Luis Parra - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Luis Parra.

Luis Parra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Luis Parra
Fonctions
Président de l'Assemblée nationale du Venezuela (5 janvier 2020 – 5 janvier 2021)[note 1]
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (42 ans)
YaracuyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Luis Eduardo Parra RiveroVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique
Venezuela d'abord (d) (depuis le )Voir et modifier les données sur Wikidata

Luis Eduardo Parra Rivero est un homme politique vénézuélien, né le à Independencia (Venezuela).

En janvier 2020, il est élu à la tête du Parlement dans un vote qui ne réunit qu'une partie des députés, et est contesté par Juan Guaidó, élu par d'autres députés. Il était cependant reconnu par le Tribunal suprême de justice.

Biographie

Membre du parti d'opposition Primero Justicia (centre droit)[1], il devient à partir du député fédéral, représentant l'État d'Yaracuy.

Opposé à la position dominante de Juan Guaidó sur l'opposition vénézuélienne, il se voit accuser de corruption et est exclu de son parti en 2019. Dans un contexte très troublé - Juan Guaidó déclare avoir été empêché d’accéder au Parlement -, il est élu président de l’Assemblée nationale le 5 janvier 2020 avec le soutien des dissidents de l'opposition et des socialistes. Juan Guaidó dénonce un « coup d’État parlementaire » et se fait réélire le jour même président de l’Assemblée nationale par les députés qui lui sont restés fidèles, à l'issue d'une séance organisée dans les locaux du journal El Nacional[1].

Les États-Unis décident en de placer Luis Parra, ses deux vice-présidents ainsi que quatre autres députés d’opposition qui lui sont proches sur leur liste noire. Leurs actifs sont bloqués et ils ne peuvent plus faire affaire avec des entreprises ou des citoyens américains. Les autorités américaines précisent que ces sanctions « pourraient être retirées s'ils se rangeaient aux côtés du peuple vénézuélien et de Juan Guaido »[2].

Le , son élection est validée par la Cour suprême, jugée proche du gouvernement vénézuélien[3].

En juin 2020, Luis Parra et dix autres Vénézuéliens impliqués dans les actions contre les députés d'opposition sont ciblés par des sanctions de l'Union européenne[4], décision qui entraîne en retour un ultimatum des autorités vénézuéliennes à l'encontre de la cheffe de la délégation de l'UE à Caracas en exigeant son départ[5].

Il est réélu lors des élections législatives vénézuéliennes de 2020.

Notes et références

Notes

  1. Du 5 janvier 2020 au 5 janvier 2021, période durant laquelle Luis Parra était en concurrence avec Juan Guaidó qui était en fonction comme président de l'Assemblée nationale, ainsi que la majorité des députés élus en 2015, depuis le 5 janvier 2019.

Références

  1. a et b « Au Venezuela, Nicolas Maduro divise le camp de Juan Guaido », sur Le Monde,
  2. « Les sanctions américaines contre le Venezuela, une politique peu efficace », sur RFI,
  3. « Venezuela : la Cour suprême valide un protégé de Maduro comme chef du Parlement », sur Le Figaro.fr, lefigaro, (ISSN 0182-5852, consulté le 6 juin 2020).
  4. (es) « Unión Europea sanciona a 11 funcionarios venezolanos, entre ellos Luis Parra », sur CNN,
  5. « Nicolas Maduro donne un ultimatum à l'ambassadrice de l'Union européenne », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le 1er juillet 2020)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Luis Parra
Listen to this article