Lydia Redega - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Lydia Redega.

Lydia Redega

Lydia Redega
La Déesse dans Le Dieu bleu
Biographie
Naissance
Décès
Pseudonymes
Lika Redega, Lydia NelidoffVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Mère
Conjoint
Porfiry Podobed (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Lydia Nelidova dans L'Après-midi d'un faune.
Lydia Nelidova dans L'Après-midi d'un faune.

Lydia Konstantinovna Loupandina (en russe : Лидия Константиновна Лупандина) dite Lydia Nelidova Redega (1888-1946), est une danseuse russe. Elle est connue sous différents noms de scènes Lydia Nelidov, Lydia Nelidoff (transcription désuète), Lydia Nelidova, Lydia Nelidowa ou encore Lika Redega[1].

Biographie

Lydia Redega est la fille de la danseuse Lydia Richardovna Nelidova[2],[3],[4] et de Konstantin Dmitrievich Lupandin[5]. Elle étudie avec sa mère dans son école de danse à Moscou.

Elle est invitée par les Ballets russes de Sergei Diaghilev. En 1912, elle danse au théâtre du Châtelet, le rôle de la Déesse dans la première de Le Dieu bleu mis en scène par Fokine[6] et crée La Grande nymphe dans L'Après-midi d'un faune, chorégraphie de Vaslav Nijinski[7].

En mars 1918, elle est à Rome, à l'hôtel Victoria, encadrée par les forces de sécurité car considérée comme élément suspect. Elle se dit de nationalité française. Elle apparaît dans le casting du film italien Il filo d'Arianna (1921) de Mario Caserini[8].

Ensuite elle enseigne la danse et devient la maîtresse de ballet du MKhA.

Vie privée

Elle épouse l' acteur et metteur en scène Porfiri Podobed (en)

Références

  1. (pt) Diego Moschkovich, O último Stanislávski em ação: Ensaios para um novo método de trabalho, Editora Perspectiva S/A, (ISBN 978-65-5505-061-5, lire en ligne)
  2. (en) George Buckley Laird Wilson, A dictionary of ballet, New York, Theatre Arts Books, , 543 p. (ISBN 978-0-87830-039-6, lire en ligne), p. 352
  3. (en) Mary Clarke et David Vaughan, The Encyclopedia of dance & ballet, New York :, Putnam, , 376 p. (ISBN 978-0-399-11955-2, lire en ligne), p. 249
  4. (en) Natal£iı̐aı̐Ł Petrovna Roslavleva, Era of the Russian ballet, New York, Da Capo Press, , 323 p. (ISBN 978-0-306-79536-7, lire en ligne), p. 146
  5. (ru) « Лупандина, Лидия, Константиновна, Редега », sur web.archive.org,‎ (consulté le )
  6. « Comoedia », sur Gallica, (consulté le )
  7. Dictionnaire de la danse / sous la dir. de Philippe Le Moal, (lire en ligne)
  8. (it) « Russi in Italia: dizionario - Russi in Italia », sur www.russinitalia.it (consulté le )

Voir aussi

Bibliographie

Document utilisé pour la rédaction de l’article : documents utilisés comme source pour la rédaction de cet article :

Iconographie

  • Collection des plus beaux numéros de "Comoedia illustré" et des programmes consacrés aux ballets et galas russes depuis le début à Paris, 1909-1921, (lire en ligne).
  • Leo Boudreau, The Stars and the Fashion in the "Blue God." Comoedia Illustre (May 15, 1912), (lire en ligne).

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Lydia Redega
Listen to this article