Le Cœur sur la main (film, 1949) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Le Cœur sur la main (film, 1949).

Le Cœur sur la main (film, 1949)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Cœur sur la main
Réalisation André Berthomieu
Scénario André Berthomieu
Acteurs principaux
Sociétés de production UCIL
Pays d’origine
France
Genre Comédie dramatique
Durée 95 minutes
Sortie 1949


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Cœur sur la main est un film français, réalisé par André Berthomieu, sorti sur les écrans le .

Synopsis

Léon Ménard, bedeau dans un village de Normandie et accordéoniste de talent, perd sa situation pour avoir rendu service à une chanteuse, Mary Pinson, en l'accompagnant à l'accordéon lors d'un de ses tours de chant. Une photo ayant été publiée dans le journal local, des bigotes crient au scandale et le voilà chassé par l'évêché. Secrètement amoureux de Mary Pinson, il décide d'aller tenter sa chance à Paris et de la revoir. D'un humour naturel, faisant rire le public parisien, il devient rapidement populaire, pour le plus grand bonheur financier de ses associés. Crédule quant à l'amour que semble lui porter Mary Pinson, il se fera manipuler.

Fiche technique

  • Réalisation : André Berthomieu
  • Scénario : André Berthomieu
  • Adaptation : André Berthomieu, Paul Vandenberghe
  • Dialogues : Paul Vandenberghe
  • Photographie : Fred Langenfeld
  • Opérateur : Marcel Franchi, assisté de Max Dulac et Jacques Chotel
  • Directeur de Production : Jean Mugeli
  • Son : Pierre-André Bertrand, assisté de J. Gérardot et A. Bodick
  • Musique : Georges Van Parys, Chansons d'Étienne Lorin, Éditions Fortin :
    • "Sous la lune", chantée et interprétée à l'accordéon par André Bourvil
    • "Mais quand j'entends l'accordéon", chantée par Michèle Philippe, également interprétée à l'accordéon par André Bourvil
    • "Où allez-vous ?" fredonnée par Charles Lavialle
    • "Chanson anglaise", chantée par André Bourvil, également dansée par André Bourvil et une partenaire inconnue
  • Décors : Raymond Nègre, assisté de Henri Sonois et Olivier Girard
  • Montage : Jeannette Berton et Claude Gros
  • Costumes : Les robes de M. Philippe sont de Jacques Griffe
  • Assistants réalisateur : Raymond Bailly, Michel Autin, Édouard Molinaro
  • Régisseur général : Fred Genty, assisté de Robert Tabouillot
  • Script-girl : Andrée François
  • Tournage dans les studios Paris-Studio-Cinéma de Boulogne-Billancourt et, en extérieurs, à Yvetot (Seine-Maritime), à Paris (Gare de Paris-Saint-Lazare, Rue de Lappe)
  • Administrateur général : Jean-Michel Théry
  • Production : Union Cinématographique Lyonnaise (UCIL)
  • Laboratoire : L.T.C. Saint Cloud
  • Distribution : S.R.O., puis Les Films Constellation / Distribution DVD : René Chateau vidéo (2007) et (2010)
  • Box-office France : 3657951 spectateurs (1949)
  • Pays :
    France
  • Format : 1 x 1,37 - 35 mm (négatif et positif) - Noir et Blanc - Son mono - sphérique
  • Genre : Comédie dramatique
  • Durée : 95 minutes
  • Date de sortie : (France)

Distribution

Voir aussi

Bibliographie

  • Christian Dureau, in "Bourvil. A fleur de cœur", publié à Paris en 2007 par les éditions Didier Carpentier, pages 17-18 (ISBN 978-2-84167-527-2).

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Le Cœur sur la main (film, 1949)
Listen to this article