Médecin militaire - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Médecin militaire.

Médecin militaire

Médecin militaire
Un médecin militaire, en consultation.
Présentation
Secteur
Compétences
Compétences requises
Fonction
Contraintes
Jouir d'une bonne condition physique
Risques
Travail en zone d'opérations militaires
Statistiques médicales militaires présentant les symptômes de l'épidémie de grippe espagnole de 1918, avec les syndromes suivis par les médecins militaires de différents camps de l'armée alliée en France (archives américaines). Ce travail pourrait être considéré comme l'un des premiers exemples de surveillance syndromique.
Statistiques médicales militaires présentant les symptômes de l'épidémie de grippe espagnole de 1918, avec les syndromes suivis par les médecins militaires de différents camps de l'armée alliée en France (archives américaines). Ce travail pourrait être considéré comme l'un des premiers exemples de surveillance syndromique.

Un médecin militaire, chirurgien militaire ou médecin de combat est un médecin spécialisé dans la Médecine militaire. Il peut aussi s'agir d'un médecin de marine exerçant son activité dans la marine de guerre.

Il travaille au sein d'une hiérarchie stricte et descendante, et éventuellement en situation de danger lors de conflits armés. Il peut, selon les cas, travailler dans un hôpital de campagne ou dans un hôpital militaire.

Sur le terrain, le médecin militaire peut cumuler d'autres fonctions, comme le fait d'être interprète militaire.

Il fait aussi le suivi de statistiques à faire remonter à sa hiérarchie. Par exemple, depuis la première Guerre mondiale, les médecins militaires ont constaté des intoxications d'instructeurs de stands de tir liées aux fumées de tir.

Le terme toubib désigne un médecin dans le registre populaire et familier ; il provient de l'argot militaire et est issu de l'arabe طبيب tabīb, « médecin »[1].

La profession n'est pas limitée au hommes. Le métier est également ouvert aux femmes.

Histoire

Médecins militaires durant l'Antiquité grecque

Déjà en Grèce Antique, quelques femmes médecins militaires sont célébrées, comme à Épire et à Thessalonique.

Médecins militaires durant l'Antiquité romaine

On sait peu de chose sur la médecine militaire sous la République. Les auteurs qui ont décrit l'appareil militaire avant Auguste, comme Tite-Live, expliquent que les blessés étaient cantonnés dans les villages aux alentours des zones de conflit. Il devait cependant exister des médecins civils au service de l'armée. Auguste en professionnalisant l'armée, y joint des médecins, les aerarium. Comme tous les militaires, ils doivent s'engager. Leur période d'engagement est de 16 ans au sein des valetudinaria l'équivalent militaire des aesculapia. Les médecins militaires romains sont bien formés, contrairement à certains homologues civils[2].

Médecines militaires au cours de l'Histoire de France

Homonymie

Officier de santé est un terme qui désignait en France à partir du 10 mars 1803, une personne qui exerçait la profession médicale sans le titre de docteur en médecine. L’officiat de santé fut aboli en 1892. Ce titre désignait aussi les médecins militaires en tant qu'officiers de service de santé selon un sens qui est progressivement sorti de l'usage et qui est source d'une certaine confusion.

Époque contemporaine

De nos jours

Dans l'armée française

Dans l'armée française, les médecins militaires sont des officiers soumis au statut général des militaires français et au décret no 2008-933 du portant statut particulier des praticiens des armées. Ils suivent la même formation que les médecins civils (diplôme d'État de docteur en médecine) et sont soumis à des règles de déontologie propres aux praticiens des armées (décret no 2008-967 du ). Ils exercent au sein du Service de santé des armées (SSA).

Dans l'armée allemande

L'armée allemande comprend 19 850 personnes en 2020 (19 680 en 2012, 19 508 en 2014) dans le Zentraler Sanitätsdienst (le service médical central).

Dans l'armée américaine

Insignes des médecins militaires dans l'armée américaine:

  • Combat Medical Badge.
    Combat Medical Badge.
  • Expert Field Medical Badge.
    Expert Field Medical Badge.

