Jean-Yves Kerjean - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Jean-Yves Kerjean.

Jean-Yves Kerjean

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Yves Kerjean
Biographie
Nationalité
Français
Naissance (62 ans)
Lieu Ploudalmézeau (France)
Taille 1,80 m (5 11)
Période pro. 19761989
Poste Défenseur central
Parcours junior
Années Club
0000-1976
Arzelliz Ploudalmézeau
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1976-1982
Stade rennais
170 0(3)[1]
1982-1983
Entente Chaumont AC
1983-1985
Olympique de Marseille
070 0(0)[2]
1985-1987
Istres Sports
062 0(6)[3]
1987-1989
Cercle Dijon
067 0(0)[3]
1989-1990
Perpignan FC
1990-1992
FC Vannes
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1992-1996
FC Vannes
44v 43n 45d
1996-1998
US Concarneau
25v 10n 17d
1998-1999
Amicale de Lucé
18v 6n 6d
1999-2000
FC Annecy
8v 10n 9d
2000-2001
Limoges FC
11v 12d 12d
2001-2002
Orlando Pirates
2007-2010
Stade brestois rés.
42v 17n 31d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Jean-Yves Kerjean, né le à Ploudalmézeau, est un footballeur français reconverti en entraîneur. Défenseur central, il a principalement évolué au Stade rennais puis à l'Olympique de Marseille.

Carrière

En tant que joueur

Natif du Pays de Léon, Jean-Yves Kerjean s'illustre très jeune avec l'Arzelliz de Ploudalmézeau[4], ce qui lui permet d'être repéré par le Stade rennais qui l'engage en 1976[1]. Après une première saison où il ne jouera que des bouts de matchs en Division 1, Kerjean s'impose comme titulaire en défense centrale en 1977-1978 alors que le club breton vient d'être relégué en D2. Il reste au Stade rennais jusqu'en 1982, changeant plusieurs fois de partenaire en défense centrale : François Blin, René Izquierdo et Bernard Tischner se succèdent à ses côtés.

Après une saison au FC Chaumont en Division 3, Jean-Yves Kerjean est recruté par l'Olympique de Marseille. Sous les couleurs phocéennes, il s'impose rapidement comme titulaire[5] et apporte son expérience à l'équipe des « Minots » qui fait remonter le club en première division[6]. En 1984-1985, Kerjean dispute avec Marseille sa première (et unique) saison complète en D1.

Par la suite, le Finistérien repart vers la D2, en rejoignant Istres Sports puis le Cercle laïque de Dijon, avant de terminer sa carrière en D3 avec le FC Perpignan et le FC Vannes.

En tant qu'entraîneur

La reconversion de Jean-Yves Kerjean en entraîneur débute lorsque celui-ci prend la succession de Michel Hervé à la tête du FC Vannes en 1992. Il conduit l'équipe vannetaise pendant quatre saisons, sans parvenir à obtenir une montée à l'échelon supérieur. En 1996, Kerjean rebondit à Concarneau, puis enchaîne les expériences dans des clubs de rang inférieur comme Lucé, Annecy et Limoges.

En 2001, Jean-Yves Kerjean s'expatrie en Afrique du Sud où il entraîne pendant un an les Orlando Pirates, remportant au passage le titre de champion.

En 2007, après quelques années au sein du staff du Stade brestois, il devient entraîneur de l'équipe réserve[7].

Vie privée

Jean-Yves Kerjean est le père d'Yves-Marie Kerjean, lequel devient également footballeur, au Stade brestois puis au Valenciennes FC[8].

Palmarès

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Jean-Yves Kerjean
Listen to this article