For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Jerome Robbins.

Jerome Robbins

Jerome Robbins
Description de cette image, également commentée ci-après
Jerome Robbins dans Three Virgins and a Devil, photographié en 1941 par Carl van Vechten
Nom de naissance Jerome Rabinowitz
Naissance
New York aux États-Unis
Décès (à 79 ans)
New York aux États-Unis
Lieux de résidence New York
Activité principale Chorégraphe, danseur
Style Danse moderne, comédie musicale
Lieux d'activité New York
Années d'activité 1939-1989
Collaborations Robert Wise, Leonard Bernstein
Formation New Dance League
Maîtres George Balanchine
Enseignement Ella Daganova, Antony Tudor et Eugene Loring
Récompenses Oscar du meilleur réalisateur (1962)
5 Tony Awards
Distinctions honorifiques National Medal of the Arts, Légion d'honneur

Œuvres principales

Jerome Robbins (de son vrai nom Jerome Rabinowitz) est un danseur, chorégraphe, metteur en scène et réalisateur américain né le à New York et mort le à New York.

Biographie

Issu d'une famille de juifs russes émigrés, il reçoit une formation très complète : début d'études universitaires de chimie à la New York University (qu'il doit abandonner pour raison financière), danse classique et moderne, cours de théâtre (notamment avec Elia Kazan), de piano et de violon. Dès 1939, il se produit dans des comédies musicales chorégraphiées par George Balanchine et compose ses premières œuvres. Il entre en 1940 à l'American Ballet Theatre de New York comme soliste et, en 1944, il chorégraphie son premier ballet sur une musique de Leonard Bernstein, Fancy Free, qui lui vaut un énorme succès et lui ouvre les portes de Broadway et du cinéma : il coréalisera en 1961, avec Robert Wise, West Side Story qu'il avait déjà dirigé pour la scène quatre ans auparavant. L'immense succès rencontré par certains de ses spectacles tels Look, Ma, I’m Dancin’ (1948), Call Me Madam (1950) ou encore The King and I en font l'un des chorégraphes majeurs de Broadway. En 1948, il rejoint Balanchine au New York City Ballet et en devient le directeur adjoint jusqu'en 1958, maître de ballet et comaître de ballet au côté de Peter Martins (en) de 1983 à 1989. Il en démissionne peu après mais continue à diriger ses propres ballets comme Jerome Robbins’ Broadway qui regroupe certaines de ses chorégraphies les plus célèbres.

Principales chorégraphies

Filmographie

Actualités

En 2018, l'Opéra Garnier de Paris lui rend hommage avec le ballet "Hommage à Jerome Robbins" en représentant notamment Fancy Free et Afternoon of a faun.[2]

Notes et références

  1. http://www.cmi.univ-mrs.fr/~esouche/dance/Gath.html
  2. « L'hommage du Ballet  de l'Opéra à Jerome Robbins », FIGARO,‎ (lire en ligne, consulté le )
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Jerome Robbins
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.