Les Amis de Montluçon - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Les Amis de Montluçon.

Les Amis de Montluçon

Les Amis de Montluçon
Histoire
Fondation
1911
Cadre
Type
Siège
Pays
Organisation
Fondateur
Pierre Leprat
Affiliation

La société d'histoire et d'archéologie Les Amis de Montluçon est une société savante dont le siège social est à Montluçon. Association loi de 1901, fondée en 1911, par Pierre Leprat.

Histoire

Les Amis de Montluçon ont été fondés en 1911 par Pierre Leprat, artiste-peintre et professeur de dessin au lycée de la ville. Après la Première Guerre mondiale, ils œuvrent pour la création d'un musée municipal, qui ouvre en 1924 au château des ducs de Bourbon. L'association bénéficie du parrainage de personnalités telles qu'Émile Mâle, Émile Chénon, Augustin Bernard, Pierre Imbart de La Tour, Jacques Chevalier, Pierre Pradel[1]. À la mort de Pierre Leprat en 1936, le docteur Georges Piquand lui succède. La Seconde Guerre mondiale met l'association en sommeil. Elle revit à partir de 1948 grâce à la détermination d'André Guy, qui en devient président en 1950[2] et le reste jusqu'en 1994. Sous sa présidence, la Société connaît un grand développement[3] ; c'est également sous sa présidence qu'est effectuée l'acquisition du château de Bien-Assis – maison forte du XVe siècle – et qu'en est entreprise la restauration[4].

Objectifs des Amis de Montluçon

Les Amis de Montluçon se sont attachés dès leur création à « contribuer à la conservation, à l’étude et au développement du patrimoine archéologique, historique, artistique, monumental, scientifique, industriel, littéraire, culturel, de Montluçon et sa région » comme le précise le premier article des statuts.

Les Amis de Montluçon œuvrent à répandre parmi leurs membres, et parmi le public, la connaissance de ce patrimoine et plus généralement l’intérêt pour les questions culturelles.

Actions des Amis de Montluçon

Le château de Bien-Assis.
Le château de Bien-Assis.

Les recherches historiques et archéologiques

Les Amis de Montluçon se réunissent chaque mois, de novembre à juin ; au cours de ces séances, sont communiqués les travaux de leurs membres, touchant à l'histoire de cette région ou à l’archéologie.

En octobre, se tient une séance publique, présidée par une personnalité, au cours de laquelle est exposé le bilan des activités de l’année écoulée.

Les expositions

Les Amis de Montluçon sont propriétaires du château de Bien-Assis et travaillent à sa restauration. Ils organisent chaque année dans le château une exposition temporaire publique sur un thème déterminé (ex. : les portails polylobés en Bourbonnais, hommage à Ferdinand Dubreuil, peintre et graveur bourbonnais…). Ils peuvent aussi accueillir un artiste régional (peintre, sculpteur, écrivain)…

Une exposition permanente montre un aperçu des collections des Amis de Montluçon sur l'histoire de la ville et de ses environs.

Le découverte du patrimoine monumental des environs

Les Amis de Montluçon s'attachent aussi à faire découvrir à leurs membres le patrimoine monumental de la province ou des provinces environnantes en organisant chaque année, deux excursions documentées (au printemps et à l’automne).

Les publications

Les Amis de Montluçon publient un bulletin annuel destiné à leurs membres dans lequel on trouve :

  • les travaux de leurs membres ;
  • le compte rendu des activités (excursions, exposition) et le bilan financier de la société au cours de l’année écoulée.

Les Amis de Montluçon éditent aussi des documents d’intérêt culturel, plaquettes publiées lors des excursions et des expositions… Ils ont édité en 2006 un ouvrage Montluçon, les hôtels nobles (XVe-XVIIIe siècles) (200 pages, 350 illustrations). Cet ouvrage est le fruit d'un important travail de deux de ses membres : Samuel Gibiat, archiviste paléographe, et Isabelle Michard, architecte des Bâtiments de France.

Les Amis de Montluçon mettent à la disposition de leurs membres la bibliothèque qui comprend un fonds régional spécifique.

Notes et références

  1. Pierre Pradel est le petit-fils de Pierre Leprat.
  2. Il succède à Camille Gagnon.
  3. De 150 adhérents en 1950, elle passe à 200 en 1970.
  4. « Hommage à André Guy », Bulletin des Amis de Montluçon, 45, 1994, p. 6-8.

Annexes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Les Amis de Montluçon
Listen to this article