Jorge Bravo - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Jorge Bravo.

Jorge Bravo

Jorge Bravo
Jorge Bravo en 2011.
Informations
Nom de naissance
Jorge Raúl Bravo OronaVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Federación de Treinta y Tres
Équipes amateurs
1987-1996Belo Horizonte
1997-1998Alas Rojas
2000San Antonio de Florida
2001Amanecer
2002Peñarol
2003Tabaré Farías
2004-2005Villa Teresa
2006-2007Cruz del Sur
2008-2009Olímpico Juvenil
2010-2012Alas Rojas de Santa Lucía
2013-2017Schneck Alas Rojas (es)
2017Audax de Flores
2018San Antonio de Florida
2019Federación de Treinta y Tres

Jorge Raúl Bravo Orona (né le à Trinidad) est un coureur cycliste uruguayen, membre de l'équipe Federación de Treinta y Tres.

Biographie

En , il remporte à l'âge de 40 ans une étape et le classement général du Tour d'Uruguay.

À l'âge de 48 ans, il se présente au départ du Tour de San Luis 2016 pour sa première participation, attirant les médias européens par son exceptionnelle longévité[1]. Lors des interviews, Bravo indique que disputer la plus grande course latino-américaine est une récompense couronnant sa carrière sportive. Selon lui, il doit cette longévité au fait de vivre cyclisme, d'être à 100% professionnel. Pour être performant encore à son âge, la discipline et la famille sont fondamentales. Il n'oublie pas qu'un bon placement (dans le peloton) est la clé de la réussite, permettant d'éviter les chutes et de profiter de sa condition physique. Il indique préféré courir sur les extérieurs du peloton plutôt qu'en son sein, plus sûr mais plus coûteux en énergie.

Ayant quitté les siens pour un club et un salaire intéressant à Belo Horizonte, il vit depuis du vélo, il est actuellement membre de la formation Schneck Alas Rojas (es), qui lui verse environ mille dollars mensuels. Comme complément de revenus, il a, avec son frère, une petite entreprise d'importations de magazines et revues. Sa femme, psychologue, en multipliant les emplois, lui permet également de continuer dans le cyclisme. Ne se voyant pas encore raccroché le vélo, il pense toutefois à la reconversion. Il ne se voit pas s'éloigner du monde du cyclisme et passe le diplôme de directeur sportif.

Du fait de la longueur de sa carrière, il peut comparer l'évolution technologique du matériel, louant l'arrivée du carbone et n'étant pas nostalgique comme certains. Venant de remporter le Giro por la Hermandad (es), course transfrontalière entre l'Uruguay et l'Argentine, il balaye les critiques sur son âge, préférant servir d'exemples pour la jeune génération. Peu adepte des statistiques et des souvenirs, et autres trophées, un rapide calcul montre pourtant qu'il a déjà parcouru à bicyclette une vingtaine de fois le tour de la Terre, à raison de 25 000 km par an depuis l'âge de dix-sept ans, soit la bagatelle de 775 000 km. Son calendrier de course expliquant facilement ce kilométrage astronomique, il enchaîne le Giro por la Hermandad (es), la Vuelta a San Juan, le Tour de San Luis, puis les Rutas de América et le Tour d'Uruguay. Il pense arrêter sa saison en mars mais tout indique qu'il repartira pour une année supplémentaire. Le cyclisme lui ayant apporté la reconnaissance et tout ce qu'il est aujourd'hui, le seul maigre regret qu'il peut consentir est de n'avoir jamais pu disputer de compétitions en Europe.

Père de deux fils, il insiste pour qu'ils poursuivent leurs études. Ses idoles sont Miguel Indurain et Marco Pantani, mais surtout l'Espagnol pour sa façon de courir et la stature qu'il a acquis comme sportif, comme homme[2],[3].

Palmarès

Classements mondiaux

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
UCI America Tour 245e[4] 315e[5] 146e[6] 247e[7] 160e[8] 134e[9] 325e[10]

Notes et références

  1. (it) « Bravo, a 48 anni in gara al Tour de San Luis », sur www.gazzetta.it, (consulté le )
  2. (es) « Historias: Jorge Bravo, el abuelo del Tour de San Luis », sur www.ciclismointernacional.com, (consulté le )
  3. (es) « Tour de San Luis: Jorge Bravo, de 48 años, el decano del pelotón mundial », sur www.esciclismo.com, (consulté le )
  4. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le )
  5. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le )
  6. « Classements Route UCI 2007-2008 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le )
  7. (en) « UCI America Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  8. (en) « UCI America Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  9. (en) « UCI America Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  10. (en) « UCI America Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Jorge Bravo
Listen to this article