Lama Puntso - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Lama Puntso.

Lama Puntso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lama Puntso

Naissance (60 ans)
Bruxelles (
Belgique
)
Nationalité belge
École/tradition Bouddhisme Kagyüpa
Maîtres Trinley Thaye Dorje, Guendune Rinpoché et Jigmé Rinpoché (en)

Lama Puntso, né à Bruxelles le , a été enseignant, moine bouddhiste, et responsable du centre Dhagpo Bordeaux[1](Aquitaine) et des programmes de Dhagpo Kagyu Ling (Dordogne), centre d'étude et de méditation bouddhiste. Outre l’enseignement traditionnel, il a animé l'Atelier des savoirs[2], un espace de rencontres interdisciplinaires dans lequel ont été explorées des questions d'actualité à la lumière du bouddhisme.

Biographie

Étudiant en linguistique, il arrête ses études à l’âge de 21 ans, à la suite de sa rencontre à Dhagpo Kagyu Ling[3],[4], centre d’étude et de méditation bouddhiste, avec Guendune Rinpoché dont il suit alors les enseignements[5],[6],[7].  

Rapidement, il intègre la communauté, devient moine et se prépare à la traditionnelle retraite de trois ans. Durant quatre années, il étudie et intègre les pratiques méditatives, commence à voyager dans les centres urbains reliés à Dhagpo[8] pour enseigner et participe à l’accueil du public à Dhagpo.

Il accomplit deux retraites successives de trois ans[9] sous la guidance de Guendune Rinpoché, retraites durant lesquelles il s’investit à plein temps dans l’étude et la méditation. À l'issue de celles-ci, il a 33 ans et s'installe à Dhagpo Kagyu Ling où il soutient l’activité de Jigmé Rinpoché (en), directeur spirituel du centre, et devient responsable du des enseignements[10], en France et en Europe (Angleterre, Espagne, Italie, Belgique[11], Allemagne).

Il anime aussi, en collaboration avec Anila Trinlé[12], l'Atelier des savoirs[13], un espace de rencontres et de réflexions interdisciplinaires dans le but de décrypter et comprendre les questions actuelles à la lumière du bouddhisme[14],[10]

Dans ce cadre, il explore de multiples thèmes tels que l’accompagnement de la fin de vie et du deuil, le management, l’éducation, les technologies émergentes et collabore avec de nombreux acteurs de la société civile tels que Christophe Fauré[15] qui le considère comme son guide spirituel[16],[17],[18],[19], Hervé Mignot[20], Dominique Davous[20] ou Pascale Vinant[20],[21]. Ces réflexions ont donné naissance à des séminaires interdisciplinaires organisés à Dhagpo Kagyu Ling et des conférences et interventions dans différents cadres.

Au début des années 2000, il participe à l'étude doctorale de Thierry Mathé qui décrit le parcours de Lama Puntso et cite ses entretiens et conférences dans sa thèse[22].

Tout en gardant son activité en Dordogne, à la demande de Jigmé Rinpoché, il s’investit en 2008 dans la création et le développement de Dhagpo Bordeaux, un centre d’étude et de méditation urbain, en explorant à travers l'activité de ce centre l'interaction entre le bouddhisme et la cité.

De 2010 à 2016, il renonce à ses vœux de moine et crée une entreprise de formations appelées « Libres Sources » afin d’intégrer concrètement le fruit de ses réflexions au monde professionnel. Il mène également un groupe de réflexion pragmatique, « dharmanagement », la rencontre de l'enseignement du Bouddha et du management, rassemblant des cadres et des responsables de la vie professionnelle[23].

Il reprend ensuite ses vœux de moine « afin de pouvoir s’investir à plein temps dans l’étude, la réflexion et la mise en pratique des enseignements du Bouddha », principalement à Dhagpo Kagyu Ling[24] et à Dhagpo Bordeaux[25],[26].

