilaine et de Bretagne (1967), et enfin du Rhône et de Rhône-Alpes (1972).

En , le Premier ministre Jacques Chirac l'appelle pour diriger son cabinet, après l'avoir nommé, lorsqu'il était ministre de l'Intérieur, directeur général de son administration, place Beauvau. Un an plus tard, en , il est nommé président de la SNCF pour succéder à André Ségalat. À ce poste, il doit faire oublier cette nomination jugée « politique », et modernise l'image de l'entreprise. Sensible aux économies d'énergie, il souhaite privilégier le train pour les transports de grande distance ou le fret lourd, au détriment des dessertes locales. Il est d'ailleurs hostile à la gestion de ses lignes par les collectivités locales car selon lui « ce n'est pas défendre le rail que de penser qu'il faut faire rouler des autorails avec dix personnes dedans ». C'est sous son présidence qu'est construit la première ligne de TGV, la LGV Sud-Est. Elle sera inaugurée deux semaines seulement après son départ, le gouvernement socialiste arrivé au pouvoir 2 mois plus tôt, ne renouvelant pas son mandat en .

Toujours proche de Jacques Chirac, alors maire de Paris, il préside de 1983 à 1996, l'office du tourisme de Paris, et est son conseiller à Matignon, entre 1986 et 1988.

Décorations

Sources

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Jacques Pélissier
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.