Jan Wasiewicz - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Jan Wasiewicz.

Jan Wasiewicz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jan Wasiewicz
Biographie
Nom Jan Karol Wasiewicz
Nationalité
Polonais
Naissance
Lieu Lemberg (Royaume de Galicie et de Lodomérie)
Décès (à 65 ans)
Lieu Quilmes (Argentine)
Taille 1,73 m (5 8)
Poste Milieu de terrain
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1926-1929
RKS Lviv
1929-1932
Lechia Lviv
22 (0)
1933-1939
LKS Pogoń Lviv
102 (3)
1943-1944
Hibernian FC
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1935-1938
Pologne
11 (1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Jan Karol Wasiewicz (né le à Lemberg en royaume de Galicie et de Lodomérie et mort le à Quilmes en Argentine) était un joueur de football international polonais, qui jouait en tant que milieu de terrain.

Biographie

Sa carrière débute en 1926 dans une équipe de Lviv, le RKS. Il part ensuite au Lechia Lviv et au Pogoń en 1933. Sa dernière équipe joue en division une entre 1933 et 1939. Avec Pogoń, il joue 102 matchs et inscrit 3 buts. En équipe polonaise, Wasiewicz joue 11 matchs, et inscrit un but[1].

Il est réserviste durant la coupe du monde 1938, mais ne part pas en France, pour cause de blessure au dernier moment. Il est donc remplacé à la dernière minute par Ewald Dytko.

Wasiewicz combat lors de l'invasion de Pologne. Après la défaite polonaise, il s'enfuit en Hongrie. À partir de là, il part en France puis en Angleterre, où il combat ensuite avec la 1re division blindée polonaise du général Stanisław Maczek. À la fin 1944 et au début 1945, il combat en France, Belgique et Pays-Bas, lors de la fameuse bataille du 1er bataillon d'infanterie polonaise des « Bloody Shirts ». En récompense pour ses services extraordinaires, Wasiewicz reçoit les plus hauts ordres comme l'Ordre de Léopold belge.

Jusqu'en 1946, il sert dans les forces d'occupation en Allemagne. Il part ensuite vivre en Angleterre, puis en Argentine en 1949, où il demeure jusqu'à la fin de sa vie.

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Jan Wasiewicz
Listen to this article