M242 Bushmaster - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for M242 Bushmaster.

M242 Bushmaster

M242 Bushmaster

canon M242
Caractéristiques de service
Type Canon automatique de type Chain gun
Service depuis 1972
Utilisateurs Voir opérateurs
Production
Concepteur McDonnell Douglas
Constructeur Alliant Techsystems
Exemplaires produits + de 10 500 exemplaires
Variantes Mk38 (version canon naval)
Caractéristiques générales
Poids du canon seul 40,37 kg[1]
Poids du canon et de l'affût 104,3 kg[1]
Longueur du canon seul 2 032 mm[1]
Longueur du canon et de l'affût 2 743 mm[1]
Largeur du canon et de l'affût 323 mm[1]
Hauteur du canon et de l'affût 374 mm[1]
Calibre 25 mm
Cadence de tir 100 ou200 coups par minute
Portée pratique - de 3 000 m[2]
Munitions Tout type d’obus 25 × 137 mm
Durée de vie Tube : 13 000 coups
MRBF : 25 000 coups[1]
Alimentation automatique à double chargement
Mécanisme Chain gun

Le M242 Bushmaster est un canon automatique (Chain gun) chambré en 25 mm, fabriqué par la firme McDonnell Douglas depuis 1981.

Cette firme, aujourd'hui incorporée dans Boeing, en a produit plus de 10 000 exemplaires pour armer notamment le LAV-25 et des navires patrouilleurs de l'US Navy. La firme ATK en a repris la fabrication. Des versions améliorées, telles le Bushmaster III, sont produites.

Description

Canon automatique Mk38, version navale du M242 Bushmaster.
Canon automatique Mk38, version navale du M242 Bushmaster.

Le M242 est un canon automatique commande de tir déportée, dont le cycle de tir n’est pas entretenu par un système d’emprunt de gaz ou par l’action du recul, mais par une chaîne reliée à un moteur électrique externe de 1,5 ch, d’où son nom de « Chain gun ». Il est également doté d’un système de double chargement: les munitions sont réparties en deux bandes, ce qui permet au tireur d’alterner entre deux types de munitions sans avoir à effectuer de manipulation sur l’arme[3].

Munitions

Le M242 tire des obus de calibre standard OTAN 25 × 137 mm. Ainsi, bien que les États-Unis aient développés une gamme d’obus spécifique au M242, le canon peut également utiliser les munitions de n’importe quel autre arme conforme au même standard, comme l’Oerlikon KBA (en)[1].

M791

Le M791 est un obus flèche à cœur de tungstène (APDS-T), dont la vitesse en sortie de bouche est de 1 345 m/s, pour une portée supérieure à 2 000 m ; il est utilisé principalement contre les blindés légers[4].

M792

Obus explosif incendiaire (HEI-T) ayant une vitesse de sortie de bouche de 1 100 m/s, le M792 peut atteindre une portée maximale de 3 000 m et est utilisé contre les véhicules non-blindés, les aéronefs, les bâtiments et l’infanterie. À l’impact, les trente grammes d’explosif qu’il contient projettent des éclats mortels dans un rayon de près de cinq mètres, tandis que son traceur peut également avoir un effet incendiaire. La fusée se déclenche non seulement à l’impact, mais également lorsque l’obus effleure un obstacle situé sur son trajet ; un dispositif de sécurité fait par ailleurs exploser l’obus lorsqu’il atteint sa portée maximale[4].

M919

Le M919 a été introduit en 1991 et est un obus flèche comme le M791, mais son cœur est en uranium appauvri, lui permettant de perforer plus de 30 mm de blindage incliné à 60° à 2 000 m, ce qui est suffisant pour détruire certains chars en attaquant par le côté ou l’arrière[5].

Variantes

Mk38

Le Mk38 est la version navale du M242 équipe l’US Navy à près de 4 000 exemplaires en 2012. À cette date, le Mk38 Mod.3 entre en service.

Il est intégrable à n’importe quelle plate-forme navale, du patrouilleur au porte-avions. Entièrement stabilisé, il est doublé d’une mitrailleuse coaxiale en 7,62 mm. Sa boule optronique intègre une visée jour/nuit qui permet tant le tir que la surveillance des flots alentour ou du pont[6].

Engins militaires équipés du M242 Bushmaster

Notes et références

Annexes

Bibliographie

  • (en) Georges Chinn, The Machine Gun : Development of Full Automatic Machine Gun Systems, High Rate of Fire Power Driven Cannon, and Automatic Grenade Launchers by the United States and her Allies, following World War II, Korean Police Action, and the Vietnam Conflict, vol. 5, .
  • (en) Mike Guardia, Bradley vs BMP : Desert Storm 1991, t. 75, Oxford, Osprey Publishing, coll. « Duel », (ISBN 9781472815200)
  • (en) R.P. Hunnicuttt, Bradley : A History of American Fighting and Support Vehicles, Novato, Presidio, (ISBN 0891416943)
  • (en) Steven Zaloga, M2/M3 Bradley Infantry Fighting Vehicle 1983-1995, t. 18, Londres, Osprey Publishing, coll. « New Vanguard », (ISBN 1855325381)

Articles connexes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
M242 Bushmaster
Listen to this article