Ligne 134 (Infrabel) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Ligne 134 (Infrabel).

Ligne 134 (Infrabel)

Ligne 134
Ligne de Mariembourg à Couvin

Carte de la ligne
Pays
Belgique
Villes desservies Couvin, Mariembourg
Historique
Mise en service 1854
Concessionnaires ESM (1848 – 1897)
État Belge / Infrabel (groupe SNCB) (depuis 1897)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 134
Longueur 5,5 km
Écartement standard (1,435 m)
Électrification Non électrifiée
Pente maximale
Nombre de voies Voie unique
Signalisation SNCB
Trafic
Propriétaire Infrabel
Exploitant(s) SNCB
Trafic Voyageurs (Charleroi - Couvin)

La courte ligne 134 Mariembourg - Couvin fut inaugurée par la Société du chemin de fer de l'Entre-Sambre-et-Meuse en 1854.

Elle est parcourue par les autorails de la série 41 de la SNCB (relation Charleroi - Couvin).

Histoire

  • En 1854, la ligne est ouverte simultanément avec la ligne 132.
  • Le centenaire de la ligne verra la fermeture de la desserte voyageur.
  • La voie n'est pas déferrée car il subsiste des raccordés en service marchandises.
  • En 1984, les trains - qui faisaient terminus à Mariembourg sont à nouveau prolongés jusqu'à Couvin.

Caractéristiques

Exploitation

La ligne est desservie en traction diesel.

Jusqu'en 2002, une relation omnibus a fréquence bihoraire était assurée par des rames réversible (locomotive série 62 et voitures M2).

La locomotive 6217 pousse une rame de voiture M2 à l'entrée de la gare de Mariembourg.
La locomotive 6217 pousse une rame de voiture M2 à l'entrée de la gare de Mariembourg.
Autorail AR41 à une passage au niveau près de Mariembourg
Autorail AR41 à une passage au niveau près de Mariembourg

En 2002, les lignes 132 et 134 font l'objet d'un projet "qualité totale" dont découlera une nouvelle desserte. Celle-ci est composée d'une part d'un train "IR" Charleroi - Couvin marquant un nombre limité d'arrêts, et assurant jusqu'à 16 aller-retour par jour, et d'autre part une relation omnibus "L" desservant toutes les gares jusqu'à 8 fois par jour. L'ensemble est assuré par des autorails de la série 41. Cette desserte atypique en fait l'une des rares lignes de la SNCB qui ne soit pas, à proprement parler, cadencée.

Notes et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Ligne 134 (Infrabel)
Listen to this article