Kajsa Ollongren - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Kajsa Ollongren.

Kajsa Ollongren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kajsa Ollongren

Kajsa Ollongren en 2015.
Fonctions
Vice-Première ministre des Pays-Bas
En fonction depuis le
(1 an, 1 mois et 3 jours)
Premier ministre Mark Rutte
Gouvernement Rutte III
Prédécesseur Wouter Koolmees

(2 ans et 6 jours)
Premier ministre Mark Rutte
Gouvernement Rutte III
Prédécesseur Lodewijk Asscher
Successeur Wouter Koolmees
Ministre des Affaires intérieures et des Relations au sein du Royaume
En fonction depuis le
(1 an, 2 mois et 3 jours)
Premier ministre Mark Rutte
Gouvernement Rutte III
Prédécesseur Raymond Knops (en)

(2 ans et 6 jours)
Premier ministre Mark Rutte
Gouvernement Rutte III
Prédécesseur Ronald Plasterk
Successeur Raymond Knops (en)
Bourgmestre d'Amsterdam
(intérim)

(20 jours)
Prédécesseur Eberhard van der Laan
Successeur Eric van der Burg (intérim)
Biographie
Nom de naissance Karin Hildur Ollongren
Date de naissance (54 ans)
Lieu de naissance Leyde (Pays-Bas)
Nationalité Néerlandaise
Suédoise
Parti politique D66
Diplômée de Université d'Amsterdam
École nationale d'administration
Profession Haute fonctionnaire
Résidence Amsterdam

Bourgmestres d'Amsterdam

Karin Hildur Ollongren, dite Kajsa Ollongren, née le à Leyde, est une femme politique néerlando-suédoise. Membre du parti Démocrates 66 (D66), elle est bourgmestre d'Amsterdam par intérim en 2017, puis vice-Première ministre des Pays-Bas et ministre des Affaires intérieures et des Relations au sein du Royaume de 2017 à 2019 et à nouveau depuis 2020 dans le troisième cabinet de Mark Rutte.

Biographie

Carrière professionnelle

Diplômée en histoire de l'université d'Amsterdam et passée par l'École nationale d'administration en France[1], Ollongren entre dans la fonction publique en , en tant que spécialiste de l'Europe centrale et orientale du ministère des Affaires économiques (EZ). Promue conseillère parlementaire au sein du ministère, elle devient directrice de l'intégration et la stratégie européenne en 2001.

Elle est élevée au poste de directrice générale adjointe en , puis secrétaire générale adjointe du ministère des Affaires générales (AZ), l'administration du Premier ministre, en . En , elle devient secrétaire générale.

Parcours politique

Présente à la cinquième place sur la liste des Démocrates 66 aux élections législatives de 2006, le scrutin est un échec cuisant, puisque le parti ne récolte que trois mandats de représentants. Aux élections municipales de , elle est élue conseillère municipale d'Amsterdam. Elle est par la suite désignée échevin et première vice-bourgmestre auprès du bourgmestre Eberhard van der Laan, chargée des affaires économiques, de la culture et des médias locaux. Il lui délègue la gestion de la mairie le , après que la maladie le contraint à se retirer. À sa mort le , elle devient bourgmestre d'Amsterdam par intérim.

Le , Kajsa Ollongren est nommée vice-Première ministre (aux côtés de Hugo de Jonge et Carola Schouten), ministre des Affaires intérieures et des Relations au sein du Royaume dans le troisième cabinet de coalition du Premier ministre libéral Mark Rutte. Pour la première fois depuis Annemarie Jorritsma et Els Borst, 19 ans plus tôt, deux femmes accèdent à ce rang dans un gouvernement néerlandais.

Ollongren est rapidement critiquée pour son soutien à la loi visant à abolir la possibilité pour des citoyens de demander l'organisation d'un référendum sur une question donnée, alors que son parti soutient l'introduction d'un référendum au résultat contraignant. La loi, soutenue par les partis de la coalition et motivée par les partis opposés au référendum, est adoptée par une courte majorité en [2]. Elle se met en retrait du gouvernement pour raisons médicales en novembre suivant, se voyant attribuer la fonction de ministre sans responsabilité alors que Wouter Koolmees devient vice-Premier ministre et que Raymond Knops (en), secrétaire d'État au ministère des Affaires intérieures et des Relations au sein du Royaume, la remplace à sa tête. Elle fait son retour à la fonction en avril 2020, puis à son poste de vice-Première ministre le mois suivant.

Vie privée

Fille d'un professeur d'informatique, elle grandit à Oegstgeest, dans la province de Hollande-Méridionale. Résidant à Amsterdam, elle est ouvertement lesbienne et mariée. Elle possède également la nationalité suédoise par sa mère[3].

Notes et références

Voir aussi

Article connexe

Lien externe

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Kajsa Ollongren
Listen to this article