Lodewijk Asscher - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Lodewijk Asscher.

Lodewijk Asscher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lodewijk Asscher

Lodewijk Asscher en 2015.
Fonctions
Représentant des Pays-Bas
En fonction depuis le
(4 ans, 2 mois et 28 jours)
Élection 15 mars 2017
Législature 37e
Groupe politique PvdA
Chef politique du Parti travailliste

(4 ans, 1 mois et 5 jours)
Prédécesseur Diederik Samsom
Successeur Lilianne Ploumen
Vice-Premier ministre des Pays-Bas

(4 ans, 11 mois et 21 jours)
Premier ministre Mark Rutte
Gouvernement Rutte II
Prédécesseur Maxime Verhagen
Successeur Hugo de Jonge
Kajsa Ollongren
Carola Schouten
Ministre des Affaires sociales et de l'Emploi

(4 ans, 11 mois et 21 jours)
Premier ministre Mark Rutte
Gouvernement Rutte II
Prédécesseur Henk Kamp
Successeur Wouter Koolmees
Bourgmestre d'Amsterdam
(intérim)

(3 mois et 25 jours)
Prédécesseur Job Cohen
Successeur Eberhard van der Laan
Biographie
Nom de naissance Lodewijk Frans Asscher
Date de naissance (46 ans)
Lieu de naissance Amsterdam (Pays-Bas)
Nationalité Néerlandaise
Parti politique PvdA
Diplômé de Université d'Amsterdam
Profession Universitaire

Bourgmestres d'Amsterdam

Lodewijk Asscher, né le à Amsterdam, est un homme politique néerlandais, membre du Parti travailliste (PvdA), qu'il dirige de 2016 à 2021.

Échevin à Amsterdam de 2006 à 2012, il est bourgmestre par intérim en 2010. Il est ministre des Affaires sociales et de l'Emploi et vice-Premier ministre des Pays-Bas de 2012 à 2017 sous la direction du Premier ministre Mark Rutte, au sein de son deuxième cabinet. En 2016, Asscher bat le sortant Diederik Samsom pour la direction du Parti travailliste, qu'il occupe pendant plus de quatre ans avant sa démission et son retrait de la vie politique.

Biographie

Formation et vie professionnelle

En 1992, il achève ses études secondaires à La Haye et entre à l'université d'Amsterdam. Il étudie d'abord la psychologie, pendant trois ans, puis le droit, jusqu'en 1998. Dans ce domaine, il obtient un doctorat, en 2002. Cette même année, il devient professeur des universités, tout en conservant ses fonctions de chercheur à l'institut d'information juridique.

Ascension rapide à Amsterdam

À l'occasion des élections municipales du , il est élu au conseil municipal d'Amsterdam. Désigné président du groupe travailliste en , il est ensuite investi tête de liste pour le scrutin suivant, qui se tient le . Les travaillistes remportent largement l'élection, avec 20 sièges sur 45, loin devant le Parti populaire pour la liberté et la démocratie (VVD), à 8 sièges. Sous la direction du bourgmestre travailliste, Job Cohen, il est nommé, le , échevin (en néerlandais : wethouder) aux affaires économiques, aux finances et à l'aéroport.

Bourgmestre par intérim

De nouveau tête de liste aux élections municipales du , remportées par le PvdA avec 15 sièges, il devient, vingt jours plus tard, bourgmestre par intérim, à la suite de la démission de Cohen, qui se présente à la direction du Parti travailliste en vue des élections législatives anticipées du 9 juin. Le , l'ancien ministre Eberhard van der Laan est nommé bourgmestre par la reine Beatrix et Asscher redevient échevin, chargé des finances, de la jeunesse, de l'éducation et du « Projet 1012 », visant à la réhabilitation d'une partie du centre-ville.

Carrière nationale

Asscher devant des adhérents au Parti travailliste, en 2016.
Asscher devant des adhérents au Parti travailliste, en 2016.

Après les élections législatives anticipées du , les travaillistes s'allient avec le Parti populaire pour la liberté et la démocratie (VVD) du Premier ministre sortant Mark Rutte. Le chef politique des travaillistes, Diederik Samsom, refusant de lui-même entrer au gouvernement, Asscher est choisi comme vice-Premier ministre et ministre des Affaires sociales et de l'Emploi le et investi par la reine Beatrix le avec l'ensemble du cabinet.

Il est élu le chef politique du PvdA face au sortant Diederik Samsom avec 54,5 % des voix et prend sa suite dès le lendemain[1]. Il est la tête de liste travailliste lors des élections de . Le scrutin, qui voit la percée des écologistes de la Gauche verte (GL) avec 14 sièges, est une déroute pour le PvdA, qui s'effondre à la septième place avec neuf représentants sur 150 et 5,7 % des voix, ce qui constitue le pire résultat de son histoire.

Le , à deux mois des élections législatives, il présente sa démission de la direction du parti et annonce qu'il se retirera de la vie politique à la fin de son mandat de représentant, suite à des révélations quant à son implication en tant que ministre dans un scandale de fausses accusations de fraudes aux allocations sociales[2]. Le scandale conduit à la chute du gouvernement le lendemain. Il est remplacé par l'ancienne ministre et vice-présidente de groupe parlementaire Lilianne Ploumen.

Vie privée

Lodewijk Asscher est marié à Jildau Piena depuis 2007 et père de trois enfants.

Notes et références

  1. (nl) NOS, « Asscher wint lijsttrekkersverkiezing PvdA, Samsom stapt op », sur nos.nl, (consulté le 14 décembre 2016).
  2. (nl) Lodewijk Asscher diet af van lijstrekkerschap PvdA, NRC Handelsblad, 14 janvier 2021.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Lien externe

  • (nl) Page sur le site parlement.com
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Lodewijk Asscher
Listen to this article