For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Lac de Starnberg.

Lac de Starnberg

Lac de Starnberg
Image illustrative de l’article Lac de Starnberg

Vue du lac de Starnberg avec les Alpes au fond.
Administration
Pays
Drapeau de l
Allemagne
Subdivision Starnberger See (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Statut Site RamsarVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Coordonnées 47° 54′ 14″ N, 11° 18′ 26″ E
Superficie 56 km2
Longueur 19,450 km
Largeur 4,675 km
Périmètre 49 kmVoir et modifier les données sur Wikidata
Altitude 580 m
Profondeur
 · Maximale
 · Moyenne

127 m
53,2 m
Volume 2,998 92 km3
Hydrographie
Bassin versant 314 km2
Alimentation Ostersee-Ach
Émissaire(s) Würm
Durée de rétention 21 annéesVoir et modifier les données sur Wikidata
Îles
Nombre d’îles 1
Île(s) principale(s) Roseninsel
Divers
Commentaire pH=8,0
Géolocalisation sur la carte : Bavière
(Voir situation sur carte : Bavière)
Lac de Starnberg
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
(Voir situation sur carte : Allemagne)
Lac de Starnberg

Le lac de Starnberg (en allemand : Starnberger See) situé à 20 km au sud-ouest de Munich en Haute-Bavière (Allemagne) est le cinquième lac d'Allemagne avec une superficie de 56 km2. Il était précédemment dénommé Wirmsee, puis Würmsee. La douceur de son climat et la beauté des paysages en fait depuis 1880 un lieu de villégiature apprécié des riches Munichois.

Géographie

Carte du lac de Starnberg, avec les localités qui le bordent.
Carte du lac de Starnberg, avec les localités qui le bordent.

Il s’étend sur 21 km du nord au sud et 3,5 km d'ouest en est. Son altitude est de 580 m et sa profondeur maximale de 127 m.

Il est entouré de petites villes dont Starnberg au nord, Seeshaupt au sud, Tutzing à l'ouest et Berg. C'est dans ce lac que fut retrouvé mort Louis II de Bavière en 1886. Sa cousine, la future impératrice Élisabeth d'Autriche, dite Sissi, a grandi sur les bords du lac au château de Possenhofen.

Comme le lac voisin, l'Ammersee, similaire en forme et en taille, le lac de Starnberg a été créé par la fonte des glaciers descendant des Alpes bavaroises après l'âge glaciaire. Le lac comprend une seule île, la petite Roseninsel (« l'île des roses »). Le lac s'écoule par la rivière Würm (qui lui a donné son autre nom de Würmsee). Son principal affluent est la rivière Ach ou Ostersee-Ach, elle-même alimentée par une série de petits lacs plus au sud.

Le lac est un lieu de distraction prisé des habitants de Munich. Une piste accessible aux vélos fait le tour du lac.

L'eau du lac est de très bonne qualité depuis l'introduction dans les années 1960 d'un égout circonférique acheminant les eaux usées jusqu’à une station de traitement derrière la sortie du lac à Starnberg.

Climat

Le lac de Starnberg se trouve dans une zone avec un climat humide atlantique et sec continental[réf. nécessaire]. Le vent (foehn) apporte du sud de manière non régulière de l'air chaud et sec vers les préalpes bavaroises. Ainsi la visibilité est souvent très bonne et il est possible de voir très clairement les Alpes. La température moyenne mensuelle ne baisse pas au-dessous de −3 °C, la plus haute est entre 10 et 22 °C.

Protection environnementale

Le lac est désigné site Ramsar le [1]. Il est également un site d'importance communautaire depuis 2004[2].

Sites touristiques

  • Votivkapelle (« la chapelle de la Croix du lac ») : elle a été construite entre 1896 et 1900, en souvenir du dixième anniversaire de la mort de Louis II de Bavière, au-dessus de l'endroit où on a trouvé le roi mort. Une croix en bois indique la place dans l'eau. Chaque année, le dimanche qui suit le , anniversaire de la mort du roi, il y a une commémoration dans la chapelle, d'une durée d'environ 15 minutes ; on y accède au pied de Berg ou Berg-Leoni.
  • Roseninsel (« l'île aux Roses ») était, de par son romantisme et sa tranquillité, l'un des endroits préférés de Louis II de Bavière. Dans le jardin dédié aux roses, il planta des centaines de roses et prit soin de la villa casino. En 1850, le roi Maximilien II de Bavière acheta cette petite île appelée « Wörth » à la veuve d'un pêcheur nommé Kugelmüller. Il demanda la même année à l'architecte Franz Kreuter d'y construire la villa royale « Casino » et à Peter Joseph Lenné d'y dessiner un jardin. Durant cette période, Maximilien II chargea le même paysagiste d'imaginer un parc sur la rive ouest du lac de Starnberg, juste en face de l'île aux Roses. Ce parc fut finalement dessiné par Carl von Effner. La construction du palais débuta en 1863 et fut abandonnée à la mort du roi en 1864.
  • Musée Buchheim : le noyau de la collection du peintre, photographe, éditeur, auteur d’ouvrages d’art et romancier Lothar-Günther Buchheim est constitué par les tableaux de Kirchner, Heckel, Schmidt-Rottluff et Pechstein, auxquels sont provisoirement rattachées les œuvres de Nolde et Mueller, membres temporaires du groupe « Die Brücke ». Le bateau du musée emmène les visiteurs sur la voie navigable de Starnberg à Bernried.
  • Abbaye d'Andechs : c'est un lieu de pèlerinage, avec une église rococo. Le « Kloster Andechs » abrite également la plus grande collection de cierges d'Europe.
  • Château de Possenhofen : le château dans lequel Sissi a passé son enfance est une propriété privée. Il n’est pas possible de le visiter. Dans son parc se trouve un endroit pour se baigner avec une pelouse, un terrain de jeux et une aire pour barbecue.
  • Château de Berg : ancienne résidence d’été de Louis II, propriété privée qu'il n’est pas possible de visiter.
  • Musée impératrice Élisabeth : musée dans le salon du roi à la gare de Possenhofen. Il abrite une exposition sur la vie de l’impératrice Sissi.

Galerie photographique

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Au calme sur le lac de Starnberg. Novembre 2020.
Au calme sur le lac de Starnberg. Novembre 2020.

Sports

Les amateurs de sport peuvent pratiquer des activités nautiques comme la voile, le canoë-kayak, la planche à voile ou même le ski nautique. Les cyclistes et les randonneurs trouvent 300 km de pistes cyclables, 220 km de sentiers balisés et un parcours balisé de marche nordique de 280 km. Les golfeurs ont le choix entre huit terrains de golf de 18 trous et un terrain intérieur.

Littérature

Notes et références

  1. « Starnberger See | Service d’information sur les Sites Ramsar », sur rsis.ramsar.org (consulté le )
  2. « Starnberger See », sur Protected Planet (consulté le )

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Lac de Starnberg
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.