Martin Kližan - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Martin Kližan.

Martin Kližan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Martin Kližan
Carrière professionnelle
Depuis 2007
Nationalité
Slovaquie
Naissance (31 ans)
Bratislava
Taille 1,91 m (6 3)
Prise de raquette Gaucher, revers à deux mains
Entraîneur Martin Hromec
Gains en tournois 5 417 963 $
Palmarès
En simple
Titres 6
Finales perdues 1
Meilleur classement 24e (27/04/2015)
En double
Titres 4
Finales perdues 0
Meilleur classement 73e (04/05/2015)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/16 1/32 1/8
Double 1/16 1/32 1/16 1/32
Mixte - - 1/8 -

Martin Kližan, né le à Bratislava en Tchécoslovaquie (auj. en Slovaquie), est un joueur de tennis slovaque, professionnel depuis 2007. Son meilleur classement en simple est une 24e place mondiale, atteinte le . Il a remporté un Grand Chelem junior en 2006, à Roland-Garros.

Biographie

Martin Kližan parle le slovaque, l'anglais, le serbo-croate, le polonais et un peu de russe. Il commence le tennis à cinq ans et a une préférence pour la terre battue.

Carrière

Son entraîneur est Ladislav Simon.

Il remporte en 2006 le tournoi juniors de Roland-Garros.

Sa progression est retardée par une blessure tenace au poignet[1].

Il fait ses débuts en Coupe Davis avec l'équipe slovaque ainsi qu'en Grand Chelem en 2010 à l'US Open où il perd au 1er tour contre Juan Carlos Ferrero 1-6, 3-6, 0-6.

Lors de l'US Open 2012, il passe le premier tour en battant Alejandro Falla en 3 sets. Au second tour, il élimine en 4 sets, à la surprise générale, Jo-Wilfried Tsonga, tête de série numéro 5. Puis, il continue sur sa lancée en éliminant en 3 sets un autre Français : Jérémy Chardy, tête de série numéro 32. Il est le seul joueur non tête de série à atteindre les huitièmes de finale (il est alors 52e mondial). Il s'incline finalement à ce stade de la compétition face à Marin Čilić (7-5, 6-4, 6-0). Il remporte en mai le BNP Paribas Primrose Bordeaux. Ces bonnes performances lui vaudront d'atteindre le 46e rang mondial.

Il participe ensuite à l'Open de Saint-Pétersbourg en tant que tête de série numéro 3. Il atteint les demi-finales après des victoires sur Mikhail Elgin (wild card), Simone Bolelli et Ričardas Berankis. Il affronte alors la tête de série numéro un, le Russe Mikhail Youzhny, qu'il bat 611-7, 6-4, 7-63. En finale, il rencontre l'Italien Fabio Fognini, tête de série numéro 4. Le dimanche , il remporte son premier titre sur le circuit ATP en venant à bout de l'Italien en deux petits sets : 6-2, 6-3.

Cette belle saison 2012, au cours de laquelle il est monté de 88 places au classement ATP et a remporté son premier titre ATP, lui permet de remporter l'Award ATP 2012 de la Révélation de l'année. Malheureusement, il n'est pas à la hauteur de cette récompense puisqu'il finit à la 107e place mondiale en fin d'année 2013.

En 2014, il participe à l'Open de Munich, alors issu des qualifications. Il atteint les demi-finales après des victoires sur Dudi Sela, la tête de série no 3 Mikhail Youzhny et Denis Istomin. Il affronte alors la tête de série no 2, l'Allemand Tommy Haas, qu'il bat 6-3, 6-2. En finale, il rencontre une nouvelle fois l'Italien Fabio Fognini, tête de série no 1. Il remporte son 2e titre sur le circuit ATP en venant à bout de l'Italien en trois sets (2-6, 6-2, 6-1) et 1 h 28 de jeu au terme d'un match improbable[2]. Grâce à cette victoire, il passe de la 111e à la 62e place mondiale.

En septembre, à l'Open de Chine, il se qualifie pour le tableau principal. Au 1er tour, il bat Leonardo Mayer, ensuite Ernests Gulbis sur abandon mais surtout arrive à battre le no 2 mondial et finaliste sortant Rafael Nadal sur le score de 67-7, 6-4, 6-3 dans un match à rebondissements[3]. Il perd cependant sèchement contre le Tchèque Tomáš Berdych (4-6, 1-6). Grâce à son beau parcours, il passe de la 56e à la 40e place mondiale.

Il réalise une belle saison 2014, au cours de laquelle il est monté de 70 places au classement ATP et a remporté son 2e titre ATP.