Lama Puntso se serait retiré de toutes ses activités publiques depuis octobre 2020.[réf. nécessaire]

Réflexions et activités

Interdisciplinarité

Lama Puntso a co-organisé et animé des séminaires interdisciplinaires :

  • Éthique et fin de vie[27] (Dhagpo Bordeaux - 2013)
  • Quand les générations se rencontrent[28] – Écouter pour se comprendre (Dhagpo Kagyu Ling - 2015)
  • Technologies, éthique et cognition (Dhagpo Bordeaux - 2016)[29]

Ces rencontres interdisciplinaires ont permis le dialogue entre des médecins, des éducateurs, des universitaires et des enseignants bouddhistes.

Inter-religieux

Lama Puntso participe à l'organisation de sessions de dialogue inter-religieux débutées à Dagpo Kagyu Ling vers 1998[30].

En 2011 à Bordeaux, il participe au programme d'animation de l'Union bouddhiste de France quand les reliques du Bouddha hébergées à la Pagode de Vincennes depuis 2009 sont prêtées pour la première fois[31]

Lama Puntso a organisé et participé à plusieurs rencontres entre Jigmé Rinpoché, directeur spirituel de Dhagpo Kagyu Ling (Dordogne) et Robert Le Gall, archevêque de Toulouse, dont la dernière a eu lieu en 2015[32].

Bouddhisme et management

Dharmanagement (de Dharma : enseignement du Bouddha en sanscrit et management)[33] est un groupe de réflexion co-animé par lama Puntso qui rassemble des cadres et des responsables en entreprises afin de réfléchir à leur activité professionnelle à la lumière du bouddhisme. La démarche se résume ainsi :

« L’activité professionnelle prend une place importante dans nos[style à revoir] vies, aussi vaut-t-elle la peine d’être réfléchie et revisitée. Les femmes et les hommes, qui assument leurs missions, manquent de plus en plus souvent de repères sur le sens de leur activité et la motivation de leur démarche, ce qui génère souffrance et mal être. Néanmoins, les objectifs de performances ne peuvent être négligés. Cela nous amène à nous interroger sur une autre façon de vivre le management.

Notre question est directe : la bienveillance peut-elle trouver sa place dans le management d’une équipe, pour les autres et pour soi ? Et si oui, sous quelles formes peut-elle se déployer ? »

Une dynamique collaborative anime le groupe pour co-construire une approche managériale fondée sur la bienveillance ancrée dans le quotidien.

Une des références de ce groupe est l'ouvrage de Jigmé Rinpoché : " Être serein et efficace au travail[34]. "

L’accompagnement

« Accompagner ne relève pas seulement d’un savoir-faire, c’est avant tout un savoir-être et ce savoir-être se cultive. Lorsque nous parlons d’être présent à une personne en souffrance, il s’agit en fait d’être conscient de ce que nous vivons à l’instant même de la présence, de développer la conscience de ce que vit l’autre, tout en étant présent à l’environnement, aussi bien structurel que relationnel de la personne accompagnée. » (La présence, Anila Trinlé, Rabsel éditions[35])

En collaboration avec Anilé Trinlé[36], moniale bouddhiste, accompagnante et formatrice de bénévoles d’accompagnement, Lama Puntso mène réflexion et activité dans le domaine de l’accompagnement du deuil et de la fin de vie. Dans les années 1990, il crée une association d’accompagnement « Semdrel » qui vivra pendant 15 ans et accompagnera les malades à l’hôpital de Sarlat ainsi que des personnes à domicile.

Animant de nombreux stages sur le thème du deuil, de la fin de vie et de l’accompagnement, il préface également l’essai d’anila Trinlé édité chez Rabsel Éditions : La présence, un savoir être à cultiver.

