Jerzy Polaczek - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Jerzy Polaczek.

Jerzy Polaczek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jerzy Polaczek

Jerzy Polaczek, en 2015.
Fonctions
Député à la Diète de Pologne
En fonction depuis le
Élection 21 septembre 1997
Réélection 23 septembre 2001
25 septembre 2005
21 octobre 2007
9 octobre 2011
25 octobre 2015
Législature IIIe, IVe, Ve, VIe, VIIe et VIIIe
Groupe politique AWS (1998-2001)
PiS (2001-08)
P+ (2008-10)
PiS (depuis 2010)
Ministre polonais des Transports
Président du Conseil Kazimierz Marcinkiewicz
Jarosław Kaczyński
Gouvernement Marcinkiewicz
Kaczyński
Prédécesseur Lui-même
Successeur Cezary Grabarczyk
Ministre polonais des Transports
et des Travaux publics
Président du Conseil Kazimierz Marcinkiewicz
Gouvernement Marcinkiewicz
Prédécesseur Krzysztof Opawski
Successeur Lui-même (Transports)
Antoni Jaszczak (Travaux)
Rafał Wiechecki (Mer)
Biographie
Nom de naissance Jerzy Jan Polaczek
Date de naissance (59 ans)
Lieu de naissance Piekary Śląskie (Pologne)
Nationalité Polonaise
Parti politique PiS
Diplômé de Université de Silésie

Jerzy Jan Polaczek, né le à Piekary Śląskie, est un homme politique polonais membre de Droit et justice (PiS). Il est ministre des Travaux publics et des Transports entre et , puis ministre des Transports jusqu'en .

Biographie

Formation et carrière

Parcours politique

En 1990, il est élu au conseil municipal de Piekary Śląskie, où il devient aussitôt adjoint du bourgmestre, et à la diétine de la voïvodie de Katowice. Il adhère en 1994 à la Coalition conservatrice (KK), dont il occupe alors la présidence régionale.

Au cours des élections législatives du 21 septembre 1997, il est élu député à la Diète dans la circonscription de Katowice, avec 6 675 votes préférentiels, sous les couleurs de la coalition Alliance électorale Solidarité (AWS). Il intègre ensuite la direction du groupe parlementaire, et démissionne de son mandat régional.

S'il est réélu conseiller municipal en , il n'est pas reconduit comme adjoint du bourgmestre de Piekary Śląskie. En 1999, il quitte la KK et adhère au Parti conservateur-populaire (SKL), dont il devient le président dans la nouvelle voïvodie de Silésie.

En , il fait partie d'un courant minoritaire du SKL qui refuse d'intégrer la Plate-forme civique (PO). Il décide alors de rejoindre Droit et justice.

À nouveau candidat dans la circonscription de Katowice aux élections législatives du 23 septembre 2001, il est réélu avec 18 672 suffrages de préférence. Il conserve son mandat lors des élections législatives du 25 septembre 2005 avec 39 335 voix préférentielles, ce qui constitue le meilleur résultat de la circonscription.

Le , Jerzy Polaczek est nommé ministre des Transports et des Travaux publics dans le gouvernement minoritaire du conservateur Kazimierz Marcinkiewicz. À l'occasion du remaniement ministériel du , il devient simplement ministre des Transports. Il est reconduit le , lorsque Jarosław Kaczyński accède au pouvoir.

Au cours des élections législatives anticipées du 21 octobre 2007, il parvient à conserver son mandat en engrange alors 56 018 votes préférentiels, soit son meilleur score personnel mais deux fois moins que Kazimierz Kutz, candidat de la PO. Il démissionne en novembre du comité politique de PiS, puis il quitte le parti en décembre. Il rejoint le groupe parlementaire « Pologne XXI » en . En , il participe à la fondation du parti de centre droit Pologne Plus (P+), dont il est alors désigné président.

Finalement, il décide de retourner au sein de Droit et justice dès le mois de suivant. Il est donc de nouveau candidat aux élections législatives du 9 octobre 2011, totalisant seulement 22 310 suffrages de préférence, nettement distancé par la ministre de l'Éducation nationale Krystyna Szumilas. Au cours des élections législatives du 25 octobre 2015, il est une nouvelle fois élu à la Diète, avec 18 429 voix préférentielles, soit le quatrième score de la circonscription de Katowice, étant notamment devancé par deux candidats de PiS.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Jerzy Polaczek
Listen to this article