Jerzy Skarżyński - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Jerzy Skarżyński.

Jerzy Skarżyński

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jerzy Skarżyński
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
CracovieVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation
Père
Bolesław Skarżyński (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Jerzy Skarżyński, né le à Cracovie, mort dans la même ville le (à 79 ans), est un peintre polonais, décorateur et scénographe de théâtre et de cinéma, illustrateur et enseignant.

Biographie

Jerzy Skarżyński a commencé ses études pendant la guerre à l'Académie des beaux-arts de Cracovie (appelée durant l'occupation allemande Kunstgewerbeschule) et à la Faculté d'architecture de l'École polytechnique de Cracovie et a obtenu ses diplômes en 1948. de 1948 à 1958, il travaille au Teatr Lalki, Maski i Aktora Groteska de Cracovie, puis à partir de 1958 au Théâtre Stary de Cracovie. À partir de 1970, il enseigne à l'Académie des beaux-arts, comme docent au département de scénographie (études post-diplôme).

Le livre Jerzy Skarżyński. Chwile z życia malarza i scenografa (2004), de Katarzyna Filimoniuk, lui est consacré[1].

Œuvre

Peinture

Théâtre et cinéma

Il a collaboré à plusieurs films de Wojciech Has, comme Le Manuscrit trouvé à Saragosse, Chambre commune (Wspólny pokój), Adieu jeunesse (Rozstanie), L'Or de mes rêves (Złoto), Les Chiffres (Szyfry), La Poupée (Lalka), La Clepsydre (Sanatorium pod klepsydrą), etc.

Bande dessinée, illustration

Il est l'auteur d'une énorme quantité d'illustrations de livres et de journaux. Il a collaboré avec l'hebdomadaire Przekrój (pl).

Il a conçu des affiches pour le cinéma, le théâtre et le cabaret, ainsi que pour des festivals comme le Jazz Music Festival de Sopot en 1956. Il est le dessinateur de la BD en 6 volumes, basée sur un scénario de Tadeusz Kwiatkowski (pl), Janosik[2] et d'autres bandes dessinées comme Rękopis znaleziony w Saragossie, Historia kapitana Torlewy ou Zapatan d'après Władysław Łoziński, Fantomas przeciw wielonarodowym wampirom de Julio Cortázar. Il est également l'auteur d'un roman graphique intitulé P.E. (c'est-à-dire Pitekantropus erectus)[3].

Il a présidé le jury de l'Alph-Art polonais organisé par l'Institut français de Cracovie en 2002.

Distinctions et récompenses

Annexes

Bibliographie

Notes et références

  1. Katarzyna Filimoniuk, Jerzy Skarżyński. Chwile z życia malarza i scenografa, éditions Bosz, 2004), (ISBN 83-89747-03-0)
  2. http://www.komiks.gildia.pl/tworcy/jerzy_skarzynski
  3. (pl) « Jerzy Skarżyński / Życie i twórczość / Artysta / Culture.pl », sur Culture.pl (consulté le 14 septembre 2020).
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Jerzy Skarżyński
Listen to this article