Miréla Manjani - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Miréla Manjani.

Miréla Manjani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Miréla Manjani
Informations
Disciplines Lancer du javelot
Période d'activité En activité
Nationalité Albanaise puis Grecque
Naissance 21 décembre 1976 à Durrës
Taille 1,65 m
Poids 60 kg
Records
67,51 m en 2000
Palmarès
Jeux olympiques - 1 1
Championnats du monde 2 1 -
Championnats d'Europe 1 - -

Miréla Manjani[Note 1] (en grec moderne : Μιρέλα Μανιάνι), née le 21 décembre 1976 à Durrës, en Albanie, est une athlète grecque spécialiste du lancer du javelot qui a remporté deux titres mondiaux en 1999 et 2003, un titre continental en 2002 et deux médailles olympiques en 2000 et 2004 (une en argent et une en bronze).

Carrière sportive

En 1996, Mirela Manjani participe aux Jeux olympiques d'Atlanta sous les couleurs de l'Albanie, son pays de naissance. L'année suivante, elle épouse l'haltérophile George Tzelili et obtient la nationalité grecque. En 1999, elle remporte la médaille d'or des Championnats du monde de Séville avec un jet mesuré à 67,09 m, et obtient la médaille d'argent un an plus tard lors des Jeux olympiques de Sydney. Elle s'incline face à la Norvégienne Trine Hattestad mais établit sa meilleure performance avec 67,51 m (nouveau record national de Grèce).

Lors des Mondiaux 2001 d'Edmonton, Mirela Manjani-Tzelili est une nouvelle fois battue en finale, la Cubaine Osleidys Menéndez la devançant de près de 4 mètres. En 2002, elle devient Championne d'Europe du javelot à Munich, et confirme l'année suivante en décrochant son deuxième titre mondial aux championnats du monde de Paris. Lors des Jeux olympiques d'Athènes en 2004, Manjani termine troisième de la finale remportée par Menéndez.

Palmarès

Jeux olympiques

Championnats du monde

Championnats d'Europe

Notes et références

  1. En toute logique, son nom devrait être transcrit Maniáni, en grec moderne, mais elle a été connue avec son nom albanais qui est resté le plus usuel.


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Miréla Manjani
Listen to this article