Kurt Flasch - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Kurt Flasch.

Kurt Flasch

Kurt Flasch
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (91 ans)
MayenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions
Liste détaillée
Prix Sigmund-Freud pour la prose scientifique ()
Prix Kuno Fischer (d) ()
Docteur honoris causa de l'université de Lucerne ()
Prix Rudolf-Meimberg (d) ()
Prix Hannah-Arendt ()
Docteur honoris causa de l'université de Bâle ()
Prix Tractatus ()
Prix Joseph-Breitbach (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Pourquoi je ne suis pas chrétien (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Kurt Flasch est un philosophe et historien de la philosophie médiévale allemand, né en 1930 à Mayence. Il est professeur émérite de la Ruhr-Universität Bochum[1].

Biographie

Kurt Flasch obtient en 2000 le « prix Sigmund-Freud pour la prose scientifique », puis en 2001 le Kuno-Fischer-Preis de l'université de Heidelberg[1].

Il a publié une Introduction à la philosophie médiévale préfacée par le médiéviste Ruedi Imbach en 1987, rééditée avec une postface de l'auteur en 2010[2]. En 2014, il publie Pourquoi je ne suis pas chrétien, où il explique son rejet de la religion[3].

Il est spécialiste d'Averroès, Dietrich von Freiberg, Nicolas de Cues et Maître Eckhart. Il a critiqué la méthode historiographique de Wilhelm Dilthey[4]. Il a écrit l'introduction du volume Œuvres choisies I. Substances, quiddités et accidents de Dietrich de Freiberg, paru en 2008.

Œuvres

  • D'Averroès à Maître Eckhart, Paris, Vrin, Conférence Pierre Abélard, 2008.
  • Initiation à Nicolas de Cues, Paris, Cerf, 2008.
  • Prendre congé de Dilthey : Que serait un néohistorisme en histoire de la philosophie ? suivi de Congé à Dilthey, Paris, Les Belles Lettres, 2008.
  • Introduction à la philosophie médiévale, Paris, Flammarion, Champs, 1992. Rééd. aux éditions du Cerf en 2010 augmentée d'une postface. Préface de Ruedi Imbach.
  • Maître Eckhart : Philosophie du christianisme, Paris, Vrin, 2011.
  • Pourquoi je ne suis pas chrétien, Paris, Les Belles Lettres, 2015.
  • Le Diable dans la pensée européenne (Der Teufel und seine Engel. Die neue Biographie), trad. d'Iñigo Atucha, Paris, Vrin, 2019 (ISBN 978-2711628834).

Notes et références

  1. a et b « Kurt Flasch. Pourquoi je ne suis pas chrétien », sur Les Belles Lettres (consulté le ).
  2. Nicolas Weill, « Kurt Flasch : un regard "démembré" sur le Moyen Age », sur Le Monde des Livres, (consulté le ).
  3. « Kurt Flasch : Pourquoi je ne suis plus chrétien », sur Actu Philosophia, (consulté le ).
  4. « Kurt Flasch. Prendre congé de Dilthey », sur Les Belles Lettres (consulté le ).
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Kurt Flasch
Listen to this article