Konstantínos Skandalídis - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Konstantínos Skandalídis.

Konstantínos Skandalídis

Konstantínos Skandalídis
(el) Κωνσταντίνος Σκανδαλίδης

Konstantínos Skandalídis en 2010.
Fonctions
Ministre grec du Développement rural et de l'Alimentation

(1 an, 8 mois et 10 jours)
Premier ministre Giórgos Papandréou
Loukás Papadímos
Gouvernement Giórgos Papandréou
Papadímos
Prédécesseur Aikateríni Batzéli
Successeur Napoléon Maravégias
Ministre de l'Intérieur, de l'Administration publique et de la Décentralisation

(2 ans, 3 mois et 20 jours)
Premier ministre Konstantínos Simítis
Gouvernement Simítis III
Prédécesseur Vásso Papandréou
Successeur Nikólaos-Michaíl Alevizátos
Ministre de l'Intérieur

(1 an, 2 mois et 7 jours)
Premier ministre Andréas Papandréou
Gouvernement Andréas Papandréou III
Prédécesseur Ákis Tsochatzópoulos
Successeur Ákis Tsochatzópoulos
Ministre de la Mer Égée

(8 mois et 25 jours)
Premier ministre Andréas Papandréou
Gouvernement Andréas Papandréou III
Prédécesseur Konstantínos Mitsotákis
Successeur Antónios Kotsakás
Biographie
Nom de naissance Konstantínos Geórgiou Skandalídis
Date de naissance (68 ans)
Lieu de naissance Kos (Grèce)
Nationalité Grec
Parti politique PASOK

Ministres de l'Intérieur de Grèce

Konstantínos Skandalídis, dit parfois Kóstas Skandalídis (en grec moderne : Κωνσταντίνος Σκανδαλίδης ou Κώστας Σκανδαλίδης), est un homme politique grec membre du Mouvement socialiste panhellénique (PASOK).

Député socialiste au Parlement depuis , il est ministre de la Mer Égée entre 1993 et 1994, puis ministre de l'Intérieur jusqu'en 1995, et de nouveau entre 2001 et 2004. En 2010, il devient ministre du Développement rural jusqu'en 2012.

Il tente sans succès en 2007 d'être élu président du PASOK, étant largement distancé par le vainqueur Giórgos Papandréou et Evángelos Venizélos.

Biographie

Il est élu député du Dodécanèse au Parlement lors des élections législatives du 18 juin 1989. À partir des élections législatives du 9 avril 2000, il représente la première circonscription d'Athènes.

Nommé ministre de la Mer Égée lors de la formation du troisième gouvernement d'Andréas Papandréou le , il devient le ministre de l'Intérieur. Il occupe ce poste jusqu'au , puis quitte le gouvernement.

Il y fait son retour six ans plus tard, quand Konstantínos Simítis le nomme ministre de l'Intérieur, de l'Administration publique et de la Décentralisation le dans son troisième exécutif. Il est relevé de son poste le au profit du technocrate Nikólaos-Michaíl Alevizátos.

Il se présente le à l'élection du président du PASOK, contre le sortant Giórgos Papandréou et Evángelos Venizélos. Avec 5,7 % des voix, il termine troisième et se trouve largement distancé par Venizélos, défait également avec 38,2 %, et Papandréou, vainqueur avec 55,9 % des suffrages.

Le , le Premier ministre Giórgos Papandréou l'appelle pour siéger au sein de son cabinet en tant que ministre du Développement rural et de l'Alimentation, à l'occasion d'un remaniement ministériel. Il est confirmé le dans le gouvernement d'unité nationale de Loukás Papadímos, puis est relevé de ses fonctions à l'issue de la législature, le .

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Konstantínos Skandalídis
Listen to this article