Karl Otten - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Karl Otten.

Karl Otten

Karl Otten
Naissance
Niederkrüchten
Royaume de Prusse
Décès (à 73 ans)
Minusio
Suisse
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture allemand

Œuvres principales

Der Sprung aus dem Fenster (1909)
Prüfung zur Reife (1928)

Karl Otten, né le à Oberkrüchten, dans la commune de Niederkrüchten en Allemagne et mort le à Minusio en Suisse, est un écrivain expressionniste allemand.

Biographie

Karl Otten étudie la sociologie et l'histoire de l'art à l'université de Munich. En 1912, il voyage en Grèce, alors qu'éclate la guerre des Balkans. Il en tire un récit de voyage publié en 1913, salué par Kasimir Edschmid comme un exemple du « nouveau style » littéraire, à savoir l'expressionnisme[1].

Le , il s'exile de l'Allemagne nazie, et part pour l'Espagne où il participe à la guerre civile en 1936. Il réside ensuite à Londres, avant de s'établir en 1958 en Suisse[1].

Œuvre

Au-delà de son œuvre littéraire, Karl Otten joue un rôle crucial dans la redécouverte de l'expressionnisme littéraire allemand. À partir de 1957, il se consacre à la publication de plusieurs anthologies qui font sortir de l'oubli une génération d'écrivains : Ahnung und Aufbruch (1958) consacré aux textes en prose, Schrei und Bekenntnis (1959) pour le théatre, Das leere Haus (1959) qui contient des textes en prose des auteurs expressionnistes juifs, Expressionnismus - grotesk (1962) et Ego und Eros (1963)[1].

Ouvrages

  • 1918, Thronerhebung des Herzens, Verlag die Aktion
  • 1918, Der Sprung aus dem Fenster, der jüngste Tag, Kurt Wolff Verlag
  • 1919, Lona, roman
  • 1927, Prüfung zur Reife, roman, List Verlag
  • 1931, Der schwarze Napoleon, biographie

Sources

  • (de) Heinz Schöffler, Der jüngste Tag. Die Bücherei einer Epoche, Francfort, Verlag Heinrich Scheffler, 1970.

Notes et références

  1. a b et c Schöffler 1970, p. 1703-1705.
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Karl Otten
Listen to this article