En 2015, il participe à Casablanca en tant que tête de série no 2. Il atteint la finale en battant Dustin Brown, Nicolás Almagro et Damir Džumhur. Il gagne plutôt facilement le titre 6-2, 6-2 contre l'Espagnol Daniel Gimeno-Traver qui dispute sa première finale ATP[4]. Grâce à cette victoire, il passe de la 39e à la 28e place mondiale, se rapprochant grandement de son meilleur classement en carrière. À l'issue de l'Open de Barcelone, où il a atteint les demi-finales en ayant battu Juan Mónaco, Victor Estrella Burgos et Tommy Robredo. Il obtient le meilleur classement de sa carrière avec une 24e place mondiale[5].

En 2016, il participe à l'ATP 500 de Rotterdam. Il bat au premier tour Tommy Robredo (6-2, 65-7, 6-3) puis Márcos Baghdatís en deux sets pour la qualification en quarts de finale. Il bat sur le fil et au mental, l'homme en forme du moment Roberto Bautista-Agut tête de série no 6, (65-7, 7-66, 6-0) en infligeant un 6-0 dans le set décisif et en ayant sauvé au préalable 5 balles de match pour se qualifier. En demi-finale, il affronte le Français Nicolas Mahut, aussi un novice à ce stade dans un ATP 500. Il finit par le vaincre dans un scénario à retournements comme en quart (63-7, 7-67, 6-2) en écartant trois balles de match cette fois-ci pour se qualifier pour la finale[6]. En finale, il affronte un autre Français qui est la tête de série no 5 Gaël Monfils, en démarrant par le même scénario que les deux matchs précédents pour le Slovaque, mais déroule progressivement (61-7, 6-3, 6-1) au point d'aligner huit jeux à partir de 3-3 au deuxième set. Il remporte ainsi le titre le plus important de sa carrière et se classe 27e mondial à 3 places de son meilleur classement[7].

Le , il remporte son sixième titre ATP lors du Generali Open de Kitzbühel, battant en deux sets l'Ouzbek Denis Istomin[8].

Palmarès

Titres en simple messieurs

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 17-09-2012
 St. Petersburg Open
Saint-Pétersbourg
ATP 250 410 850 $ Dur (int.)
Fabio Fognini
6-2, 6-3 Parcours
2 28-04-2014
 BMW Open by FWU AG
Munich
ATP 250 426 605  Terre (ext.)
Fabio Fognini
2-6, 6-1, 6-2 Parcours
3 06-04-2015
 Grand-Prix Hassan II
Casablanca
ATP 250 439 405  Terre (ext.)
Daniel Gimeno-Traver
6-2, 6-2 Parcours
4 08-02-2016
 ABN AMRO World Tennis Tournament
Rotterdam
ATP 500 1 597 155  Dur (int.)
Gaël Monfils
61-7, 6-3, 6-1 Parcours
5 11-07-2016
 German Tennis Championships
Hambourg
ATP 500 1 388 830  Terre (ext.)
Pablo Cuevas
6-1, 6-4 Parcours
6 30-07-2018
 Generali Open
Kitzbühel
ATP 250 501 345  Terre (ext.)
Denis Istomin
6-2, 6-2 Parcours

Finale en simple messieurs

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 17-09-2018
 St. Petersburg Open
Saint-Pétersbourg
ATP 250 1 175 190 $ Dur (int.)
Dominic Thiem
6-3, 6-1 Parcours

Titres en double messieurs

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 22-07-2013
 Vegeta Croatia Open

 Umag
ATP 250 410 200  Terre (ext.)
David Marrero
Nicholas Monroe
Simon Stadler
6-1, 5-7, [10-7] Parcours
2 19-05-2014
 Open de Nice Côte d'Azur

 Nice
ATP 250 426 605  Terre (ext.)
Philipp Oswald
Rohan Bopanna
Aisam-Ul-Haq Qureshi
6-2, 6-0 Parcours
3 16-02-2015
 Rio Open by Claro

 Rio de Janeiro
ATP 500 1 414 550 $ Terre (ext.)
Philipp Oswald
Pablo Andújar
Oliver Marach
7-63, 6-4 Parcours
4 18-07-2016
 Konzum Croatia Open Umag

 Umag
ATP 250 463 520  Terre (ext.)
David Marrero
Nikola Mektić
Antonio Šančić
6-4, 6-2 Parcours

Titres Challenger en simple (7)

Parcours dans les tournois du Grand Chelem

En simple

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2010 1er tour (1/64)
J. C. Ferrero
2011
2012 2e tour (1/32)
Nicolas Mahut
2e tour (1/32)
Viktor Troicki
1/8 de finale
Marin Čilić
2013 1er tour (1/64)
Daniel Brands
2e tour (1/32)
Rafael Nadal
1er tour (1/64)
Tomáš Berdych
1er tour (1/64)
Donald Young
2014 3e tour (1/16)
Stéphane Robert
3e tour (1/16)
M. Granollers
1er tour (1/64)
Rafael Nadal
2e tour (1/32)
Tomáš Berdych
2015 2e tour (1/32)
João Sousa
2e tour (1/32)
Gilles Simon
1er tour (1/64)
F. Verdasco
2e tour (1/32)
Jérémy Chardy
2016 1er tour (1/64)
R. Bautista-Agut
1er tour (1/64)
Taro Daniel
1er tour (1/64)
M. Kukushkin
1er tour (1/64)
Mikhail Youzhny
2017 1er tour (1/64)
S. Wawrinka
2e tour (1/32)
Andy Murray
1er tour (1/64)
Novak Djokovic
2018 2e tour (1/32)
Gaël Monfils
2019 1er tour (1/64)
J.-W. Tsonga
3e tour (1/16)
K. Khachanov
1er tour (1/64)
Jérémy Chardy
1er tour (1/64)
Marin Čilić

