Madame Grégoire Staechelin - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Madame Grégoire Staechelin.

Madame Grégoire Staechelin

‘Madame Grégoire Staechelin’

Type Rosier grimpant hybride de thé
Obtenteur Pedro Dot
Pays Espagne
Année 1927
Synonymes 'La Belle Espagnole', 'Spanish Beauty'
Issue de Frau Karl Druschki
Château de Clos-VougeotVoir et modifier les données sur Wikidata
Rusticité 6b (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

'Madame Grégoire Staechelin' est un cultivar de rosier grimpant obtenu en Espagne par le rosiériste Pedro Dot en 1927[1]. C'est l'un des rosiers les plus connus au monde[2] grâce à sa floraison exubérante.

Description

'Madame Grégoire Staechelin' est une rose moderne du groupe hybride de thé grimpant[3]. Elle est issue du croisement de 'Frau Karl Druschki' (hybride remontant, Lambert 1901) x 'Château de Clos-Vougeot'. Il s'agit d'un grand rosier grimpant de 245 cm à 610 cm de hauteur (voire plus de 700 cm[4]) et de 305 cm à 610 cm d'envergure. Son feuillage est vert clair et brillant[1].

Ses fleurs délicates de différents tons de rose sont légèrement parfumées[5]. Elles sont grandes, semi-doubles (9 à 16 pétales) et volantées. Elles fleurissent de façon exubérante à la fin du printemps et au début de l'été pendant quatre semaines[6]. La floraison n'est pas remontante. À l'automne, le buisson se couvre de petits fruits décoratifs[7] en forme de poire[8].

Cette rose tétraploïde est très populaire chez les jardiniers grâce à sa grande résistance et au fait qu'elle supporte l'ombre[9]. Elle est vigoureuse et saine, mais n'aime pas les sols trop humides. Sa zone de rusticité est 6b.

Distinctions

  • Rose 'Madame Grégoire Staechelin' (P. Dot, 1927 gr. Hybride de thé, sect. Chinensis. Jardin botanique de Madrid.
    Rose 'Madame Grégoire Staechelin' (P. Dot, 1927 gr. Hybride de thé, sect. Chinensis. Jardin botanique de Madrid.
  • Rose 'Madame Grégoire Staechelin' (P. Dot, 1927), à l'Irish Museum of Modern Art, Royal Hospital de Kilmainham, à Dublin.
    Rose 'Madame Grégoire Staechelin' (P. Dot, 1927), à l'Irish Museum of Modern Art, Royal Hospital de Kilmainham, à Dublin.
  • Rose 'Madame Grégoire Staechelin' (Pedro Dot, 1927).
    Rose 'Madame Grégoire Staechelin' (Pedro Dot, 1927).

Notes et référencess

  1. a et b (en) 'Madame Grégoire Staechelin' sur le site HelpMeFind.
  2. (en) Charles Quest-Ritson, Climbing roses of the world, Timber Press, Portland, Oregon, 2003, 195 pages (ISBN 978-0-88192-563-0)
  3. (en) R.G. Turner et Ernie Wasson, Botanica : the illustrated encyclopedia of over 10,000 garden plants and how to cultivate them, Barnes & Noble, New York, 2004, 791 pages (ISBN 978-0-7607-5973-8)
  4. 'Madame Grégoire Staechelin' dans le catalogue David Austin.
  5. 'Madame Grégoire Staechelin' dans le catalogue André Eve.
  6. (en) All About Roses
  7. Fiche descriptive du catalogue Guillot.
  8. 'Madame Grégoire Staechelin' dans le catalogue Daniel Schmitz.
  9. Pépinières Van Pelt

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • (en) McMaugh, J. What plants pest or disease is that?, New Holland Publishing, Sydney, 2006, (ISBN 1-86436-699-0), 231 pages
  • (de) Susanne Bonn; Redaktion: Agnes Pahler; Starnberg: Dorling Kindersley, 2004, 359 pages, (ISBN 3-8310-0590-7)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Madame Grégoire Staechelin
Listen to this article