Maurice Rémy - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Maurice Rémy.

Maurice Rémy

Maurice Rémy
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
Nationalité
Activités

Maurice François Raymond Rémy, né le dans le 17e arrondissement de Paris[1] et mort en , est un acteur et un ingénieur du son français.

Biographie

Fils d'un professeur de violon et d'une institutrice, Maurice Rémy entre au Conservatoire pendant la première guerre mondiale. Il sera affecté dans les derniers mois du conflit comme canonnier dans l'artillerie lourde[2]. Renvoyé dans ses foyers en à la fin de son service militaire, il entame une carrière au théâtre puis au cinéma dès le début du parlant.

En , il épouse Annette Nugeyre[3], fille de l'acteur Jean-Louis Janvier[4] codirecteur des tournées Charles Baret, dont il aura un fils Olivier en [5].

Au début de la Seconde Guerre mondiale, Maurice Rémy joue dans un film antinazi Untel père et fils de Julien Duvivier, en 1940, mais dès l'occupation il adhère à la collaboration avec l'Allemagne, en dirigeant et en animant des émissions antisémites à Radio-Paris[6] (notamment l'émission Au rythme du temps) mais aussi en jouant le rôle du député Pierre Avenel dans le film antimaçonnique Forces occultes (1943). Il abandonne sa carrière d'acteur avant la fin de la guerre, Forces occultes étant le dernier film dans lequel il a un rôle. Tout comme l'acteur collaborationniste Robert Le Vigan il ne fuit pas l'épuration, mais s'installe en 1949 en Argentine[7].

Alors que Le Vigan décide de ne plus jamais revenir en France, Rémy y retourne dans les années 1950. Il est alors ingénieur du son dans une dizaine de films, dont certains bien connus comme Razzia sur la chnouf (1955), avec Jean Gabin ou Les Bonnes Femmes (1960) de Claude Chabrol.

Carrière au théâtre

Carrière au cinéma

Acteur
Assistant ingénieur du son
Ingénieur du son

Notes et références

  1. Acte de naissance n° 3146 (vue 3/18) avec mention marginale du mariage. Archives en ligne de la Ville de Paris, état-civil du 17e arrondissement, registre des naissances de 1899.
  2. Fiche Rémy (Maurice François Raymond), matricule 5390. Archives en ligne de la Ville de Paris, états signalétiques et des services militaires, classe 1919, 4e bureau de recrutement.
  3. Acte de mariage n° 1647 (vue 23/31) avec mention marginale du divorce. Archives en ligne de la Ville de Paris, état-civil du 14e arrondissement, registre des mariages de 1927. Annette Nugeyre deviendra à son tour actrice sous le nom d'Annette Janvier.
  4. Louis Jean Nugeyre dit Jean-Louis Janvier (1871-1954), chevalier de la Légion d'Honneur en 1951.
  5. Courrier théâtral. Comoedia, 11 avril 1928, p. 3, lire en ligne sur Gallica.
  6. Biographie de Robert le Vigan, où il est fait mention des émissions de radio dirigées par Maurice Rémy.
  7. (en) Indication sur IMDB
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Maurice Rémy
Listen to this article