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2012 1er tour (1/32)
Lukáš Lacko
M. Emmrich
M. Kohlmann
1er tour (1/32)
J. Chardy
M. Granollers
Marc López
2013 2e tour (1/16)
V. Hănescu
M. Bhupathi
D. Nestor
1er tour (1/32)
I. Zelenay
E. Butorac
Jack Sock
1er tour (1/32)
I. Zelenay
C. Fleming
J. Marray
1er tour (1/32)
M. Mertiňák
A. Krajicek
Denis Kudla
2014 1er tour (1/32)
D. Thiem
N. Monroe
S. Stadler
2e tour (1/16)
D. Thiem
A. Peya
B. Soares
1er tour (1/32)
L. Dlouhý
J.-L. Struff
D. Thiem
2015 1er tour (1/32)
P. Oswald
P.-H. Herbert
N. Mahut
1er tour (1/32)
P. Oswald
S. Johnson
Sam Querrey
1er tour (1/32)
Lukáš Rosol
J.-J. Rojer
Horia Tecău
1er tour (1/32)
Lukáš Rosol
F. Delbonis
D. Schwartzman
2016 1er tour (1/32)
S. Stakhovsky
J.-J. Rojer
Horia Tecău
1er tour (1/32)
T. Bellucci
V. Pospisil
Jack Sock
1er tour (1/32)
A. Shamasdin
Bob Bryan
Mike Bryan
2017 1er tour (1/32)
M. Fyrstenberg
J. Benneteau
J. Chardy
1er tour (1/32)
João Sousa
J. Erlich
André Sá
2019 1er tour (1/32)
M. Matkowski
Gong Maoxin
Zhang Ze
1er tour (1/32)
D. Inglot
Leander Paes
Benoît Paire

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

En double mixte

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2014 3e tour (1/8)
Belinda Bencic
Martina Hingis
Bruno Soares

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2012 2e tour
Marin Čilić
1er tour
A. Seppi
2013 2e tour
Lu Yen-hsun
2e tour
J. Nieminen
1er tour
Juan Mónaco
1er tour
S. Giraldo
1er tour
A. Montañés
2e tour
R. Gasquet
1er tour
D. Toursounov
2014 1er tour
R. Bautista
2e tour
D. Ferrer
2015 2e tour
Lukáš Rosol
2e tour
N. Djokovic
1er tour
V. Troicki
1er tour
M. Granollers
1er tour
A. Dolgopolov
1er tour
Sam Querrey
2e tour
I. Karlović
2e tour
N. Djokovic
1er tour
L. Mayer
2016 2e tour
F. Verdasco
1er tour
S. Johnson
1er tour
N. Mahut
2017 2e tour
P. Cuevas
1er tour
B. Paire
1er tour
N. Almagro
2019 2e tour
A. Zverev
1er tour
L. Sonego
2e tour
D. Thiem
1er tour
Marin Čilić

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l’ultime adversaire.

Victoires sur le top 10

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Jeux olympiques
Masters 1000
500 Series
250 Series
Coupe Davis
# M.K. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 52
US Open
2012 Dur
Jo-Wilfried Tsonga
no 6 1/32 6-4, 1-6, 6-1, 6-3
2 no 59
Roland-Garros
2014 Terre battue
Kei Nishikori
no 10 1/64 7-64, 6-1, 6-2
3 no 56
Pékin
2014 Dur
Rafael Nadal
no 2 1/4 67-7, 6-4, 6-3
4 no 112
Kitzbühel
2018 Terre battue
Dominic Thiem
no 8 1/8 6-1, 1-6, 7-5

Classements ATP en fin de saison

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Rang en simple - 1157 en augmentation 386 en diminution 633 en augmentation 234 en augmentation 155 en augmentation 117 en augmentation 30 en diminution 111 en augmentation 34 en diminution 43 en augmentation 35 en diminution 143 en augmentation 41
Rang en double 1696 en augmentation 1660 en augmentation 625 en diminution 1277 en augmentation 267 en augmentation 222 en diminution 260 en augmentation 123 en augmentation 106 en diminution 218 en augmentation 102 en diminution 220 en diminution 331 en augmentation 278

Source : (en) Classements de Martin Kližan sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Martin Kližan
Listen to this article