Marija Šestak - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Marija Šestak.

Marija Šestak

Marija Šestak

Marija Šestak en 2007
Informations
Disciplines Triple saut
Période d'activité 1997 - 2012
Nationalité
Slovène
Naissance (42 ans)
Taille 1,73 m
Poids 59 kg
Records

Records de Slovénie du triple saut en plein air : 15,03 m (2008) et en salle 15,08 m (2008)
Records de Serbie du triple saut en plein air : 14,50 m (2006)
Palmarès
Championnats du monde - - 1[1]
Champ. du monde en salle - 1 -
Champ. d'Europe en salle - 1 -

Marija Šestak (née Martinović) est une athlète slovène spécialiste du triple saut née le 17 avril 1979. Elle obtient la nationalité slovène le , juste après avoir établi le nouveau record national serbe. En 2002, lors des championnats d'Europe, elle participe pour la RFS Yougoslavie[2].

Biographie

Carrière

Sa première compétition internationale est en 1997 où elle participe aux Jeux méditerranéens en Italie où elle prend la septième place. Elle devient ensuite vice-championne d'Europe juniors à Ljubljana et remporte le bronze des mondiaux juniors l'année suivante en France.

Elle franchit pour la première fois la ligne des 14 mètres le 9 juillet 2000 à Banská Bystrica avec 14,06 m. En 2001, elle remporte l'argent des Jeux méditerranéens derrière l'Algérienne Baya Rahouli. En 2002, elle atteint sa première finale internationale séniore lors des Championnats d'Europe en salle de Vienne où elle termine à la sixième place avec 14,00 m.

En 2006, elle améliore le record national serbe avec 14,50 m. Deux jours plus tard, elle obtient la nationalité slovène en se mariant avec le coureur de 400 mètres Matija Sestak. En fin d'année, elle termine à la cinquième place de la Finale mondiale de Stuttgart avec 14,32 m avant de porter son record personnel à 14,53 m le 12 septembre.

Le 3 juin 2007, elle porte son record (et national) à 14,92 m. Elle termine ensuite cinquième des Championnats du monde d'Osaka (14,72 m). Le 13 février 2008, elle franchit pour la première fois de sa carrière les 15 mètres en réalisant 15,08 m à Péania. Elle établit à cette occasion la meilleure performance mondiale de l'année et devance notamment la grecque Chrysopiyí Devetzí (14,89 m). Aux Championnats du monde en salle de Valence, elle ne remporte que la médaille de bronze avec 14,68 m, devancée par la Cubaine Yargelis Savigne (15,05 m) et Chrysopiyí Devetzí (15,00 m).

Aux Jeux olympiques de Pékin, elle termine sixième de la finale avec un nouveau record à 15,03 m. Elle se classe troisième de la Finale mondiale à Stuttgart. En 2009, elle est vice-championne d'Europe en salle à Turin. Après ces championnats, ses performances restent relativement moyennes avec 14,27 m en 2009, 13,78 m en 2010 et 14,30 m en 2011. Elle est à chacune des occasions éliminée en qualifications de chaque championnat international.

En 2012, elle se qualifie tout de même pour la finale olympique de Londres en étant la dernière qualifiée avec 14,16 m. En finale, elle termine avant dernière avec 13,98 m. Elle met ensuite un terme à sa carrière.

Dopage

Le 26 novembre 2015, l'IAAF annonce dans un communiqué que l'athlète grecque Chrysopiyí Devetzí a été testée positive en 2007. Elle pourrait en conséquent perdre ses médailles acquises entre 2007 et 2008. À cette occasion, Marija Sestak devrait se reclasser 4e des mondiaux d'Osaka de 2007, récupérer la médaille d'argent des mondiaux en salle de Valence et être reclassée 5e des Jeux olympiques de Pékin. Officiellement disqualifiée le , Sestak récupère donc la médaille d'argent des mondiaux de Valence[3]. Le , la Russe Anna Pyatykh, médaille de bronze à Osaka en 2007 est disqualifiée. Par conséquent, Sestak devrait récupérer la médaille de bronze[4].

Le , l'IAAF annonce organiser une cérémonie de réattribution des médailles en salle à l'occasion des championnats du monde en salle de Birmingham. Sestak recevra donc sa médaille d'argent des mondiaux en salle de 2008[5].

Palmarès

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Marque
1997 Jeux méditerranéens Bari 7e 13,23 m
Championnats d'Europe juniors Ljubljana 2e 13,54 m
1998 Championnats du monde juniors Annecy 3e 13,47 m
1999 Championnats d'Europe espoirs Göteborg 8e 13,14 m
2001 Championnats d'Europe espoirs Amsterdam 2e 13,72 m
Jeux méditerranéens Radès 2e 13,97 m
2002 Championnats d'Europe en salle Vienne 6e 14,00 m
2003 Universiade Daegu 8e 13,12 m
2006 Finale mondiale Stuttgart 5e 14,32 m
2007 Championnats du monde Osaka 3e 14,72 m
2008 Championnats du monde en salle Valence 2e 14,68 m
Jeux olympiques Pékin 4e 15,03 m[6]
Finale mondiale Stuttgart 1re 14,63 m
2009 Championnats d'Europe en salle Turin 2e 14,60 m
2012 Championnats d'Europe Helsinki 10e 14,01 m
Jeux olympiques Londres 11e 13,98 m
Ligue de diamant 5e détails

Records

Records personnels
Épreuve Lieu Date Marque
Saut en longueur Plein air
Velenje
6,58 m
Salle
Budapest
6,59 m
Triple saut Plein air
Pékin
15,03 m
Salle
Péania
15,08 m

Notes et références

  1. Potentielle médaille si l'IAAF décide de la lui donner
  2. (en) « Résultats »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur european athletics (consulté le )
  3. (en-GB) « Triple jumper Hrysopiyi Devetzi set to be stripped of 2008 Olympic bronze - Athletics Weekly », Athletics Weekly,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. Rédaction, « Anna Pyatykh suspendue 4 ans, perd sa médaille de bronze des Mondiaux 2007 », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. « IAAF: Six World Indoor Championships medals to be reallocated in Birmingham| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le )
  6. Suite aux disqualifications de Tatyana Lebedeva et de Chrysopiyí Devetzí
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Marija Šestak
Listen to this article