Louis-Adelberth de Bourbon (Naundorff) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Louis-Adelberth de Bourbon (Naundorff).

Louis-Adelberth de Bourbon (Naundorff)

Louis-Adelberth de Bourbon
Louis-Adelberth de Bourbon.

Succession

Prétendant naundorffiste aux trônes de France et de Navarre
(branche canadienne)


(37 ans, 5 mois et 26 jours)

Nom revendiqué Louis-Adelberth Ier
Prédécesseur Henri de Bourbon (Henri VI)
Successeur Charles-Louis de Bourbon (Charles XIII)
Biographie
Titulature Comte de Boulogne
Duc de Guyenne
Duc de Gascogne
Duc de Normandie
Dynastie Famille de Bourbon (Naundorff)
Nom de naissance Louis Jean Henri Charles Adelberth de Bourbon
Naissance
Renkum (Pays-Bas)
Décès (à 66 ans)
Arnhem (Pays-Bas)
Père Henri de Bourbon
Mère Caroline Van Kervel
Conjoint Gudrune Marie Naumann
Enfant Charles-Louis de Bourbon, duc de Berry

Henri-Emmanuel de Bourbon, duc d'Anjou
Amélie-Marie de Bourbon

Louis Jean Henri Charles Adelberth de Bourbon, né à Renkum et mort à Arnhem[1], est un prétendant naundorffiste au trône de France, sous le nom de Louis-Adelberth Ier, en tant qu'arrière-petit-fils de Karl-Wilhelm Naundorff, le plus célèbre de ceux qui, au XIXe siècle, prétendirent être le dauphin Louis XVII, fils du roi Louis XVI et de Marie-Antoinette d'Autriche, officiellement mort à la tour du Temple[2].

Petit-fils d'Adelberth de Bourbon, il fait partie de la branche cadette, canadienne, dite d'Adelberth, et porte les titres de « comte de Boulogne » et de « duc de Normandie ».

Famille

Il est né le à Renkum, de Henri de Bourbon (1867-1937) dit comte de Provence, et de Caroline Van Kervel (1875-1920).

Louis-Adelberth épouse en 1933 Gudrun Naumann ( – 1970) avec laquelle il a trois enfants[3] :

  • Charles-Louis de Bourbon (né en 1933) ;
  • Henri-Emmanuel de Bourbon (né en 1935) ;
  • Amélie-Marie de Bourbon (née en 1936).

Biographie

Jeune, il entre à l'Académie royale militaire de Bréda, comme officier de réserve. Par la suite, il devient Docteur en droit.

Nommé bourgmestre de la ville d’Oss, aux Pays-Bas, ses fonctions furent interrompues par l’occupant pendant la Seconde Guerre mondiale. Il les reprit ensuite, mais depuis il les a résiliées pour s’installer à La Haye. Directeur de la « Eerste Nederlandsche » Compagnie d'assurances sur la vie et contre l'invalidité S.A. A la Haye, il se consacre à la littérature. Il est un poète très estimé en Hollande et fut longtemps rédacteur d’un journal catholique.

Marié à Nimègue civilement le (divorcé le ) et religieusement à l'église de Pey Echt le à Gudrune Marie Naumann, il épouse en secondes noces à Mook civilement en , Marguerite-Marie van Mourik.

Après la mort de son père en 1937, il se déclare Chef de la famille et prend le nom de Louis-Adelberth Ier[4].

Armoiries

Blasonnement :
D'azur à un sacré-cœur de gueules accompagné de trois fleurs de lys d'or.
Commentaires : En 1879, Louis-Charles de Bourbon (« Charles XI ») (1831-1899) et sa sœur Amélie (1819-1891) décident de porter le Sacré-Cœur en « abîme » sur l'écu traditionnel des rois de France aux trois fleurs de lys.

Notes et références

  1. « Généalogie de Louis-Jean-Henri-Charles-Adelberth Naundorff », sur Geneanet (consulté le 20 février 2021)
  2. Philippe Delorme, Louis XVII la biographie, Via Romana, 2015
  3. « Biographie des descendants de Naundorff », sur naundorffisme.free.fr (consulté le 20 février 2021)
  4. (nl) « Louis de Bourbon », sur Brabants Erfgoed, (consulté le 20 février 2021)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Louis-Adelberth de Bourbon (Naundorff)
Listen to this article