Kamel Kaci-Saïd - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Kamel Kaci-Saïd.

Kamel Kaci-Saïd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kamel Kaci-Saïd
Biographie
Nationalité
Algérien
Naissance (54 ans)
Lieu Alger (Algérie)
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
-
IR Hussein Dey
-1991
RC Kouba
1991-1992
CS Hammam Lif
1992-1995
USM Blida
+76 (18)
1995-1997
Zamalek SC
1997-1998
AS Cannes
010 0(1)
1998-1999
MO Constantine
1999-2001
MC Alger
027 0(2)
2001-2003
RC Kouba
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1994-1998
Algérie
023 0(5)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2013-2014
MC Alger
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Kamel Kaci-Saïd, né le à Alger[1],[2], est un footballeur international algérien qui évoluait au poste d'attaquant, reconverti en entraîneur puis dirigeant de football. Son frère aîné, Mohamed Kaci-Saïd, est également footballeur international.

Le  et devenu directeur général sportif du Mouloudia Club d'Alger.

Il compte 23 sélections en équipe nationale entre 1994 et 1998.

Biographie

Kamel Kaci-Saïd joue 7 matchs en Division 1 française avec le club de l'AS Cannes[3]. Il inscrit son seul but dans le championnat de France le , contre le FC Nantes (défaite 2-3)[4].

En équipe nationale

Kamel Kaci-Saïd reçoit 23 sélections en équipe d'Algérie entre 1994 et 1998, inscrivant 5 buts[2].

Il participe avec la sélection algérienne à la Coupe d'Afrique des nations 1996 organisée en Afrique du Sud. L'Algérie atteint les quarts de finale de la compétition, en étant éliminée par le pays organisateur.

Le , il joue un match face au Kenya comptant pour les éliminatoires du mondial 1998[1].

Carrière d'entraîneur

Il dirige les joueurs du MC Alger de à , remportant au passage une Coupe d'Algérie[3].

Carrière de dirigeant sportif

Le  et devenu Directeur Général Sportif du club Mouloudia Club d'Alger.

Palmarès

Joueur

Président de club

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Kamel Kaci-Saïd
Listen to this article