Jorge Novak - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Jorge Novak.

Jorge Novak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jorge Novak
Serviteur de Dieu
Évêque, serviteur de Dieu
Naissance 4 mars 1928, Adolfo Alsina, Argentine
Décès 9 juillet 2001, Quilmes, Argentine 
Nationalité
Argentin
Ordre religieux Société du Verbe-Divin
Vénéré à Cathédrale Immaculée Conception de Quilmes
Béatification cause en cours

Jorge Novak ( - ), était un évêque argentin, premier évêque de Quilmes, qui se distingua pour son travail pour les plus pauvres et pour son énergie pour la défense des droits de l'homme durant la dictature militaire. Il est encore le cofondateur du Movimiento Ecuménico por los Derechos Humanos. Il est reconnue serviteur de Dieu par l'Église catholique depuis l'introduction de son processus de béatification.

Biographie

Jorge Novak naît le à San Miguel Arcángel, quartier d'Adolfo Alsina, dans la province de Buenos Aires. Il est issu d'une famille descendant d'allemands de la Volga. Désireux de devenir prêtre, il se sentit appelé dans la Société du Verbe Divin, dans laquelle il entra le 1er mars 1947. Il reçut l'ordination sacerdotale le .

Il obtient en 1958 un doctorat d'histoire auprès de l'Université pontificale grégorienne. Il fut préfet des étudiants de théologie de la Société du Verbe Divin, puis recteur du séminaire, avant d'être nommé en 1972 supérieur provincial. En 1976, il fut élu président de Conférence Argentine des Religieux (CAR).

Le le pape Paul VI le nomme évêque du diocèse de Quilmes, tout juste créé. Durant son ministère épiscopal, Mgr Novak se distingua pour son option préférentielle pour les pauvres, pour la lutte des droits de l'homme, parfois au risque de sa vie au cours de la dictature militaire, au dialogue œcuménique et à la création de nombreuses paroisses et lieux de culte. Sa pastorale était centrée sur la promotion de la dignité humaine. Il vécut dans la simplicité, menant une vie austère faite de prière, d'étude théologique et de nombreuses activités pour être le plus proche des fidèles de son diocèse.

En 1984, on lui diagnostique le syndrome de Guillain-Barré. Malgré le développement de la maladie, il poursuit son ministère et participe notamment à la fondation du Mouvement Œcuménique des Droits de l'Homme. Il meurt à Quilmes le , des suites d'un cancer de l'estomac.

Béatification et canonisation

Sources

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Jorge Novak
Listen to this article