Maryam Touzani - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Maryam Touzani.

Maryam Touzani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maryam Touzani
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Conjoint

Maryam Touzani, née en 1980, est une actrice, une scénariste et une réalisatrice marocaine.

Biographie

Maryam Touzani est née en 1980 à Tanger où elle passe sa jeunesse. Elle est dans un premier temps journaliste, spécialisée dans le cinéma, après des études à Londres[1]. Puis elle devient scénariste et réalisatrice de courts-métrages et de documentaires. En 2011, son court-métrage Quand ils dorment, est sa première réalisation cinématographique[2]. En 2014, elle filme un documentaire, Sous Ma Vieille Peau consacré à la prostitution au Maroc. En 2015 elle participe au scénario du film Much Loved réalisé par Nabil Ayouch, traitant lui aussi de la prostitution au Maroc, film qui fût interdit dans les salles par les autorités du pays. Elle réalise ensuite son second court-métrage en 2015, Aya va à la plage, sur le thème de l’exploitation des jeunes enfants comme domestiques[3],[4],[5].

Elle est pour la première fois une actrice dans le film Razzia, sorti en 2017, qu’elle co-écrit avec le réalisateur Nabil Ayouch, son époux, et dans lequel elle interprète Salima, l’un des rôles principaux[1],[6].

En 2019, elle réalise son premier long-métrage Adam[7]. Ce dernier est sélectionné pour le festival de Cannes, dans la section Un certain regard, remporte plus d'une vingtaine de prix dans le monde, et fait de Maryam Touzani la première femme marocaine à concourir à la course aux Oscars en 2020[8],[9],[10]..

Filmographie

Réalisatrice et scénariste

  • 2011 : Quand ils dorment (court-métrage fiction 17')
  • 2014 : Sous Ma Vieille Peau (Documentaire)
  • 2015 : Much Loved (Scénariste, long métrage fiction)
  • 2015 : Aya va à la plage (court-métrage fiction)
  • 2019 : Adam (long-métrage fiction)

Scénariste et actrice

Références

  1. a et b Aziza Mehdid et Fatima B, « Ils font le cinéma méditerranéen: Maryam Touzani, du journalisme au cinéma », Huffpost,‎ (lire en ligne)
  2. « Touzani Maryam », sur Africiné
  3. « FCMMT 2016. Deux courts-métrages marocains en compétition officielle », Le Matin,‎ (lire en ligne)
  4. « Le film choc sur Aya, petite bonne marocaine », Plurielle,‎ (lire en ligne)
  5. Thomas Brimberg, « L’actrice et réalisatrice Maryam Touzani a les femmes dans la peau! », Farouche,‎ (lire en ligne)
  6. Philippe Lefait, « "Razzia" de Nabil Ayouch avec Maryam Touzani: Une urgence à tout dire tout de suite d'une société sous tensions… », France Info,‎ (lire en ligne)
  7. « Maryam Touzani nous parle de son film "Adam", sélectionné au Festival de Cannes 2019 », Al HuffPost Maghreb,‎ (lire en ligne)
  8. « 72ème Festival de Cannes : quels sont les films au fort potentiel queer », Komitid,‎ (lire en ligne)
  9. Salma Khouja, « "Adam", premier long-métrage de Maryam Touzani, décroche un distributeur français », HuffPost,‎ (lire en ligne)
  10. « "Adam" de la Marocaine Maryam Touzani en compétition au 12e Festival du Film Francophone d'Angoulême », Al HuffPost Maghreb,‎ (lire en ligne)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Maryam Touzani
Listen to this article