Jean de Bourbon (Naundorff) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Jean de Bourbon (Naundorff).

Jean de Bourbon (Naundorff)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean de Bourbon
Jean de Bourbon.

Succession

Prétendant naundorffiste aux trônes de France et de Navarre
(branche française)


(14 ans, 7 mois et 5 jours)

Nom revendiqué Jean III
Prédécesseur Louis-Charles de Bourbon (Charles XI)
Successeur Henri de Bourbon (Henri V)
Biographie
Titulature Duc de Bourgogne
Dynastie Famille de Bourbon (Naundorff)
Nom de naissance Auguste Jean Charles Emmanuel de Bourbon
Naissance
Maastricht (Pays-Bas)
Décès (à 41 ans)
Paris (France)
Père Charles-Edmond de Bourbon
Mère Christina Schœnlau
Conjoint Magdeleine Cuillé
Enfant Henri de Bourbon, duc de Bourgogne

Auguste-Jean Charles Emmanuel de Bourbon, né à Maastricht et mort à Paris, est un prétendant naundorffiste au trône de France, sous le nom de Jean III, en tant que petit-fils de Karl-Wilhelm Naundorff, le plus célèbre de ceux qui, au XIXe siècle, prétendirent être le dauphin Louis XVII, fils du roi Louis XVI et de Marie-Antoinette d'Autriche, officiellement mort à la tour du Temple[1].

Famille

Il est né le à Maastricht, de Charles-Edmond de Bourbon (Naundorff) (1833-1883) dit duc d'Anjou, et de Christina Schoenlau (1842-1928).

Il se marie à Lunel, civilement le et religieusement le , à Fanny Marie Magdelaine Cuillé (1876-1917), fille de Marcel Cuillé et de Claire Gabaudan, et avec qui il a un fils unique : Henri de Bourbon (Henri V) (1899-1960).

Biographie

En 1899, à la mort de son oncle Louis-Charles de Bourbon (Charles XI) (1831-1899), étant alors âgé de 27 ans, il se déclare « chef de famille », et devient prince de Bourbon, dauphin titulaire de France et roi-lieutenant du Sacré-Cœur, et prend, en tant que « roi de droit », le nom de Jean III.

Il est associé de la maison Gabaudan, commerce de vin à Lunel (Hérault). En 1903, il devient directeur d'une société de sondage et de forage.

Armoiries

Blasonnement :
D'azur à un sacré-cœur de gueules accompagné de trois fleurs de lys d'or.
Commentaires : En 1879, Louis-Charles de Bourbon (« Charles XI ») (1831-1899) et sa sœur Amélie (1819-1891) décident de porter le Sacré-Cœur en « abîme » sur l'écu traditionnel des rois de France aux trois fleurs de lys.

Ascendance

Notes et références

  1. Philippe Delorme, Louis XVII la biographie, Via Romana, 2015
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Jean de Bourbon (Naundorff)
Listen to this article