For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Marcell Jacobs.

Marcell Jacobs

Marcell Jacobs
Image illustrative de l’article Marcell Jacobs

Marcell Jacobs en 2021 lors des Jeux olympiques de Tokyo.
Informations
Disciplines 60 m, 100 m
Nationalité
Drapeau de l
 Italien
Naissance (28 ans)
Lieu de naissance El Paso (Texas, États-Unis)
Taille 1,86 m (6 1)
Poids 84 kg (185 lb)
Entraîneur Paolo Camossi
Records
60 m : s 41 (AR)
100 m : s 80 (AR)
Palmarès
Jeux olympiques 2 - -
Champ. du monde en salle 1 -1 -
2 1 - -
Champ. d'Europe en salle 1 - -
Championnats d'Italie 6 - 1

Lamont Marcell Jacobs Jr., dit Marcell Jacobs (né le à El Paso, aux États-Unis) est un athlète italien, spécialiste des épreuves de sprint.

Le à Tokyo, il devient champion olympique du 100 m en établissant en s 80 un nouveau record d'Europe de la discipline. Avec l'équipe italienne, il remporte cinq jours plus tard le relais 4 x 100 m de ces Jeux olympiques, établissant un nouveau record national. En salle, sur 60 mètres, il est champion d'Europe en 2021 à Toruń, et champion du monde en 2022 à Belgrade où il établit un nouveau record d'Europe en s 41. Il est champion d'Europe 2022 à Munich en s 95.


Biographie

Débuts

Né en 1994 à El Paso au Texas, Marcell Jacobs est abandonné à l’âge de 18 mois par son père texan, et grandit à Desenzano del Garda chez sa mère italienne[1]. Il s'installe en 2015 à Gorizia pour être entraîné par Paolo Camossi. Il dit de son père américain qu'il l'a rayé de sa mémoire : « De lui, je n'ai que les fibres musculaires, je me sens à 100 % italien »[2].

Après avoir porté en son record personnel sur 100 m à 10 s 23 à Savone, en battant Filippo Tortu, il saute 8,48 m lors des championnats nationaux juniors et espoirs, le à Bressanone, soit un centimètre de plus que le record national d'Andrew Howe, mais avec un vent favorable de 2,8 m/s, ce qui ne permet pas l’homologation du record[3]. Cette mesure équivaut à 8,35 m avec vent régulier[4]. Son meilleur saut homologué en plein air est de 7,95 m[5], obtenu le à Radès pour obtenir le titre des Jeux méditerranéens espoirs.

En salle, son record est de 8,03 m, obtenu le à Padoue, record qu'il porte à 8,07 m[6],[7] le à Ancone pour remporter le titre national junior en salle, puis le titre national sénior le , avec 8,06 m, dans la même ville, en devançant notamment Filippo Randazzo, 8,05 m, et Andrew Howe, 8,01 m[8]. Le à Palmanova, il porte son record sur 100 mètres à 10 s 15 (+ 1,0 m/s), largement sous les minima des Championnats d'Europe, puis il l'améliore ultérieurement en 10 s 12 (+ 1,9 m/s) lors des championnats sociétaires de Campi Bisenzio le [9].

Double champion olympique à Tokyo (2021)

En février 2021, Jacobs décroche son premier titre international aux championnats d'Europe en salle de Torun en remportant le 60 m en 6 s 47, meilleure performance mondiale de l'année[10]. En mai, il descend pour la première fois de sa carrière en dessous des 10 secondes sur 100 m avec un chrono en 9 s 95 à Savone.

Le aux Jeux olympiques de Tokyo 2020, il bat le record d'Europe sur 100 m en s 84 lors des demi-finales[5]. En finale, il est sacré champion olympique en s 80, améliorant de nouveau le record d'Europe, devant l'Américain Fred Kerley et le Canadien Andre de Grasse : il devient à cette occasion le premier Italien champion olympique du 100 m, et le premier Européen vainqueur de la discipline depuis Linford Christie en 1992[11]. Il s'impose ensuite avec l’équipe italienne en finale du relais 4 x 100 m, laquelle équipe n'avait jamais encore remporté cette épreuve aux Jeux olympiques : ses coéquipiers sont Lorenzo Patta, Eseosa Desalu et Filippo Tortu, dernier relayeur qui rattrape le Britannique Nethaneel Mitchell-Blake et le coiffe sur la ligne d'arrivée en 37 s 50, nouveau record d’Italie[12].

Champion du monde en salle du 60 m et champion d'Europe du 100 m (2022)

Le , lors des championnats du monde en salle de Belgrade, remporte le titre mondial en devançant au millième de seconde l'Américain Christian Coleman, le tenant du titre[13]. Jacobs établit en s 41 la meilleure performance mondiale de l'année et améliore d'un centième de seconde le record d'Europe en salle que détenait le Britannique Dwain Chambers depuis 2009. Jacobs devance de 3/1000e de seconde seulement le tenant du titre Christian Coleman[14].

Auteur de s 99 pour sa rentrée sur 100 m le à Savone, il remporte fin juin un nouveau titre national en 10 s 12. Longtemps incertain, il participe aux championnats du monde à Eugene mais se blesse à la cuisse droite lors des séries du 100 m[15].

