Jimmy Tau - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Jimmy Tau.

Jimmy Tau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jimmy Tau
Biographie
Nom Jimmy Rabaholo Tau
Nationalité
 Sud-Africain
Naissance (40 ans)
Lieu Kimberley (Afrique du Sud)
Taille 1,76 m (5 9)
Poste Défenseur
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1999-2001
Basotho Tigers
034 0(6)
2001-2002
Maritzburg City
028 0(3)
2002-2005
Orlando Pirates
073 0(0)
2005-2013
Kaizer Chiefs
173 0(5)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2003-2007
Afrique du Sud
009 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Jimmy Tau, né le à Kimberley en Afrique du Sud, est un footballeur international sud-africain, qui évoluait au poste de défenseur.

Biographie

Carrière en club

Au cours de sa carrière de joueur, Jimmy Tau dispute notamment 238 matchs en première division sud-africaine, pour 5 buts inscrits[1].

Durant huit saisons, il est le capitaine des Kaizer Chiefs et dispute plus de 210 rencontres, toutes compétitions confondues, avec ce club.

Le , il prend sa retraite de footballeur[2]. Il déclare que sa blessure constitue la raison de sa mise en retraite sportive[3].

Carrière internationale

Jimmy Tau compte 9 sélections avec l'équipe d'Afrique du Sud entre 2003 et 2007[4].

Il est convoqué pour la première fois en équipe d'Afrique du Sud par le sélectionneur national Ephraim Mashaba, pour un match amical contre le Lesotho le . Il entre à la 58e minute de la rencontre, à la place de Phillip Evans. Le match se solde par une victoire 3-0 des Sud-Africains[5].

En 2006, il fait partie de la liste des 23 joueurs sud-africains sélectionnés pour disputer la CAN en Égypte, où il joue deux matchs en tant que titulaire. L'Afrique du Sud est éliminée au premier tour.

Il reçoit sa dernière sélection le contre la Bolivie lors d'un match amical. Le match se solde par une défaite 1-0 des Sud-Africains[6].

Palmarès

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Jimmy Tau
Listen to this article