Les Dix Enfants que madame Ming n'a jamais eus - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Les Dix Enfants que madame Ming n'a jamais eus.

Les Dix Enfants que madame Ming n'a jamais eus

Les Dix Enfants que madame Ming n'a jamais eus
Auteur Éric-Emmanuel Schmitt
Pays
France
Genre Récit
Éditeur éditions Albin Michel
Lieu de parution Paris
Date de parution
Nombre de pages 126
ISBN 2226220690
Série Le Cycle de l'invisible
Chronologie

Les Dix Enfants que madame Ming n'a jamais eus est un récit d'Éric-Emmanuel Schmitt, paru en 2012. Il s'agit du sixième volet du Cycle de l'invisible. En 2018 ce récit reçoit le Prix Littéraire Notre Dame de Sion des Lycéens, traduit en turc par Yaşar İlksavaş et publié chez Doğan Kitap[1].

Résumé

Un homme d’affaires français fait couramment des voyages en Chine. Pendant ses tractations il rencontre Madame Ming responsable des toilettes de l’hôtel où il loge. Et elle lui explique qu’elle a dix enfants. Plusieurs enfants en Chine, malgré la politique de l’enfant unique ? Impossible ! Et pourtant, cette bientôt vieille femme se fait un plaisir de raconter en détail les caractéristiques bien particulières de ses dix fils et filles afin de convaincre son interlocuteur. Au fil des récits, elle cite Confucius et transmet une vision profonde et poétique de l’existence. Fabule-t-elle, au pays de l’enfant unique ? A-t-elle contourné la loi ? Aurait-elle sombré dans une folie douce ? Et si cette progéniture n’était pas imaginaire ?

Éditions

Édition imprimée originale
Édition imprimée au format de poche
Livre audio

Traductions

Le récit a été traduit en allemand, bulgare, coréen, italien, polonais, tchèque et turc[2].

Références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Les Dix Enfants que madame Ming n'a jamais eus
Listen to this article