Liste de personnalités ayant exercé les fonctions de médecin militaire

Liste de personnalités classées par ordre alphabétique des noms de famille:

  • Alfred William Alcock (1859-1933), un naturaliste britannique
  • Pierre Balme (1882-1963), un médecin militaire et historien français spécialiste de l'histoire de l’Auvergne
  • Francisco Javier Balmis (1753—1819), un chirurgien militaire, médecin, botaniste et infectiologue espagnol, connu pour l'Expédition Balmis, une expédition à caractère philanthropique chargée par le pouvoir central espagnol de mener une campagne de vaccination anti-variolique de masse dans tout l’Empire espagnol
  • Peter Beighton (1934-), un médecin interniste et généticien sud-africain d’origine britannique ayant été médecin militaire au sein des forces des Nations unies pendant la crise du Congo
  • Gottfried Benn (1886-1956), un écrivain allemand ayant été médecin militaire durant la première guerre mondiale
  • Ernst von Bergmann (1836-1907), un chirurgien allemand pionnier de l'asepsie chirurgicale ayant servi comme médecin militaire dans la guerre austro-prussienne
  • Jean-René Bolloré (1818-1881), un médecin militaire, entrepreneur et auteur français
  • Joseph Brau (1891-1975), un médecin militaire, radiologue, colonel honoraire de l’Armée française et résistant français, déporté à Buchenwald
  • Marcel Cazeilles (1906-2001), un poète de langue catalane, médecin militaire et général français
  • Mathieu Chabrol (1735-1815), un médecin militaire et chirurgien français
  • Guy Charmot (1914-2019), un médecin militaire, résistant et compagnon de la Libération français
  • Paul Chavigny (1849-1949), un médecin militaire, professeur de médecine légal français, enseignant à la Faculté de médecine de Strasbourg
  • Maria Chkarletova (1925-2003), une médecin militaire pendant la Seconde Guerre mondiale et Héroïne de l'Union soviétique
  • Maurice Jules Marie Collignon (1893-1978), un paléontologue et médecin militaire français
  • Jean Colombier (1736-1789), un médecin militaire, chirurgien et hygiéniste français connu pour son rôle dans la réforme de l'organisation médicale en France
  • Raymond Debenedetti (1901-1969), un médecin militaire français, premier directeur central du Service de santé des armées, membre de l'Académie nationale de médecine et président de la Croix-Rouge française
  • Charles Debierre (1853-1932), un médecin militaire et homme politique français
  • Edmond Delorme (1847-1929), un médecin militaire et chirurgien français
  • Ernest Duchesne (1874-1912), un médecin français qui découvrit que certaines moisissures pouvaient neutraliser la prolifération des bactéries
  • Jean-Marie Léon Dufour (1780-1865), un médecin et un naturaliste français
  • Arié Eldad (1950-), un médecin et homme politique israélien
  • Giuseppe Ferlini (1797–1870), un médecin de combat italien devenu explorateur, chasseur de trésor et pilleur de tombeaux
  • Jean Guyon (179-1870), un médecin militaire français qui fit progresser la connaissance des maladies tropicales et du choléra
  • Louis Hébrard (1922-1945), un médecin militaire français mort lors de la réduction de la poche de La Rochelle
  • Hermann von Helmholtz (1821-1894), un physiologiste et physicien prussien, ayant commencé sa carrière comme médecin militaire
  • John Whitaker Hulke (1830-1895), un chirurgien et géologue britannique
  • James Murray Irwin (1858-1938), un général britannique
  • Eugène Jamot (1879-1937), un médecin militaire français ayant étudié la maladie du sommeil en Afrique
  • Atmaram Sadashiv Jayakar (1844-1911), un naturaliste, médecin militaire et chirurgien indien
  • Nikolaï Koulbine (1868-1917), un peintre et musicien russe ayant également été médecin militaire
  • John Lawrence LeConte (1825-1883), un entomologiste américain
  • Pierre Lefebvre (1923-2009), un médecin militaire français
  • Léon Legouest (1820-1889), un médecin militaire français, premier à accéder au grade de médecin général inspecteur et premier président du Comité consultatif de santé de l'Armée en 1882
  • Louis Lemaire (1877-1941), un historien français, médecin militaire durant la première guerre mondiale
  • Irma LeVasseur (1877-1964), la première femme médecin québécoise et médecin militaire en France en 1918
  • Luiz Henrique Mandetta (1964-), un médecin orthopédiste et un homme politique brésilien
  • Le patronyme Mac-Auliffe faisant référence à une dynastie de trois médecins, dont deux médecins militaires, ayant exercé à La Réunion
  • John McCrae (1872-1918), un médecin militaire et poète canadien
  • Josef Mengele (1911-1979), un officier allemand de la Schutzstaffel (SS), criminel de guerre qui exerça comme médecin dans le camp d'extermination d'Auschwitz durant la Seconde Guerre mondiale
  • Achille Naftalis (1909-1984), un médecin français, un leader de la communauté juive en France et médecin militaire en 1939
  • Charles Marie d'Orbigny (1770-1856), un naturaliste français et médecin dans la marine
  • Léon Pales (1905-1988), un médecin militaire et paléontologue français notamment associé au développement de la paléopathologie
  • Ambroise Paré (vers 1510-1590), un chirurgien et anatomiste français
  • Jean René Constant Quoy (1790-1869), un chirurgien de marine, anatomiste, ornithologue et zoologiste français
  • Henri Rendu (1844-1902), un médecin français et médecin militaire durant la Guerre franco-allemande de 1870
  • Ludovic Savatier (1830-1891), un médecin militaire, botaniste et explorateur français
  • Charles-Emmanuel Sédillot (1804-1883), un médecin militaire et chirurgien français, enseignant à la Faculté de médecine de Strasbourg
  • Achille Testelin (1814-1891), un médecin militaire et homme politique français
  • Clément Joseph Tissot (1747-1826), un médecin militaire français
  • Jean-Baptiste Joseph Tyrbas de Chamberet (1779-1870), un médecin militaire français
  • Marcel Vaucel (1894-1969), un médecin militaire et biologiste français, membre de la France libre, inspecteur général des instituts Pasteur d'outre-mer
  • Charles Vignes (1905-1951), un médecin militaire français du Corps de santé des troupes coloniales, compagnon de la Libération
  • Jean-Antoine Villemin (1827-1892), un médecin militaire, hygiéniste et épidémiologiste français, étudiant à la Faculté de médecine de Strasbourg, connu pour avoir démontré en 1865 que la tuberculose était une maladie contagieuse
  • Friedrich Wegener (1907–1990), un anatomo-pathologiste allemand, premier scientifique à décrire la granulomatose avec polyangéite, a été médecin militaire lors de seconde guerre mondiale
  • William Wright (1735-1819), un botaniste écossais, médecin de bord dans la marine britannique
  • Sergueï Youdine (1891-1954), un chirurgien russe, médecin militaire lors de la première guerre mondiale
  • Hubert Jules César Zuber (1847-1886), un médecin militaire français et professeur d'épidémiologie

