Maude Nugent - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Maude Nugent.

Maude Nugent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maude Nugent
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Genre artistique

Maude Nugent ( ou 1874 - )[1] est une chanteuse et compositrice américaine.

Biographie

Maude Nugent est née à Brooklyn, New York[1].

Elle devient une chanteuse de vaudeville, chantant dans des lieux tels que le Théâtre Knickerbocker[2] ou Tony Pastor's[3],[4].

En 1896, elle compose et écrit les paroles de Sweet Rosie O'Grady qui devient un standard, l'une des valses les plus populaires de l'époque. La chanson avait été initialement rejetée quand elle avait essayé de la vendre à l'éditeur de Tin Pan Alley, Joseph W. Stern & Co. Le partenaire de Stern, Edward Marks, raconte qu'ils avaient changé d'avis dès qu'elle avait quitté leur bureau, la pourchassant dans la rue pour faire une offre[2],[5]. La partition de la chanson s'est vendue à plus d'un million d'exemplaires[6]. En 1899, la chanson est enregistrée par Lil Hawthorne (en) pour Berliner Gramophone (en).

Nugent continue à composer des chansons pendant un certain nombre d'années, mais aucune n'approche le succès de Rosie O'Grady. Nugent a interprété ses propres chansons et en a présentées beaucoup au public de cette manière. Elle a parfois collaboré avec son mari, le compositeur William Jerome[1].

Nugen prend sa retraite du spectacle à l'âge de 28 ans pour élever ses enfants[1]. Cependant elle continue à écrire de la musique. Dans les années 1940 et 1950, les revues Gay Nineties deviennent populaires et Nugent recommence à se produire à la télévision[1].

Elle meurt le à New York.

Quelques lignes de Sweet Rosie O'Grady sont reprises dans la comédie musicale Hello Dolly! .

Notes et références

  1. a b c d et e Julie Anne Sadie et Rhian Samuel, The Norton/Grove Dictionary of Women Composers, W.W. Norton, , 548 p. (ISBN 978-0-393-03487-5, lire en ligne), p. 348
  2. a et b Jon W. Finson, The Voices that Are Gone : Themes in Nineteenth-Century American Popular Song, Oxford University Press, (ISBN 978-0-19-535432-4, lire en ligne), p. 309
  3. James J. Fuld, The Book of World-famous Music : Classical, Popular, and Folk, Courier Corporation, , 5e éd., 543–544 p. (ISBN 978-0-486-41475-1, lire en ligne)
  4. Armond Fields, Tony Pastor, Father of Vaudeville, McFarland, , 210 p. (ISBN 978-0-7864-3054-3, lire en ligne), p. 165
  5. Michael Lasser, America's Songs II : Songs from the 1890s to the Post-War Years, Routledge, , 10–11 p. (ISBN 978-1-135-09452-2, lire en ligne)
  6. Joel Shrock, The Gilded Age, Greenwood Publishing Group, , 313 p. (ISBN 978-0-313-32204-4, lire en ligne), p. 192

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Maude Nugent
Listen to this article