Léon Gillaux - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Léon Gillaux.

Léon Gillaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Léon Gillaux
Biographie
Nationalité
Belge
Naissance
Lieu Fraire (Belgique)
Décès (à 86 ans)
Lieu Gerpinnes (Belgique)
Taille 1,89 m (6 2)
Poste Attaquant
Parcours junior
Années Club
0000-1938
Fraire
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1938-1950
Charleroi SC
00- 00(-)
1950-1953
Olympic Charleroi
047 (24)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1945
Belgique
002 0(1)
1945-1949
Belgique aspirants
002 0(2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 16 février 2021

Léon Gillaux, est un footballeur international belge[1] né le à Fraire (Belgique) et mort le à Gerpinnes (Belgique)[2].

Biographie

Débutant à Fraire, il a été attaquant dans les deux principaux clubs de Charleroi. À partir de 1938, il rejoint le Sporting de Charleroi. Avec les Zèbres, il est champion de Belgique junior en 1939. Il a comme équipier René Thirifays et les deux joueurs dominent alors l'attaque carolorégienne. En 1942-1943, Léon Gillaux inscrit 34 buts et son équipier 39 buts, en 26 matches de championnat[3].

Son efficacité de buteur lui vaut l'attention du sélectionneur national et, en 1945, Léon Gillaux joue deux matches internationaux avec les Diables Rouges et marque un but[1].

Il est meilleur buteur du Championnat de Belgique de deuxième division en 1944 (en série A, avec 46 buts), en 1946 (avec 43 buts) puis en 1947 (en série B, avec 44 buts), année où son équipe rejoint l'élite après 32 matches sans défaite[4].

En 1950, il part chez les rivaux de l'Olympic, les Dogues jouent alors également en Division 1 et se classent dans la première moitié du championnat. Léon Gillaux termine sa carrière dans ce club en 1953.

Il a été ensuite journaliste au quotidien de Charleroi Le Rappel.

Statistiques

En club

Statistiques de Léon Gillaux au [5]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s)
Belgique
Total
Division M B M B M B M B
1938-1939
R Charleroi SC
Division 1A (D2) - - - - - - 0 0
1939-1940 Compétition annulée - - - - - - 0 0
1940-1941 Compétition annulée - - - - - - 0 0
1941-1942 Division 1B (D2) - - - - - - 0 0
1942-1943 Division 1B (D2) - - - - - - 0 0
1943-1944 Division 1A (D2) - - - - - - 0 0
1944-1945 Compétition annulée - - - - 1 1 1 1
1945-1946 Division 1A (D2) - - - - 1 0 1 0
1946-1947 Division 1B (D2) - - - - - - 0 0
1947-1948 Division d'Honneur (D1) - - - - - - 0 0
1948-1949 Division d'Honneur (D1) - - - - - - 0 0
1949-1950 Division d'Honneur (D1) - - - - - - 0 0
Sous-total - - - - 2 1 2 1
1950-1951
R Olympic CC
Division d'Honneur (D1) 25 20 - - - - 25 20
1951-1952 Division d'Honneur (D1) 20 4 - - - - 20 4
1952-1953 Division 1 2 0 - - - - 2 0
Sous-total 47 24 - - 0 0 47 24
Total sur la carrière 47 24 - - 2 1 49 25

En sélections nationales

Statistiques de Léon Gillaux au [1]
Saison Sélection Campagne Phases finales Éliminatoires Matchs amicaux Total
Sél. Cap. Buts Sél. Cap. Buts Sél. Cap. Buts Sél. Cap. Buts
1944-1945
Belgique
- - - 1 1 1 1 1 1
1945-1946 1 1 0 1 1 0
Sous-total 0 0 0 0 0 0 2 2 1 2 2 1
1944-1945
Belgique aspirants
- - - 1 1 0 1 1 0
1948-1949 1 1 2 1 1 2
Sous-total 0 0 0 0 0 0 2 2 2 2 2 2
Total sur la carrière 0 0 0 0 0 0 4 4 3 4 4 3

Matchs internationaux

Buts internationaux

Palmarès

En club

 

Charleroi SC

Distinctions individuelles

Références

  1. a b c d e f et g « Fiche de Léon Gillaux », sur RBFA.be
  2. « Fiche de Léon Gillaux », sur mondefootball.fr
  3. « DU ZÈBRE AU DIABLE (1ÈRE PARTIE) », sur sporting-charleroi.be, (consulté le 16 février 2021)
  4. Fiche du joueur sur verganevoetbalglorie.be
  5. (nl) « Fiche du joueur », sur Belgian Soccer Database
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Léon Gillaux
Listen to this article