Le aux championnats d'Europe de Munich, il remporte le titre du 100 m en s 95, record de la compétition, devant les Britanniques Zharnel Hughes et Jeremiah Azu[16].

Palmarès

International

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Marque
2021 Championnats d'Europe en salle
Toruń
1er 60 m 6 s 47
Relais mondiaux
Chorzow
2e 4 x 100 m 39 s 21
Jeux olympiques
Tokyo
1er 100 m 9 s 80
4 x 100 m 37 s 50
2022 Championnats du monde en salle
Belgrade
1er 60 m s 41
Championnats d'Europe
Munich
1er 100 m s 95

National

  • Championnats d'Italie d'athlétisme :
    • 100 m : vainqueur en 2018, 2019, 2020, 2021 et 2022[17]
    • Saut en longueur : vainqueur en 2016
  • Championnats d'Italie d'athlétisme en salle :
    • 60 m : vainqueur en 2021 et 2022
    • Saut en longueur : vainqueur en 2017

Records

Records personnels

Épreuve Temps Vent Lieu Date
En plein air
100 m s 80 (AR) +0,1
Tokyo
200 m 20 s 61 +0,2
Campi Bisenzio
En salle
60 m s 41 (AR) -
Belgrade

Meilleures performances par année

100 m
Année Temps Date Lieu Rang[18]
2017 10 s 82
Trieste
2931
2018 10 s 08
Savone
45
2019 10 s 03
Padoue
33
2020 10 s 10
Trieste
22
2021 s 80 (AR)
Tokyo
3
2022 s 95
Munich
15
60 m
Année Temps Date Lieu Rang[18]
2017 s 69
Udine
131
2018
2019
2020 s 63
Liévin
46
2021 s 47
Toruń
1
2022 s 41 (AR)
Belgrade
1

Vie privée

Marcell Jacos et sa compagne italo-équatorienne Nicole Daza ont deux enfants et vivent à Rome[19]. Jacobs a un autre enfant, né d'une relation précédente lorsqu'il avait 19 ans[20].

Notes et références

  1. (it) « Atletica, lungo: Marcell Jacobs nuovo Howe, entra nel club degli otto metri », La Repubblica,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. (it) Alberto Dolfin, « Atletica: ecco chi è Lamont Marcell Jacobs, il recordman azzurro sui 100 metri », sur lastampa.it, (consulté le )
  3. (en) « Jacobs 8,48 e Rossit 1,97: salti super! », sur www.fidal.it (consulté le )
  4. (it) di ENRICO SISTI, « Atletica, Rossit e Jacobs due salti per Rio », La Repubblica,‎ (lire en ligne Accès libre, consulté le ).
  5. a et b Hugo Monier, « JO 2021 - Athlétisme : qui est Marcell Jacobs, le champion olympique du 100 m surprise de Tokyo ? », sur Franceinfo, (consulté le )
  6. (it) « Salto in lungo, Jacobs da record: superati gli 8 metri », sur repubblica.it, (consulté le ).
  7. (it) « Jacobs come Howe Dagli Usa all’Italia per il salto di qualità », sur lastampa.it, (consulté le ).
  8. (it) « Salto in lungo, Assoluti indoor: l'Italia vola, 3 azzurri oltre gli 8 metri », sur la Repubblica, (consulté le )
  9. (it) « Atletica, Societari, Jacobs nei 100 si migliora ancora: 10”12 », sur La Gazzetta dello Sport - Tutto il rosa della vita (consulté le )
  10. « Kevin Mayer prend la tête de l'heptathlon, Pierre-Ambroise Bosse en finale du 800 m », sur L'Équipe (consulté le )
  11. Stéphane Kohler, « Jacobs foudroyant », L'Équipe, no 24461,‎ , p. 16-17.
  12. « Qui sont les Italiens, champions olympiques du relais 4x100 m aux JO de Tokyo ? », sur lequipe.fr, (consulté le )
  13. « Jacobs, surprenant, est sacré champion du monde du 60m en salle à Belgrade », sur eurosport.fr,
  14. (en) « 60 Metres Men - Final », sur World Athletics,
  15. « Blessé à la cuisse droite, Marcell Jacobs est forfait pour les demi-finales du 100 m des Mondiaux à Eugene », sur lequipe.fr,
  16. « Athlétisme. Championnats d’Europe : Marcell Jacobs sacré, Mouhamadou Fall cinquième », sur ouest-france.fr,
  17. « Marcell Jacobs sacré champion d'Italie sur 100 m pour son retour », sur L'Équipe, (consulté le ).
  18. a et b Classement établi par l'IAAF en fonction des meilleures performances de l'année
  19. (en) « Jacobs’ companion displaces everyone: Where is our future », 3 août 2021, italy24news.com
  20. (it) « Chi è Marcell Jacobs: età, origini, moglie, record europeo e video del campione », 1er août 2021, teleclubitalia.it
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Marcell Jacobs
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.

X

Wikiwand 2.0 is here 🎉! We've made some exciting updates - No worries, you can always revert later on