Les Sept Femmes de Barbe-Rousse - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Les Sept Femmes de Barbe-Rousse.

Les Sept Femmes de Barbe-Rousse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Sept Femmes de Barbe-Rousse
Titre original Seven Brides for Seven Brothers
Réalisation Stanley Donen
Scénario Albert Hackett
Dorothy Kingsley
Acteurs principaux
Pays d’origine
États-Unis
Durée 102 min.
Sortie 1954


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Sept Femmes de Barbe-Rousse[1] (Seven Brides for Seven Brothers) est un film musical américain de Stanley Donen sorti en 1954.

Synopsis

Adam Pontipee (Howard Keel), visiblement habitué à vivre dans les grands espaces, descend au village avec l’idée bien arrêtée de prendre femme. Il rencontre Milly (Jane Powell). Ils se plaisent mutuellement. Ils se marient et quittent immédiatement le village pour rejoindre la maison d’Adam perdue dans les montagnes. En chemin, Adam, incidemment, apprend à Milly que ses six frères (célibataires) partagent également la maison.

Milly, une fois revenue de sa stupeur, se donne pour tâche d’apprendre les bonnes manières aux frères d’Adam. Après la théorie, la pratique : une fête villageoise va permettre à la fratrie de se distinguer face aux jeunes hommes du village et aux jeunes filles à marier. C’est l’occasion, pour chacun d’entre eux, de tomber amoureux. Et comment convaincre ces demoiselles de vivre avec eux au fin fond des bois, sinon en les enlevant ?

Le début de l’hiver aidant, une coulée de neige isole les ravisseurs et leurs proies, bientôt consentantes.

Fiche technique

Distribution

Distinctions

Récompense

Nomination

Commentaires

Malgré un scénario moins original que Chantons sous la pluie, également réalisé par Stanley Donen deux ans auparavant, et un budget peu important pour le genre musical, le film - entièrement réalisé en studio - bénéficie de la chorégraphie époustouflante de Michael Kidd. Certaines scènes sont devenues des scènes d’anthologie.

Contrairement à beaucoup de films musicaux, celui-ci n’a pas été précédé par une comédie musicale à succès. Par contre, par la suite, diverses adaptations à la scène ont été réalisées. En France, la chanteuse Lio a interprété Molly aux Folies Bergère en 1999.

Notes et références

  1. Également orthographié Les Sept Femmes de Barberousse.

Voir aussi

Bibliographie

  • Cinéma 56 no 9
  • Cahiers du Cinéma no 143
  • Henri Colpi, « Les sept femmes de Barberousse », Défense et illustration de la musique dans le film, SERDOC, Lyon, 1963, 456 p., p. 177, 182, 279
  • François Porcile, « Sept femmes de Barberousse (Les) », La Musique à l'écran, Editions du Cerf (Collection 7e Art), Paris, 1969, 368 p., p. 182
  • John Douglas Eames, « Les Sept Femmes de Barberousse  », La fabuleuse histoire de la Metro Goldwyn Mayer en 1714 films, Odège/Le Livre de Paris, Paris, 1977, 400p, p. 263, 379, (ISBN 2-245-00616-X)
  • (en) Leonard Maltin, « Seven Brides for Seven Brothers  », Leonard Maltin's 2001 Movie & Video Guide, Signet, New York, 2000, 1648 p., p. 1239-1240, (ISBN 0-451-20107-8)
  • Guy Bellinger, « Sept femmes de Barberousse (Les) », Le Nouveau Guide des Films. tome 5 (sous la direction de Jean Tulard), Éditions Robert Laffont (collection Bouquins), Paris, 2018, 893 p., p. 2947, (ISBN 9782221116500)

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Les Sept Femmes de Barbe-Rousse
Listen to this article