Publications

Collectif

Préface

  • Avec Jigmé Rimpoché, Tara verte : commentaire, Lama Yéshé Nyingpo, Dzambala, 2002
  • La Présence, un savoir-être à cultiver, Anila Trinlé, Rabsel éditions, 2014, (ISBN 9791093883014)

Articles

  • Revue de la société de thanatologie, Études sur la mort 2014/2 no 146 : "Le Bouddhisme et la Mort"[37]
  • Regard Bouddhiste no 06 - Septembre /  : "La Vie professionnelle : Une éthique au quotidien[38]"
  • Regard Bouddhiste no 08 - Janvier /  : "Vivre libre, les stages pour adolescents"
  • Articles répertoriés sur le site de l'Union bouddhiste de France[39]

Conférences

  • Le Bouddhisme comme voie de transformation de la subjectivité ?[40] Paris
  • Pensée et sacré[41] philoctètes France, Paris
  • Cycle de conférences à Bordeaux (dans le cadre de Dhagpo Bordeaux) de 2009 à 2016[42]

Émission Sagesses bouddhistes (France 2)

  • « Le bonheur et la souffrance sont de notre responsabilité », [43]
  • « Gampopa », [44]
  • « Comment concilier l’estime de soi et le non soi » [45]
  • « L’adolescence, un tournant difficile » [46]
  • « Vivre la culpabilité autrement » [47]
  • « La place de la foi dans le bouddhisme vajrayana » [48]

