For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for La Route au tabac.

La Route au tabac

La Route au tabac

Titre original Tobacco Road
Réalisation John Ford
Scénario Nunnally Johnson
Acteurs principaux
Sociétés de production Twentieth Century Fox
Pays de production
Drapeau des États-Unis
États-Unis
Durée 84 min
Sortie 1941

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Route au tabac[1] (Tobacco Road) est un film américain réalisé par John Ford, sorti en 1941.

Il est inspiré du roman éponyme d'Erskine Caldwell (1937).

Synopsis

La vie misérable des fermiers de la Route du tabac durant la Grande Dépression de 1929...

Fiche technique

Distribution

Production

C'est du producteur Darryl F. Zanuck que vient l'idée du film : après le succès des Raisins de la colère, il souhaite réunir une nouvelle fois le réalisateur John Ford et le scénariste Nunnally Johnson avec un film qui traite de « pauvres blancs »[2]. Le film ne se base pas directement sur le roman d'Erskine Caldwell mais sur la pièce qu'en a tirée Jack Kirkland. Ford choisit de faire des fermiers géorgiens de l'histoire des Irlandais car étant d'origine irlandaise lui-même, il connait mieux leurs caractéristiques[2].

Accueil critique

Selon Patrick Brion, il s'agit « [d']un des films les moins convaincants de John Ford » : William Tracy y est « ridicule et insupportable », Ward Bond est à la limite de la « parodie », Gene Tierney est « mal utilisée[2]. » Seule la fin, lors du départ pour l'hospice et du retour des personnages de Jeeter et Ada Lester trouve grâce à ses yeux, amenant enfin de l'émotion[2]. L'un des plus beaux plans du film est selon lui celui où Ellie May se regarde dans la voiture de Sister Bessie[2].

Le scénariste Nunnally Johnson a trouvé que le film était très mauvais, le problème venant selon lui du choix de faire des personnages des Irlandais[2]. L'auteur Erskine Caldwell n'a jamais aimé le film non plus, jugeant l'histoire dénaturée par « les obligations morales de l'époque[2]. »

Analyse

Notes et références

  1. On trouve parfois La Route du tabac.
  2. a b c d e f g et h Patrick Brion, John Ford : Biographie, filmographie illustre, analyse critique, Paris, La Martinière, , 624 p., p. 523-524.
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
La Route au tabac
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.

X

Wikiwand 2.0 is here 🎉! We've made some exciting updates - No worries, you can always revert later on