Kenny Grant - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Kenny Grant.

Kenny Grant

Kenny Grant
Fiche d’identité
Nom complet Kenneth Grant
Nationalité
Suède

États-Unis
Naissance (39 ans)
Norrköping (Suède)
Taille 1,88 m (6 2)
Poids 88 kg (194 lb)
Situation en club
Poste Arrière
Carrière universitaire ou amateur
2005-2006 Wildcats de Davidson
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016
2017-2018
Nantes
Gaz Metan Mediaș
Norrköping Dolphins
Norrköping Dolphins
Nancy
Nancy
Nancy
Nancy
Roanne
Roanne
Poitiers
Le Cannet
07,8
-
16,9
11,1
09,1
03,3
03,4
03,7
10,8
09,6
05,7
0-
Sélection en équipe nationale **
Suède

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Kenny Grant, de son nom complet Kenneth Grant Junior, né le à Norrköping (Suède), est un joueur de basket-ball professionnel d'origine américano-suédoise[1]. Il évolue au poste d'arrière.

Biographie

En 2006, il commence sa carrière à Nantes, en France, en Pro B.

En 2007, il signe un an en Roumanie, au Gaz Metan Mediaș.

En 2008, il signe un contrat de deux ans avec les Norrköping Dolphins, en Suède.

Durant l'été 2010, il revient en France et signe à Nancy. En , il prolonge son contrat d'un an[2]. À la fin du mois de mars, il se blesse au talon d'Achille et est de retour le sur les parquets[3]. En mai, lors des playoffs 2011, il déclare trouver plus amusant et excitant de gagner à l'extérieur[4]. Nancy remporte le titre de champion de France.

Le , il est prolongé de deux ans à Nancy[5]. Le , il ne participe pas à l'entraînement à cause d'une blessure à la cheville[6]. Au début du mois de , il souffre d'une lombalgie mais parvient à participer au match du contre Poitiers[7]. À la fin de la saison, il confirme qu'il reste à Nancy[8].

À la reprise de l'entraînement, le , il n'est pas présent avec ses coéquipiers du fait qu'il participe aux éliminatoires pour l’Eurobasket 2013[9].

Il réalise un mauvais début de saison 2012-2013 en cumulant des statistiques médiocres durant neuf matchs mais il se réveille le contre Limoges[10]. À la fin du mois de , il reçoit une béquille et doit s'écarter des terrains pendant trois semaines[11]. Le , il souffre toujours du mollet et ne revient pas à l'entraînement[12]. En avril, Grant avoue être déçu par son temps de jeu et frustré par les résultats de son équipe[13]. Le , il annonce souhaiter rester à Nancy[14]. Le , il est conservé pour une saison à Nancy[15].

Le , il est de retour en Lorraine mais a manqué toute la préparation avec Nancy à cause de participation à l'EuroBasket 2013[16]. Début octobre, il est nommé capitaine de l'équipe[17]. Le , lors du 600e match de suite de Nancy en Pro A, Grant réalise un de ses meilleurs matchs depuis 2011 en inscrivant 18 points en 15 minutes de jeu[18]. Début mai, il souffre d'une luxation du majeur de la main droite[19].

Le , il quitte Nancy et rejoint Roanne en Pro B avec qui il signe pour deux saisons[20]. Du au , Grant doit s'absenter pour raisons familiales et manque une rencontre[21],[22]. Le , il subit une visco-supplémentation[23]. Entre le et , il manque quatre matches de compétition pour effectuer un travail spécifique de renforcement musculaire[24]. Durant sa première saison avec Roanne, il ne participe qu'à huit matches de championnat et trois de Leader's Cup Pro B. Lors de la saison suivante, il est le plus vieux de l'équipe et endose le rôle de vétéran[25].

Le , il démarre la pré-saison avec Nanterre 92[26].

Sélection nationale

Le , il refuse d'intégrer la sélection suédoise afin de se reposer de sa longue saison[27].

Durant l'été 2012, il dispute les éliminatoires pour l’EuroBasket 2013 avec la Suède[9]. Le , la Suède se qualifie pour l'EuroBasket 2013 et Grant déclare « L'Euro, cela sera spécial »[28],[29].

