For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for La Vie d'Émile Zola.

La Vie d'Émile Zola

La Vie d'Émile Zola
Description de l

Titre original The Life of Emile Zola
Réalisation William Dieterle
Scénario Norman Reilly Raine
Acteurs principaux
Pays de production
Drapeau des États-Unis
États-Unis
Genre Comédie dramatique
Film biographique
Durée 116 minutes
Sortie 1937


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Vie d'Émile Zola (The Life of Emile Zola) est un film américain réalisé par William Dieterle, sorti en 1937.

Synopsis

Émile Zola n'est pas seulement un auteur à succès mais aussi un combattant pour la justice. En 1897, il impulse les polémiques de l'Affaire Dreyfus, en prenant le parti du Capitaine. Alors en pleine gloire artistique, Zola met en danger sa carrière pour mettre en avant ses opinions politiques. Il publie un article polémique, « J'accuse… ! », dans lequel il s'attaque à l'état-major français et au nationalisme. Il passe les cinq dernières années de sa vie à combattre pour la justice dans cette affaire.

Fiche technique

Distribution

Paul Muni (ici en 1932), acteur principal du film
Paul Muni (ici en 1932), acteur principal du film

Commentaires

Après sa Vie de Louis Pasteur (sorti en 1936), William Dieterle récidive en évoquant celle d'Émile Zola. Le titre est toutefois trompeur car le film se focalise sur un aspect certes important mais très limité de la vie de Zola[1], c'est-à-dire son engagement politique en faveur d'Alfred Dreyfus (joué par Joseph Schildkraut dans le film) durant les cinq dernières années de sa vie. Le film montre aussi l'amitié de Zola avec le peintre Paul Cézanne (rôle interprété par Vladimir Sokoloff).

C'est en tout cas le succès du film sur Louis Pasteur ainsi que le soutien de Paul Muni (futur interprète de Zola) qui convainquent Warner Bros. de produire le nouveau film biographique de Dieterle[2]. La Vie d'Émile Zola contribuera à réhausser le prestige de Warner, de Dieterle et de Muni[1].

Dans ce film, Dieterle ne tient pas compte du Code Hays ou des tensions internationales des années 1930 et critique avec vigueur l'antisémitisme avec une grande précision historique[2].

Distinctions

Notes et références

  1. a et b David Shipman, Cinéma, les cent premières années, Celiv, 1995, p. 136 (ISBN 2-86535-225-0) (édition originale en anglais publiée chez Goerge Weidenfeld & Nicolson en 1993)
  2. a et b Bernard Rapp et Jean-Claude Lamy (dir.), Dictionnaires des films, Larousse, 1995, p. 1487-1488

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
La Vie d'Émile Zola
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.