Dans la culture

Dans la peinture

Portrait d'un médecin militaire est un tableau peint par Albert Gleizes en 1914 à Toul. Cette huile sur toile cubiste représente Mayer Simon Lambert, un médecin militaire de la Première Guerre mondiale.

Dans la fiction

  • Médecins de combat (Combat Hospital), une série télévisée canadienne en treize épisodes de 42 minutes, créée par Jinder Oujla-Chalmers, Daniel Petrie Jr. et Douglas Steinberg, et diffusée en simultanée entre le 21 juin1 et le 6 septembre 2011 sur le réseau Global au Canada et sur le réseau ABC aux États-Unis.
  • MASH, une comédie satirique américaine réalisée par Robert Altman et sortie en 1970.
Personnages de fiction

Références

  1. http://www.cnrtl.fr/definition/toubib
  2. Pascal Bader, La médecine dans l’armée romaine : le personnel médical et les espaces de soins, conférence au Musée gallo-romain de Fourvière, 17 novembre 2011

Documentaire

  • Les médecins militaires au temps des colonies, Arté France, 2011, réalisé par Farnçois Caillat & Silvia Radelli.

Bibliographie

  • (1914) Lettres d'un médecin militaire lillois, chargé de mission scientifique en Pologne.
  • (2002, 2004) Mémoires d'un médecin militaire: aux XVIIIe et XIXe siècles.
  • Pierre Vayre. Jean-Baptiste Tyrbas de Chamberet (1779-1870), Médecin militaire, acteur et témoin de son temps
  • Notice sur M. le Dr Tyrbas de Chamberet (Jean-Baptiste-Joseph-César),... ex-médecin en chef et professeur à l'hôpital militaire... du Val de Grâce, publiée dans les "Archives des hommes du jour"... par MM. Tisseron et de Quincy.
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Médecin militaire
Listen to this article