Notes et références

  1. « Une double libération. Lama Puntso, moine bouddhiste de Dhagpo Kagyu Ling, en Dordogne. », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 26 juin 2017)
  2. « Bouddhisme et societe » (version du 12 octobre 2016 sur l'Internet Archive)
  3. « Le centre Bouddhiste », sur www.saint-leon-sur-vezere.fr (consulté le 26 juin 2017)
  4. « Accueil - 40 ans de Dhagpo », sur www.dhagpo.org (consulté le 26 juin 2017)
  5. « Vie de Guendune Rinpoché - 1/3 », sur www.dhagpo-kundreul.org (consulté le 20 septembre 2016)
  6. « Lama Puntso | Espace Bouddhiste Tibétain », sur espacebouddhistetibetain.org (consulté le 26 juin 2017)
  7. Thierry Mathé, Le bouddhisme des français. Le bouddhisme tibétain et la Soka Gakkaï en France, contribution à une sociologie de la conversion, L'Harmattan, (ISBN 2747577341), 2005, p. 103-104
  8. « Un centre près de chez vous », sur www.dhagpo.org/ (consulté le 20 septembre 2016)
  9. Thierry Mathé, op. cit., p. 229
  10. a et b Le bouddhisme vivant expliqué par Lama Puntso, Ouest-France, 21 mars 2019
  11. « Shikantaza », sur Shikantaza (consulté le 16 décembre 2019)
  12. « Ani Trinlé, Auteur à 40 ans de Dhagpo », sur 40 ans de Dhagpo (consulté le 26 juin 2017)
  13. « Atelier des savoirs – RABSEL Éditions », sur www.rabseleditions.fr (consulté le 26 juin 2017)
  14. « Audios atelier des savoirs », Dhagpo Bordeaux,‎ (lire en ligne, consulté le 26 juin 2017)
  15. « Conférence - Le deuil : et si on le vivait autrement ? », Dhagpo Bordeaux,‎ (lire en ligne, consulté le 26 juin 2017)
  16. Caroline Coldefy, Et enfin la vie prend tout son sens, p. 113
  17. Pascale Senk, «Reposer son esprit pour se révéler», Le Figaro, 18 mars 2019
  18. Martine Turenne, Un homme en paix, Le Journal de Montréal, 3 mars 2018
  19. Christophe Fauré, S'aimer enfin ! Un chemin initiatique pour retrouver l'essentiel, Albin Michel, 2018, p. 19
  20. a b et c « La présence, un savoir faire à cultiver - 40 ans de Dhagpo », sur www.dhagpo.org (consulté le 26 juin 2017)
  21. « Publications de Pascale Vinant | Cairn.info », sur www.cairn.info (consulté le 26 juin 2017)
  22. Thierry Mathé, Le bouddhisme des français : contribution à une sociologie de la conversion : l'exemple du bouddhisme tibétain et de la Soka Gakkai en France thèse pour le doctorat en sociologie de l'université Paris V. ANRT. Atelier national de reproduction des thèses, 2004, 543 pages Puntso est cité environ 60 fois
  23. http://www.tc-gestion.com/fichier_bdd/1319026114.pdf
  24. « Puntso, Auteur à 40 ans de Dhagpo », sur 40 ans de Dhagpo (consulté le 26 juin 2017)
  25. « Lama Puntso », sur ermitagependeling.blogspot.fr (consulté le 26 juin 2017)
  26. Dhagpo Bordeaux, UBF
  27. « séminaire éthique et fin de vie », sur dhagpo-bordeaux.org (consulté le 20 septembre 2016)
  28. « Quand les générations se rencontrent », sur dhagpo.org (consulté le 20 septembre 2016)
  29. Technologies, éthique et cognition (Dhagpo Bordeaux - 2016)
  30. Témoignage chrétien, Guide de la fraternité : le guide de la France inter-religieuse : associations, événements, lieux de rencontres et de débats, Paris, Ed. de l'Atelier, , 233 p. (ISBN 978-2-708-23798-8, lire en ligne), p. 35
  31. Catherine Darfay, Un mois avec Bouddha, Sud Ouest
  32. « retrouvailles de lama Jigmé Rinpoché et monseigneur Le Gall », sur dhagpo.org (consulté le 20 septembre 2016), voir aussi Le moine et le lama, Dom Robert Le Gall, lama Jigmé Rinpoché. Entretiens avec Frédéric Lenoir. Éditions Fayard, 2001 « Le Moine et le Lama, Jigmé Rinpoché, Robert Le Gall | Fayard », sur www.fayard.fr (consulté le 19 septembre 2016)
  33. « Buddhaline: Construire une équipe, construire en équipe animé par Lama Puntso et Dominique Bouvet (30 sept.-1oct.) », sur www.buddhaline.net (consulté le 26 juin 2017)
  34. « Etre serein et efficace au travail », sur Plon (consulté le 20 septembre 2016)
  35. Shamar Rinpoche, « Rabsel Éditions - Publications », sur www.rabseleditions.com (consulté le 20 septembre 2016)
  36. bouddhismeaufeminin, « La présence, un savoir-être à cultiver par Anila Trinlé - sagesses bouddhistes 2016 », (consulté le 20 septembre 2016)
  37. Lama Puntso et Michel Aguilar, « Le bouddhisme et la mort », Études sur la mort,‎ , p. 155–166 (ISSN 1286-5702, lire en ligne, consulté le 20 septembre 2016)
  38. « La vie professionnelle : une éthique au quotidien », sur Connaissances et Sagesses, (consulté le 20 septembre 2016)
  39. « lama Puntso », sur bouddhisme-france.org/
  40. ARCHE, « Hypnologie 2015-2016 - 07 - Lama Puntso », (consulté le 20 septembre 2016)
  41. Neurophiloctetes, « pensée et sacré philoctetes france », (consulté le 20 septembre 2016)
  42. « Audios » (consulté le 20 septembre 2016)
  43. Le bonheur et la souffrance sont de notre responsabilité Transcription de l'émission Voix Bouddhistes diffusée le 10 décembre 2000, Le bonheur et la souffrance, 10 décembre 2000
  44. Aurélie Godefroy, Gampopa, Sagesses bouddhistes, 3 août 2008
  45. Aurélie Godefroy, Comment concilier l’estime de soi et le non soi, Sagesses bouddhistes, 20 avril 2014
  46. Aurélie Godefroy, L’adolescence, un tournant difficile, Sagesses bouddhistes, 29 mars 2009
  47. Aurélie Godefroy, Vivre la culpabilité autrement, Sagesses bouddhistes, 16 novembre 2014
  48. Aurélie Godefroy, La place de la foi dans le bouddhisme vajrayana, Sagesses bouddhistes, 26 mai 2019
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Lama Puntso
Listen to this article