À l'EuroBasket 2013, la Suède est éliminée au premier tour avec une victoire en cinq matchs. Durant le tournoi, Kenny Grant, a tourné à 6,8 points à 40% aux tirs, 2,8 rebonds et 1,6 passe décisive de moyenne.

Clubs successifs

Palmarès

Notes et références

  1. Guylaine Gavroy, « Américano-suédois et JFL », sur dna.fr, (consulté le )
  2. « SLUC Nancy : Kenny Grant au moins un an de plus, Brun et Darden en négociations », sur catch-and-shoot.com, (consulté le )
  3. « Nancy : Stephen Brun et Kenny Grant devraient jouer », sur catch-and-shoot.com, (consulté le )
  4. « Kenny Grant : 'gagner à l'extérieur, c'est plus amusant' », sur catch-and-shoot.com, (consulté le )
  5. « Nancy cherche le remplaçant de Willie Deane, Grant resigne », sur catch-and-shoot.com, (consulté le )
  6. « Nancy : Grant touché à la cheville », sur catch-and-shoot.com, (consulté le )
  7. « Nancy : Moerman et Grant ont repris », sur catch-and-shoot.com, (consulté le )
  8. « Kenny Grant reste à Nancy », sur catch-and-shoot.com, (consulté le )
  9. a et b « Nancy reprend sans Kenny Grant », sur catch-and-shoot.com, (consulté le )
  10. Gabriel Pantel-Jouve, « Nancy : le réveil de Kenny Grant », sur catch-and-shoot.com, (consulté le )
  11. « Nancy : Grant absent 3 semaines », sur catch-and-shoot.com, (consulté le )
  12. Gabriel Pantel-Jouve, « Nancy : Grant et Marquis incertains pour le déplacement au Havre », sur catch-and-shoot.com, (consulté le )
  13. Gabriel Pantel-Jouve, « Kenny Grant déçu par son temps de jeu », sur catch-and-shoot.com, (consulté le )
  14. Gabriel Pantel-Jouve, « Kenny Grant aimerait rester à Nancy », sur catch-and-shoot.com, (consulté le )
  15. Geoffrey Charpille, « Nancy conserve Kenny Grant pour une saison supplémentaire », sur catch-and-shoot.com, (consulté le )
  16. « Nancy : Kenny Grant est de retour », sur catch-and-shoot.com, (consulté le )
  17. Amaury Boulay, « Kenny Grant, capitaine du SLUC Nancy », sur catch-and-shoot.com, (consulté le )
  18. JC Moal, « Nancy a joué son six-centième match de suite en Pro A avec un grand Kenny Grant », sur catch-and-shoot.com, (consulté le )
  19. « Nancy : Kenny Grant blessé au doigt », sur catch-and-shoot.com, (consulté le )
  20. Geoffrey Charpille, « Kenny Grant remplace Pape-Philippe Amagou à Roanne », sur catch-and-shoot.com, (consulté le )
  21. Georges Burelier, « Chorale : Kenny Grant forfait », sur le-pays.fr, (consulté le )
  22. Gabriel Pantel-Jouve, « Kenny Grant de retour », sur bebasket.fr, (consulté le )
  23. Benjamin Guillot, « Kenny Grant va se faire soigner », sur bebasket.fr, (consulté le )
  24. Benjamin Guillot, « Kenny Grant en soin pour deux semaines », sur bebasket.fr, (consulté le )
  25. Gabriel pantel-Jouve, « Kenny Grant, le nouveau vétéran de Roanne », sur bebasket.fr, (consulté le )
  26. Alexandre Lacoste, « Kenny Grant avec Nanterre pour la pré-saison », sur bebasket.fr, (consulté le )
  27. « Kenny Grant n'ira pas en sélection suédoise cet été », sur catch-and-shoot.com, (consulté le )
  28. Gabriel Pantel-Jouve, « Kenny Grant : « L’Euro, cela sera spécial » », sur catch-and-shoot.com, (consulté le )
  29. Anthony Guille, « Kenny s'en souviendra », sur estrepublicain.com, (consulté le )
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Kenny Grant
Listen to this article