For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Margaret Walker.

Margaret Walker

Margaret Walker
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
ChicagoVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Garden Memorial Park (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinctions
Liste détaillée
Yale Series of Younger Poets Competition ()
Langston Hughes Medal (en) ()
Prix Candace ()
Black Literary Hall of Fame (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Jubilee (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Margaret Walker (née le – morte le ) est une poète et écrivaine américaine. Faisant partie du mouvement littéraire afro-américain de Chicago, on compte parmi ses œuvres notables le poème For My People (1942) et le roman Jubilee (en) (1966), mis en scène dans le cadre de la Guerre de Sécession.

Walker est la première afro-américaine à recevoir un prix littéraire national aux États-Unis[1],[2].

Biographie

Margaret Walker[3] naît à Birmingham (Alabama)[4] de Sigismund[5] et Marion (née Dozier) Walker[6]. Ces derniers lui enseigne la philosophie et la poésie au cours de son enfance.

La famille Walker déménage à La Nouvelle-Orléans alors que Margaret est encore enfant. Elle y effectue des études, puis déménage à Chicago.

En 1936, Walker obtient un B.A. de l'université Northwestern. L'année suivante, elle est engagée sur le Federal Writers’ Project de la Work Projects Administration. Elle devient également membre du South Side Writers Group (en), qui comprend également des auteurs tels Richard Wright, Arna Bontemps, Fenton Johnson (en), Theodore Ward (en) et Frank Marshall Davis (en)[7].

En 1940, elle obtient une maîtrise en création littéraire de l'université de l'Iowa. En 1965, elle obtient un Ph.D de la même institution.

Walker épouse Firnist Alexander en 1943 et déménage au Mississippi. Le couple aura 4 enfants et s'installera à Jackson.

Œuvres

Notes et références

  1. (en) Robert Luckett, « Book review: Margaret Walker biography insightful », The Clarion-Ledger,
  2. (en) George Bradley, The Yale Younger Poets Anthology, New Haven et London, Yale University Press, « Introduction », p. 24
  3. Encyclopædia Universalis, « MARGARET WALKER », sur Encyclopædia Universalis (consulté le )
  4. (en) « Margaret Walker | American author and poet », sur Encyclopedia Britannica (consulté le )
  5. (en) « Margaret Walker », sur Encyclopedia of Alabama (consulté le )
  6. « Margaret Walker | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le )
  7. (en) Anne Meis Knupfer, The Chicago Black Renaissance and Women's Activism, Champaign, IL, University of Illinois Press,
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Margaret Walker
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.