Luis Roberto Alves - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Luis Roberto Alves.

Luis Roberto Alves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Luis Roberto Alves
Biographie
Nationalité Mexicain
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (53 ans)
Lieu Mexico
Taille 1,93 m (6 4)
Poste Attaquant (en)
Parcours senior1
SaisonsClubsM (B.)
-
Club América
400 (162)
-
CF Atlante
30 (17)
-
Club América
35 (5)
-
CF Atlante
42 (7)
-
Club América
1 (0)
-
Club Necaxa
104 (23)
Sélections en équipe nationale
AnnéesSélectionM (B.)
-
Mexique
84 (30)
1 Matchs de championnat uniquement.
Tout ou partie de ces informations sont extraites de Wikidata.
Cliquer ici pour les compléter.

Luis Roberto Alves dos Santos Gavranić (surnommé Zague ou Zaguinho), né le à Mexico, est un footballeur mexicain d'origine brésilienne.

Biographie

Son père, José Alves, fut international brésilien à la fin des années 50, aux côtés du jeune Pelé. Attaquant virevoltant, il signa en 1961 à l'América, club le plus puissant et le plus populaire de Mexico.

C'est donc au Mexique que voit le jour Luis Roberto. Il y reste jusqu'à ses 4 ans avant de retourner au Brésil. À l'âge de 18 ans, il fait le chemin inverse et l'America l'accueille les bras grands ouverts, en souvenir du passé prestigieux de son père.

Carrière

Dès lors, cet attaquant de haute stature (1,93m) devient une vedette à part entière du football mexicain et inscrit 182 buts en moins de 400 matches pour l'América. En effet, aux côtés de Ignacio Ambriz, Jorge Campos ou encore Alberto Garcia Aspe, il fait ses premiers pas en sélection sous la conduite de César Luis Menotti puis de Miguel Mejia Baron[1]. Il est titulaire à la pointe de l'attaque du Mexique lors de la coupe du monde 1994. Son bilan en sélection du Mexique est également brillant (30 buts en 84 matches) pour un ailier gauche considéré avant tout comme un passeur.

Clubs

Équipe nationale

Notes et références

  1. France-Football, 25 janvier 1994


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Luis Roberto Alves
Listen to this article