For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Tremplins de Lysgårds.

Tremplins de Lysgårds

Tremplins de Lysgårds
Image illustrative de l’article Tremplins de Lysgårds

Les tremplins de Lysgårds
Généralités
Pays
Drapeau de la Norvège
Norvège
Ville Lillehammer
Coordonnées 61° 07′ 30″ nord, 10° 29′ 14″ est
Création 1993
Caractéristiques
Point K K-90
K-123
Taille HS HS100
HS138
Record
Karl Geiger
(107,5 m en 2013)
Simon Ammann
(146,0 m le 6 décembre 2009)
Compétitions
Jeux olympiques 1994
Coupes du monde 1993, 1995, 1996, 1997, 1998, 1999, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012 H-2012 F, 2013 H-2013 F, 2014 H-2014 F
Géolocalisation sur la carte : Oppland
(Voir situation sur carte : Oppland)
Tremplins de Lysgårds
Géolocalisation sur la carte : Norvège
(Voir situation sur carte : Norvège)
Tremplins de Lysgårds

Les tremplins de Lysgårds ou Lysgårdsbakken sont des tremplins de saut à ski situés à Lillehammer en Norvège. Construits en 1993, ils accueillent les compétitions de saut à ski et des sauts du combiné nordique des Jeux olympiques d'hiver de 1994. Le site est capable d'accueillir 35 000 personnes. Il est également utilisé pour les cérémonies d'ouverture et de clôture des mêmes Jeux.

Ces tremplins de Lysgårds, de concert avec Holmenkollen à Oslo et Granåsen à Trondheim, sont les plus importants tremplins de saut à ski de Norvège.

Construction

Stands et cabines des commentateurs.
Stands et cabines des commentateurs.

Au moment de l'attribution des Jeux olympiques d'hiver de 1994 à Lillehammer, il est prévu d'utiliser le tremplin de Balberg (en), qui existe déjà à Fåberg au nord de Lillehammer[1]. Ce site est cependant rejeté par les diffuseurs des Jeux et la construction d'un nouveau site à Lysgård est décidée[2]. Le financement du site est assuré par une subvention accordée par le parlement norvégien le . L'entreprise d'architecture Økaw Arkitekter (en) est engagée. La construction des tremplins dure de 1990 à . La zone des places assises est faite avec des éléments de béton préfabriqués et des barres de métal. Des bâtiments temporaires et des installations pour la cérémonie d'ouverture sont mis en place en et démontés après les jeux[3]. Cela inclut 70 cabines de commentateurs, un centre de médias et des bureaux pour le personnel technique[4]. Le site est construit en partie sous le niveau du sol pour protéger les athlètes du vent et pour limiter l'impact visuel des tremplins[5]. L'association nationale des architectes norvégiens lui attribue le Betongtavlen (en), un prix qui récompense une construction où le béton est bien utilisé en termes environnementaux, esthétiques et techniques, en 1993[6]. En 2007, le grand tremplin est rénové. Le point K passe de 120 à 123. De plus, du plastique est installé pour que les deux tremplins puissent être utilisés en été[7].

Description

Vue depuis le grand tremplin avant la rénovation de 2007.
Vue depuis le grand tremplin avant la rénovation de 2007.

Le site a une capacité de 35 000 places dont 7 500 places assises[3]. En outre, jusqu'à 25 000 personnes peuvent suivre les Jeux depuis des zones libres proches du site[8]. En plus des tremplins, il y a le bâtiment de départ, une tour pour les juges qui comprend un espace de bureaux pour les organisateurs et les juges, un bâtiment pour les médias et une salle technique sous les stands. Il y a aussi une installation qui produit de la neige à haute pression. La tour du grand tremplin est accessible par un télésiège[4]. Pendant les Jeux olympiques, les spectateurs se rendent aux tremplins principalement par le rail[9].

Le tremplin « normal » a un point K à 90 mètres et une taille (HS) de 100 mètres. Sa hauteur est de 112 mètres et la piste d'élan est longue de 82 mètres. Avant 2007, le grand tremplin avait un point K à 120 mètres, une hauteur de 137 mètres et une piste d'élan de 96,6 mètres[4]. Depuis 2007, le « HS » est de 138 mètres, et le point K de 123 mètres[7].

