Kammerspiele (Munich) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Kammerspiele (Munich).

Kammerspiele (Munich)

Certaines informations figurant dans cet article ou cette section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans les sections « Bibliographie », « Sources » ou « Liens externes » (août 2020). Vous pouvez améliorer la vérifiabilité en associant ces informations à des références à l'aide d'appels de notes.
Kammerspiele
Présentation
Type
Style
Architectes
Max Littmann, Richard Riemerschmid (architecture d'intérieur), Gustav Peichl (en) (agrandissement), Stefan A. Schumer (d) (agrandissement), Walter Achatz (d) (agrandissement)Voir et modifier les données sur Wikidata
Ouverture
Surface
6 800 m2Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Localisation
Adresse
Coordonnées
Le Kammerspiele en 2014.
Le Kammerspiele en 2014.

Le Kammerspiele de Munich (en allemand Münchner Kammerspiele) est un théâtre bavarois fondé en 1911 par Erich Ziegel dans Augustenstrasse. C'est un théâtre germanophone majeur de notre époque. Depuis 1926 il se situe dans la Maximilianstrasse, dans un bâtiment Art nouveau construit en 1901 et aujourd'hui qualifié de Schauspielhaus.

Programmation

Le théâtre a entre autres été dirigé par Otto Falckenberg de 1917 aux années d'après-guerre et est devenu théâtre municipal en 1933. Une seconde scène, le Werkraum, fonctionne depuis 1961 ; enfin, la salle de répétition (Probebühne), ouverte en 2001, accueille désormais également des spectacles. Les trois salles sont situées à proximité l'une de l'autre.

De 1983 à 2001, les Kammerspiele ont été dirigés par le metteur en scène Dieter Dorn, qui en a fait une des scènes majeures du théâtre allemand. Le non-renouvellement de son contrat en 2001 fait scandale, même si Dorn reste à Munich et prend dès 2001 la direction de la principale scène concurrente, le Théâtre National de Bavière, situé à quelques centaines de mètres. La ville de Munich choisit pour lui succéder Frank Baumbauer, lui-même metteur en scène mais surtout ancien directeur des théâtres de Bâle puis de Hambourg : s'il met peu en scène lui-même, il défend des choix artistiques beaucoup plus modernes que ceux de Dorn et rencontre un grand succès auprès du public. C'est de lui-même qu'il décide de ne pas poursuivre ses activités en 2009 ; son successeur, après une année d'intérim, est un des metteurs en scène les plus présents pendant son mandat, le Néerlandais Johan Simons, qui ouvre sa première saison en avec une adaptation du roman Hotel Savoy.

Bibliographie

  • Sabine Dultz (Hrsg.): Die Münchner Kammerspiele. Schauspieler, Regisseure, Aufführungen 1976–2001. Mit Dieter Dorn und Michael Wachsmann. Fotos von Oda Sternberg. Hanser, München 2001, (ISBN 3-446-20000-2).
  • Wolfgang Petzet: Theater – Die Münchner Kammerspiele 1911–1972. Kurt Desch Verlag, München 1973, (ISBN 3-420-04656-1).

Articles connexes

Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Kammerspiele (Munich)
Listen to this article