Maria Anne Fitzherbert - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Maria Anne Fitzherbert.

Maria Anne Fitzherbert

Maria Anne Fitzherbert
Maria Anne Fitzherbert
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
BrightonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Walter Smythe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Mary Ann Errington (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Edward Weld (en) (depuis )
Thomas FitzHerbert (d) (depuis )
George IV (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata

Maria Anne Fitzherbert, née Maria Anne Smythe le , décédée le .

Elle fut l'épouse de George IV du Royaume-Uni.

Famille

Maria Anne Smythe est née en 1756, au château de Tong (en) dans le Shropshire, fille de Walter Smythe (cadet de Sir John Smythe, 3e baronet d'Acton Burnell) et de Maria Anne Errington[1].

En juillet 1775, Maria Anne Smythe épousa Édouard Weld (1740-1775), un riche propriétaire foncier catholique du Dorset, châtelain de Lulworth et oncle du futur cardinal Thomas Weld[2]. Cette union ne dura que trois mois, puisque Édouard Weld décéda[3].

En 1778, Maria Anne Smythe épousa Thomas Fitzherbert (1746-1781) dont elle eut un fils (mort jeune). Le Maria Anne Fitzherbert se trouva de nouveau veuve à 25 ans[4]. Elle hérita de son second époux d'une résidence à Mayfair, un quartier élégant de Londres, et d'un revenu annuel de 2 500 £.

Mariage de Maria Anne Fitzherbert et de Georges IV

La jeune veuve fut présentée à la société londonienne. Au printemps de 1784, Maria Anne Fitzherbert fut présentée à un jeune admirateur, Georges, prince de Galles. Elle devint sa maîtresse. Le , Maria Anne Fitzherbert épousa le prince de Galles[5]. Ce mariage fut considéré comme illégal, et resta secret : selon la Loi des mariages de 1772, le prince de Galles était dans l'obligation, pour se marier, de demander la permission à son père, le roi George III du Royaume-Uni et au Conseil privé, ce qu'il ne fit pas. Au cas où le prince aurait demandé cette permission, elle n'aurait probablement pas été accordée, Maria Anne Fitzherbert étant catholique romaine[6],[7],[8].

Les liens entre Maria Anne Fitzherbert et le prince de Galles après son mariage

Maria Anne Fitzherbert et le prince de Galles continuèrent leur vie sentimentale même après le mariage du prince avec Caroline de Brunswick le . Elle était présentée comme une « vieille amie »[9]. Vers 1800, il revint vivre auprès de Maria Anne Fitzherbert, leur relation se termina vers 1811 (le prince devint roi en 1820, de 1820 à 1830. Mais il fut nommé prince-régent en 1811). Pendant ces onze années, le prince de Galles eut aussi une liaison avec Frances Villiers, comtesse de Jersey, mais Maria Anne Fitzherbert ne lui en tint pas rigueur. Elle était elle-même très proche du duc Charles de Noailles, prince de Poix.

Après la mort de George IV le , on découvrit des lettres conservées par Maria Anne Fitzherbert. Des mesures furent prises pour leur destruction. Guillaume IV du Royaume-Uni lui proposa le titre de duchesse royale eu égard aux difficultés dont elle eut à souffrir de la part de Georges IV. Maria Anne Fitzherbert déclara avoir porté le nom de Fitzherbert toute sa vie, qu'elle ne l'avait jamais déshonoré et ne souhaitait pas en changer. Maria Anne Fitzherbert décéda le , elle fut inhumée à l'église saint Jean-Baptiste à Kemp près de Brighton[10].

Sa vie et son mariage secret sont évoqués dans plusieurs films, dont un film britannique de 1947 qui lui est consacré : Mrs. Fitzherbert de Montgomery Tully.

Références

  1. (en) George Griffiths (of Weston-under-Lizard), A History of Tong, Shropshire: Its Church, Manor, Parish, College, Early Owners, and Clergy, with Notes on Boscobel, Horne & Bennion, (lire en ligne), « Maria Anna Fitzherbert », p. 169-171
  2. (en) Miranda Kauffman, « English Heritage Properties - 1600-1830, Slavery Connections - A Report Undertaken to Mark the Bicentenary of the Abolition of the British Atlantic Slave Trade », Historic England, vol. 1 : Report and Appendix 1,‎ , p. 46–47 (lire en ligne)
  3. (en) Valerie Irvine, The King's Wife: George IV and Mrs Fitzherbert, A&C Black, (lire en ligne), p. 10-12
  4. (en) Valerie Irvine, The King's Wife: George IV and Mrs Fitzherbert, A&C Black, (lire en ligne), p. 18-27
  5. Florence Breton, « Souvenirs d'outre-Manche... », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. (en) Martin J. Levy, « Fitzherbert [née Smythe; other married name Weld], Maria Anne (1756–1837) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, (DOI 10.1093/ref:odnb/9603)
  7. (en) Maria Anne Fitzherbert sur l’Encyclopædia Britannica
  8. (en) Ernest Anthony Smith, George IV, Yale University Press, , 306 p. (ISBN 978-0-300-07685-1, lire en ligne), « Maria Fitzherbert », p. 33-38
  9. (en) Valerie Irvine, The King's Wife: George IV and Mrs Fitzherbert, A&C Black, (lire en ligne), p. 133
  10. « King George IV »

Liens internes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Maria Anne Fitzherbert
Listen to this article