Compétitions

Jeux olympiques

Pendant les Jeux olympiques d'hiver de 1994, le site accueille les trois épreuves de saut à ski, les deux épreuves de combiné nordique et les cérémonies d'ouverture et de clôture[3]. Les épreuves de saut à ski sont le petit tremplin individuel, le grand tremplin individuel et le grand tremplin par équipes[10] et les épreuves de combiné nordique sont le petit tremplin individuel et par équipes[11].

Le site a également accueilli la cérémonie d'ouverture et les épreuves de saut à ski des Jeux olympiques de la jeunesse 2016[12].

Coupe du monde de saut à ski

Les tremplins en été 2004.
Les tremplins en été 2004.

Dans le cadre de la Tournée nordique, une étape annuelle de la Coupe du monde de saut à ski est organisé sur le tremplin K-120 de Lysgårds.

Ce site accueille le la toute première épreuve de la Coupe du monde féminine de saut à ski sur le tremplin K-90[13],[14]. À cette occasion, afin de promouvoir le saut à ski féminin, la FIS a choisi de coupler ce concours avec la troisième épreuve de coupe du monde 2011/2012 masculine, exceptionnellement également sur le K-90 au lieu de l'habituel K-120 ; les manches des dames et des hommes sont intercalées, pour une retransmission télévisée continue de 2h30[15].

Le tremplin K-90 de Lysgårds est également choisi pour l'ouverture de la saison de Coupe du monde de saut à ski 2012/2013 avec pour la toute première fois une compétition par équipes mixtes le , suivie le par l'ouverture de la saison de coupe du monde féminine, puis de la saison masculine. Le , une autre compétition masculine a lieu sur le K-120 de Lysgårds[16].

Coupe du monde de combiné nordique

Le Tremplin de Lysgårds accueille assez régulièrement la Coupe du monde de combiné nordique depuis 1993. Les courses de ski de fond sont disputées au Sjusjøen Skisenter depuis sa construction en 2003[17].

Références

  1. (no) Espen Hansen, « Hvem får OL? », Aftenposten,‎ , p. 18
  2. (no) Svein Kvalheim, « Kongen på haugen », Bergens Tidende,‎ , p. 29
  3. a b et c Lillehammer Olympic Organizing Committee 1994c, p. 18
  4. a b et c Lillehammer Olympic Organizing Committee 1994c, p. 21
  5. Lillehammer Olympic Organizing Committee 1994c, p. 22
  6. Association nationale des architectes norvégiens, « Betongtavlen » [archive du ] (consulté le )
  7. a et b (no) Lillehammer Olympiapark, « Lysgårdsbakkene hoppsenter » (consulté le )
  8. Lillehammer Olympic Organizing Committee 1994b, p. 241–242
  9. Lillehammer Olympic Organizing Committee 1994c, p. 43
  10. Lillehammer Olympic Organizing Committee 1994d, p. 106–112
  11. Lillehammer Olympic Organizing Committee 1994c, p. 129–135
  12. (en) « Jumping Arena (LSA) », sur Lillehammer 2016
  13. FIS WORLD CUP SKI JUMPING AND NORDIC COMBINED
  14. FIS SKI JUMPING WORLD CUP LADIES PRESENTED BY “VIESSMANN” 2011/2012 « Copie archivée » (version du 16 mars 2012 sur l'Internet Archive)
  15. « WOMEN'S SKI JUMPING: OMV SPONSOR FOR THREE YEARS »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  16. « FIS SKI JUMPING WORLD CUP 2012/2013 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  17. (en) « Lillehammer », sur fis-ski.com (consulté le )

Annexes

Bibliographie

  • [PDF] (en) Lillehammer Olympic Organizing Committee, 1994 Winter Olympics Report, volume II, Lillehammer, Norvège, 1994b (lire en ligne)
  • [PDF] (en) Lillehammer Olympic Organizing Committee, 1994 Winter Olympics Report, volume III, Lillehammer, Norvège, 1994c (lire en ligne)
  • [PDF] (en) Lillehammer Olympic Organizing Committee, 1994 Winter Olympics Report, volume IV, Lillehammer, Norvège, 1994d (lire en ligne)

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Tremplins de Lysgårds
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.

X

Wikiwand 2.0 is here 🎉! We've made some exciting updates - No worries, you can always revert later on