Kazimierz Moskal - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Kazimierz Moskal.

Kazimierz Moskal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kazimierz Moskal

Kazimierz Moskal en 2007.
Situation actuelle
Équipe
GKS Katowice (entraineur)
Biographie
Nationalité
 Polonais
Naissance (54 ans)
Lieu Sułkowice
Taille 1,82 m (6 0)
Période pro. 1985-2004
Poste Ancien milieu de terrain
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1985-1990
Wisła Cracovie
135 (40)
1990-1994
Lech Poznań
123 (20)
1994-1997
Hapoël Tel-Aviv
090 (14)
1998
Maccabi Ironi Ashdod
015 0(0)
1998-1999
Hutnik Cracovie
034 0(2)
1999-2003
Wisła Cracovie
121 0(8)
2003-2004
Górnik Zabrze
019 0(0)[1]
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1990-1994
Pologne
006 0(1)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2005-2007
Wisła Cracovie (assist)
2007
Wisła Cracovie
2007-2011
Wisła Cracovie (r,j,a)[Note 1]
2011-2012
Wisła Cracovie
2012-2013
Bruk-Bet Nieciecza
2013-
GKS Katowice
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 4 septembre 2013

Kazimierz Moskal, né le à Sułkowice, est un footballeur international polonais qui occupe le poste de milieu de terrain dans les années 1980-2000. Il est désormais entraîneur, et n'est actuellement employé par aucun club.

Son fils Kamil est un joueur de l'équipe réserve du Wisła Cracovie.

Biographie

Apprend le métier d'entraîneur au Wisła Cracovie

Une fois sa carrière de joueur terminée, Kazimierz Moskal décide de rester dans le milieu du football et devient l'adjoint du Tchèque Verner Lička au Wisła, en 2005. Pendant deux ans, il voit défiler les entraîneurs mais ne perd pas son poste, jusqu'en avril 2007 lorsque sa direction choisit de le promouvoir entraîneur en chef de l'équipe. Sous sa direction, le Wisła termine sa saison en perdant quelques places, ce qui pousse le président cracovien à engager l'expérimenté Maciej Skorża en juin, qui arrive avec « son équipe » (entraîneurs adjoints, des gardiens et préparateur physique).

Moskal est alors envoyé en équipe réserve, puis chez les jeunes quelques mois plus tard. Après le départ de Skorża, il est rappelé par Henryk Kasperczak en 2010 mais connaît le succès lors de cette saison 2010-2011 avec le Néerlandais Robert Maaskant qui mène l'équipe vers le titre de champion. Éliminé de justesse en barrages de Ligue des champions la saison suivante, le Wisła connaît plusieurs désillusions en championnat, comme la défaite lors du derby (qui n'était plus arrivée sur le terrain du Cracovia depuis vingt-huit ans), et qui aboutissent au départ de Maaskant en novembre 2011[2]. Explorant plusieurs pistes pour le remplacer, les dirigeants font finalement confiance à Moskal qui s'installe dans une sorte d'intérim prolongé[3]. Alternant le chaud et le froid en championnat, le Wisła entraîné par Moskal se qualifie miraculeusement pour les seizièmes de finale de Ligue Europa. Juste après la trêve, le président cracovien confirme Moskal dans ses fonctions[4]. Cependant, les résultats ne s'améliorent pas, surtout en championnat où le Wisła perd du terrain sur ses concurrents européens. En mars 2012, Moskal est démis de ses fonctions[5].

Nouvelles expériences

Le , Kazimierz Moskal est engagé par le Bruk-Bet Nieciecza, club ambitieux de deuxième division[6]. Le Polonais signe un contrat d'une durée d'un an[6]. Après un difficile démarrage, Moskal et le Bruk-Bet occupent les premières places du classement. Dans une course à quatre pour la montée, Nieciecza pense tenir la corde au printemps 2013, après avoir été premier durant dix journées. Mais après une défaite lors de la dernière, contre le Flota Świnoujście, le Bruk-Bet Nieciecza perd sa place d'accession, et termine finalement troisième de I liga (meilleur résultat toutefois de l'histoire du club[7]). En juin, le contrat de Moskal n'est pas renouvelé[7].

Palmarès

Notes et références

  • Note :
  1. Moskal occupe durant cette période le poste d'entraîneur de la réserve (2007), des équipes de jeunes (2008-2010) puis celui d'adjoint de l'entraîneur principal (2010-2011).
  • Références :
  1. « Fiche de Kazimierz Moskal », sur footballdatabase.eu
  2. (pl) Robert Maaskant n'est plus l'entraîneur du Wisła Cracovie sur wisla.krakow.pl, le 7 novembre 2011.
  3. (pl) Moskal entraîneur jusque l'hiver au moins sur wisla.krakow.pl, le 8 novembre 2011.
  4. (pl) Kazimierz Moskal confirmé en tant qu'entraîneur sur wisla.krakow.pl, le 22 décembre 2011.
  5. (pl) Michał Probierz nouvel entraîneur du Wisła Cracovie sur wisla.krakow.pl, le 1er mars 2012.
  6. a et b (pl) Kazimierz Moskal entraîneur du Termalica sur 90minut.pl, le 14 juin 2012.
  7. a et b (pl) Kazimierz Moskal quitte le Termalica Bruk-Bet sur 90minut.pl, le 12 juin 2013.

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Kazimierz Moskal
Listen to this article